Le Saint-Siège
           back          up     Aide

Alphabétique    [«  »]
bannis 1
banquet 11
bapteme 1
baptême 299
baptêmes 3
baptisant 6
baptise 9
Fréquence    [«  »]
306 je
303 nom
303 on
299 baptême
298 14
298 sans
297 celui
Catéchisme de l'Église Catholique


IntraText - Concordances
baptême
    Partie,  Section, Chapitre, Paragraphe
1 Prolog, 0, 4, 14| Ceux qui par la foi et le Baptême appartiennent au Christ 2 Prolog, 0, 4, 14| trois chapitres " de notre Baptême – la foi en un seul Dieu : 3 1, 1, 2, 117| victoire du Christ, et ainsi du Baptême (cf. 1 Co 10, 2).~2. Le 4 1, 1, 3, 167| principalement lors du baptême. " Nous croyons " (Symbole 5 1, 1, 3, 168| nouvelle dans le Christ par le baptême. Dans le " Rituale Romanum ", 6 1, 1, 3, 168| Romanum ", le ministre du baptême demande au catéchumène : "  7 1, 1, 3, 172| Seigneur, transmise par un seul baptême, enracinée dans la conviction 8 1, 1, 3 | Je reconnais un seul baptême~~~~~~à la rémission des 9 1, 2, 0, 186| surtout aux candidats au Baptême :~Cette synthèse de la foi 10 1, 2, 0, 189| de foi " se fait lors du Baptême. Le " symbole de la foi " 11 1, 2, 0, 189| symbole baptismal. Puisque le Baptême est donné " au nom du Père 12 1, 2, 0, 189| de foi professées lors du Baptême sont articulées selon leur 13 1, 2, 0, 197| 197 Comme au jour de notre Baptême, lorsque toute notre vie 14 1, 2, 1, 249| principalement au moyen du baptême. Elle trouve son expression 15 1, 2, 1, 265| 265 Par la grâce du baptême " au nom du Père et du Fils 16 1, 2, 1, 281| des catéchumènes pour le baptême suit le même chemin (cf. 17 1, 2, 1, 403| de foi, l’Église donne le Baptême pour la rémission des péchés 18 1, 2, 1, 405| appeléeconcupiscence "). Le Baptême, en donnant la vie de la 19 1, 2, 2, 438| vie terrestre lors de son baptême par Jean quand " Dieu l’ 20 1, 2, 2, 444| deux moments solennels, le Baptême et la transfiguration du 21 1, 2, 2, 507| prédication en effet, et par le Baptême elle engendre, à une vie 22 1, 2, 2, 523| par sa prédication, son baptême de conversion et finalement 23 1, 2, 2, 527| circoncision du Christ " qu’est le Baptême (cf. Col 2, 11-13).~ 24 1, 2, 2, 528| Sauveur du monde. Avec le Baptême de Jésus au Jourdain et 25 1, 2, 2, 534| vie publique de Jésus~Le Baptême de Jésus~ 26 1, 2, 2, 535| publique de Jésus est son Baptême par Jean dans le Jourdain ( 27 1, 2, 2, 535| 22). Jean proclamait " un baptême de repentir pour la rémission 28 1, 2, 2, 535| Jésus insiste : il reçoit le Baptême. Alors l’Esprit Saint, sous 29 1, 2, 2, 536| 536 Le Baptême de Jésus, c’est, de sa part, 30 1, 2, 2, 536| déjà, il anticipe le " baptême " de sa mort sanglante ( 31 1, 2, 2, 536| il accepte par amour le baptême de mort pour la rémission 32 1, 2, 2, 536| toute l’humanité. A son Baptême, " les cieux s’ouvrirent " ( 33 1, 2, 2, 537| 537 Par le Baptême, le chrétien est sacramentellement 34 1, 2, 2, 537| Jésus qui anticipe en son baptême sa mort et sa résurrection ; 35 1, 2, 2, 537| Ensevelissons-nous avec le Christ par le Baptême, pour ressusciter avec lui ; 36 1, 2, 2, 538| immédiatement après son baptême par Jean : " Poussé par 37 1, 2, 2, 556| de la vie publique : le Baptême ; au seuil de la Pâque : 38 1, 2, 2, 556| Transfiguration. Par le Baptême de Jésus " fut manifesté 39 1, 2, 2, 556| première régénération " : notre Baptême ; la Transfiguration " est 40 1, 2, 2, 565| de sa vie publique, à son baptême, Jésus est le " Serviteur ", 41 1, 2, 2, 565| qui s’accomplira par le " baptême " de sa passion.~ 42 1, 2, 2, 608| accepté de Lui donner le Baptême à la suite des pécheurs ( 43 1, 2, 2, 628| 628 Le Baptême, dont le signe originel 44 1, 2, 2, 628| ensevelis avec le Christ par le Baptême dans la mort, afin que, 45 1, 2, 3, 683| nous la foi. De par notre Baptême, premier sacrement de la 46 1, 2, 3, 683| Saint dans l’Église :~Le Baptême nous accorde la grâce de 47 1, 2, 3, 691| Seigneur et le professe dans le Baptême de ses nouveaux enfants ( 48 1, 2, 3, 694| de l’Esprit Saint dans le Baptême, puisque, après l’invocation 49 1, 2, 3, 698| Saint dans les sacrements du Baptême, de la Confirmation et de 50 1, 2, 3, 701| le symbolisme concerne le Baptême), la colombe lâchée par 51 1, 2, 3, 701| remonte de l’eau de son baptême, l’Esprit Saint, sous forme 52 1, 2, 3, 720| ressemblance " divine. Le baptême de Jean était pour le repentir, 53 1, 2, 3, 782| par la foi au Christ et le Baptême.~– Ce Peuple a pour Chef [ 54 1, 2, 3, 784| de Dieu par la foi et le Baptême, on reçoit part à la vocation 55 1, 2, 3, 790| particulièrement vrai du Baptême par lequel nous sommes unis 56 1, 2, 3, 798| édifice " (Ac 20, 32), par le Baptême par lequel il forme le Corps 57 1, 2, 3, 804| de Dieu par la foi et le Baptême. " Tous les hommes sont 58 1, 2, 3, 818| Justifiés par la foi reçue au Baptême, incorporés au Christ, ils 59 1, 2, 3, 838| qui ont reçu validement le Baptême, se trouvent dans une certaine 60 1, 2, 3, 846| nécessité de la foi et du Baptême, c’est la nécessité de l’ 61 1, 2, 3, 846| entrent par la porte du Baptême, qu’il nous a confirmée 62 1, 2, 3, 855| lui appartiennent par le Baptême, mais se trouvent séparés 63 1, 2, 3, 866| foi, elle naît d’un seul Baptême, elle ne forme qu’un Corps, 64 1, 2, 3, 871| incorporés au Christ par le Baptême, sont constitués en peuple 65 1, 2, 3, 897| incorporés au Christ par le baptême, intégrés au Peuple de Dieu, 66 1, 2, 3, 900| l’apostolat en vertu du baptême et de la confirmation, les 67 1, 2, 3, 903| liturgiques, conférer le baptême et distribuer la sainte 68 1, 2, 3, 916| qui s’enracine dans le Baptême et dédie totalement à Dieu ( 69 1, 2, 3, 931| suprêmement aimé, celui que le Baptême avait déjà voué à Lui se 70 1, 2, 3, 941| ils déploient la grâce du Baptême et de la Confirmation dans 71 1, 2, 3, 945| suprêmement aimé, celui que le Baptême avait déjà destiné à Lui 72 1, 2, 3, 950| sacrements, et surtout le Baptême qui est comme la porte par 73 1, 2, 3, 976| pardon des péchés par le Baptême, le sacrement de Pénitence 74 1, 2, 3 | I. Un seul baptême pour le pardon des péchés~ 75 1, 2, 3, 977| des péchés à la foi et au Baptême : " Allez par le monde entier, 76 1, 2, 3, 977| sauvé " (Mc 16, 15-16). Le Baptême est le premier et principal 77 1, 2, 3, 978| Foi, en recevant le saint Baptême qui nous purifie, le pardon 78 1, 2, 3, 978| Mais néanmoins la grâce du Baptême ne délivre personne de toutes 79 1, 2, 3, 979| il fallait aussi que le Baptême ne fût pas pour elle l’unique 80 1, 2, 3, 980| appeler la pénitence " un baptême laborieux " (S. Grégoire 81 1, 2, 3, 980| qui sont tombés après le Baptême, nécessaire au salut, comme 82 1, 2, 3, 980| au salut, comme l’est le Baptême lui-même pour ceux qui ne 83 1, 2, 3, 981| rémission des péchés par le Baptême et en les réconciliant avec 84 1, 2, 3, 985| 985 Le Baptême est le premier et principal 85 1, 2, 3, 1002| Ensevelis avec le Christ lors du Baptême, vous en êtes aussi ressuscités 86 1, 2, 3, 1003| 1003 Unis au Christ par le Baptême, les croyants participent 87 1, 2, 3, 1010| chrétienne est là : par le Baptême, le chrétien est déjà sacramentellement "  88 1, 2, 3, 1023| après avoir reçu le saint Baptême du Christ, en qui il n’y 89 1, 2, 3, 1064| Profession de foi de notre Baptême :~Que ton Symbole soit pour 90 2, 1, 1, 1094| préfiguraient le salut par le Baptême (cf. 1 P 3, 21), la Nuée 91 2, 1, 1, 1113| Église sept sacrements : le Baptême, la Confirmation ou Chrismation, 92 2, 1, 1, 1119| structurée " (LG 11) : Par le Baptême et la Confirmation, le peuple 93 2, 1, 1, 1121| Les trois sacrements du Baptême, de la Confirmation et de 94 2, 1, 2, 1141| qui est, en vertu de son Baptême, un droit et un devoir pour 95 2, 1, 2, 1185| de Dieu commence par le Baptême ; l’église doit donc avoir 96 2, 1, 2, 1185| lieu pour la célébration du Baptême (baptistère) et favoriser 97 2, 1, 2, 1185| souvenir des promesses du Baptême (eau bénite).~Le renouvellement 98 2, 2, 0, 1210| nombre de sept, à savoir le Baptême, la Confirmation, l’Eucharistie, 99 2, 2, 1, 1212| initiation chrétienne, le Baptême, la Confirmation et l’Eucharistie, 100 2, 2, 1, 1212| une vie nouvelle par le Baptême, les fidèles sont en effet 101 2, 2, 1, 1213| 1213 Le saint Baptême est le fondement de toute 102 2, 2, 1, 1213| autres sacrements. Par le Baptême nous sommes libérés du péché 103 2, 2, 1, 1213| CCEO, can. 675, § 1) : " Le Baptême est le sacrement de la régénération 104 2, 2, 1, 1214| 1214 On l’appelle Baptême selon le rite central par 105 2, 2, 1, 1216| 12). Ayant reçu dans le Baptême le Verbe, " la lumière véritable 106 2, 2, 1, 1216| lui-même (Ep 5, 8) :~Le Baptême est le plus beau et le plus 107 2, 2, 1, 1216| donné même à des coupables ; Baptême, parce que le péché est 108 2, 2, 1 | II. Le Baptême dans l’économie du salut~ 109 2, 2, 1 | salut~Les préfigurations du Baptême dans l’Ancienne Alliance~ 110 2, 2, 1, 1217| préfiguraient déjà le mystère du Baptême :~Par ta puissance, Seigneur, 111 2, 2, 1, 1217| faire connaître la grâce du Baptême (MR, Vigile pascale 42 : 112 2, 2, 1, 1219| préfiguration du salut par le Baptême. En effet, par elle " un 113 2, 2, 1, 1219| déluge, tu annonçais le Baptême qui fait revivre, puisque 114 2, 2, 1, 1220| De par ce symbolisme le baptême signifie la communion avec 115 2, 2, 1, 1221| libération opérée par le Baptême :~Aux enfants d’Abraham, 116 2, 2, 1, 1222| 1222 Enfin, le Baptême est préfiguré dans la traversée 117 2, 2, 1, 1222| la nouvelle Alliance.~Le Baptême du Christ~ 118 2, 2, 1, 1224| volontairement soumis au Baptême de S. Jean, destiné aux 119 2, 2, 1, 1225| les hommes les sources du Baptême. En effet, il avait déjà 120 2, 2, 1, 1225| à Jérusalem comme d’un " Baptême " dont il devait être baptisé ( 121 2, 2, 1, 1225| 19, 34) sont des types du Baptême et de l’Eucharistie, sacrements 122 2, 2, 1, 1225| es baptisé, d’où vient le Baptême, sinon de la croix du Christ, 123 2, 2, 1, 1225| 2, 6 : PL 16, 425C).~Le Baptême dans l’Église~ 124 2, 2, 1, 1226| célébré et administré le saint Baptême. En effet, S. Pierre déclare 125 2, 2, 1, 1226| collaborateurs offrent le Baptême à quiconque croit en Jésus : 126 2, 2, 1, 1226| 48 ; 16, 15). Toujours le Baptême apparaît comme lié à la 127 2, 2, 1, 1226| Le geôlier reçut le Baptême sur-le-champ, lui et tous 128 2, 2, 1, 1227| l’apôtre S. Paul, par le Baptême le croyant communie à la 129 2, 2, 1, 1227| ensevelis avec lui par le baptême dans la mort, afin que, 130 2, 2, 1, 1227| Par l’Esprit Saint, le Baptême est un bain qui purifie, 131 2, 2, 1, 1228| 1228 Le Baptême est donc un bain d’eau en 132 2, 2, 1, 1228| 26). S. Augustin dira du Baptême : " La parole rejoint l’ 133 2, 2, 1 | célébré le sacrement du baptême ?~L’initiation chrétienne~ 134 2, 2, 1, 1229| la profession de foi, le Baptême, l’effusion de l’Esprit 135 2, 2, 1, 1231| 1231 Là où le Baptême des enfants est devenu largement 136 2, 2, 1, 1231| De par sa nature même le Baptême des enfants exige un catéchuménat 137 2, 2, 1, 1231| instruction postérieure au baptême, mais de l’épanouissement 138 2, 2, 1, 1233| des trois sacrements du Baptême, de la Confirmation et de 139 2, 2, 1, 1233| des enfants commence au Baptême suivi immédiatement par 140 2, 2, 1, 1234| la grâce du sacrement du Baptême apparaissent clairement 141 2, 2, 1, 1236| de la foi, inséparable du Baptême. En effet, le Baptême est 142 2, 2, 1, 1236| du Baptême. En effet, le Baptême est d’une façon particulière "  143 2, 2, 1, 1237| 1237 Puisque le Baptême signifie la libération du 144 2, 2, 1, 1237| il sera " confié " par le Baptême (cf. Rm 6, 17).~ 145 2, 2, 1, 1239| essentiel du sacrement : le Baptême proprement dit, qui signifie 146 2, 2, 1, 1239| Mystère pascal du Christ. Le Baptême est accompli de la façon 147 2, 2, 1, 1244| exprime l’ouverture du Baptême sur l’Eucharistie en approchant 148 2, 2, 1, 1245| conclut la célébration du Baptême. Lors du Baptême de nouveau-nés 149 2, 2, 1, 1245| célébration du Baptême. Lors du Baptême de nouveau-nés la bénédiction 150 2, 2, 1 | IV. Qui peut recevoir le baptême ?~ 151 2, 2, 1, 1246| est capable de recevoir le Baptême " (CIC, can. 864; CCEO, 152 2, 2, 1, 1246| 864; CCEO, can. 679).~Le Baptême des adultes~ 153 2, 2, 1, 1247| origines de l’Église, le Baptême des adultes est la situation 154 2, 2, 1, 1247| catéchuménat (préparation au Baptême) tient alors une place importante. 155 2, 2, 1, 1247| accueil du don de Dieu dans le Baptême, la Confirmation et l’Eucharistie.~ 156 2, 2, 1, 1249| can. 206; 788, § 3).~Le Baptême des enfants~ 157 2, 2, 1, 1250| nouvelle naissance dans le Baptême (cf. DS 1514) afin d’être 158 2, 2, 1, 1250| particulièrement manifeste dans le Baptême des enfants. L’Église et 159 2, 2, 1, 1250| ils ne lui conféraient le Baptême peu après la naissance ( 160 2, 2, 1, 1252| maisons " entières ont reçu le Baptême (cf. Ac 16, 15. 33 ; 18, 161 2, 2, 1, 1252| Pastoralis actio ").~Foi et Baptême~ 162 2, 2, 1, 1253| 1253 Le Baptême est le sacrement de la foi ( 163 2, 2, 1, 1253| qui est requise pour le Baptême n’est pas une foi parfaite 164 2, 2, 1, 1254| foi doit croître après le Baptême. C’est pour cela que l’Église 165 2, 2, 1, 1254| renouvellement des promesses du Baptême. La préparation au Baptême 166 2, 2, 1, 1254| Baptême. La préparation au Baptême ne mène qu’au seuil de la 167 2, 2, 1, 1254| seuil de la vie nouvelle. Le Baptême est la source de la vie 168 2, 2, 1, 1255| garde de la grâce reçue au Baptême.~ 169 2, 2, 1, 1256| ministres ordinaires du Baptême l’évêque et le prêtre, et, 170 2, 2, 1, 1256| et dans la nécessité du Baptême pour le salut (cf. Mc 16, 171 2, 2, 1 | VI. La nécessité du baptême~ 172 2, 2, 1, 1257| lui-même affirme que le Baptême est nécessaire pour le salut ( 173 2, 2, 1, 1257| 1618 ; LG 14 ; AG 5). Le Baptême est nécessaire au salut 174 2, 2, 1, 1257| pas d’autre moyen que le baptême pour assurer l’entrée dans 175 2, 2, 1, 1257| le salut au sacrement du Baptême, mais il n’est pas lui-même 176 2, 2, 1, 1258| foi, sans avoir reçu le Baptême, sont baptisés par leur 177 2, 2, 1, 1258| pour et avec le Christ. Ce Baptême du sang, comme le désir 178 2, 2, 1, 1258| sang, comme le désir du Baptême, porte les fruits du Baptême, 179 2, 2, 1, 1258| Baptême, porte les fruits du Baptême, sans être sacrement.~ 180 2, 2, 1, 1259| catéchumènes qui meurent avant leur Baptême, leur désir explicite de 181 2, 2, 1, 1260| désiré explicitement le Baptême si elles en avaient connu 182 2, 2, 1, 1261| Quant aux enfants morts sans Baptême, l’Église ne peut que les 183 2, 2, 1, 1261| pour les enfants morts sans baptême. D’autant plus pressant 184 2, 2, 1, 1261| Christ par le don du saint Baptême.~ 185 2, 2, 1 | VII. La grâce du baptême~ 186 2, 2, 1, 1262| Les différents effets du Baptême sont signifiés par les éléments 187 2, 2, 1, 1263| 1263 Par le Baptême, tous les péchés sont remis, 188 2, 2, 1, 1265| 1265 Le Baptême ne purifie pas seulement 189 2, 2, 1, 1266| sa racine dans le saint Baptême.~Incorporés à l’Église, 190 2, 2, 1, 1267| 1267 Le Baptême fait de nous des membres 191 2, 2, 1, 1267| autres ? " (Ep 4, 25). Le Baptême incorpore à l’Église. Des 192 2, 2, 1, 1268| saint " (1 P 2, 5). Par le Baptême ils participent au sacerdoce 193 2, 2, 1, 1268| lumière " (1 P 2, 9). Le Baptême donne part au sacerdoce 194 2, 2, 1, 1269| 12-13). De même que le Baptême est la source de responsabilités 195 2, 2, 1, 1271| 1271 Le Baptême constitue le fondement de 196 2, 2, 1, 1271| qui ont reçu validement le Baptême, se trouvent dans une certaine 197 2, 2, 1, 1271| Justifiés par la foi reçue au Baptême, incorporés au Christ, ils 198 2, 2, 1, 1271| Seigneur " (UR 3). " Le Baptême est donc le lien sacramentel 199 2, 2, 1, 1272| Incorporé au Christ par le Baptême, le baptisé est configuré 200 2, 2, 1, 1272| Christ (cf. Rm 8, 29). Le Baptême scelle le chrétien d’une 201 2, 2, 1, 1272| même si le péché empêche le Baptême de porter des fruits de 202 2, 2, 1, 1272| une fois pour toutes, le Baptême ne peut pas être réitéré.~ 203 2, 2, 1, 1273| Incorporés à l’Église par le Baptême, les fidèles ont reçu le 204 2, 2, 1, 1274| 14 ; 2 Co 1, 21-22). " Le Baptême, en effet, est le sceau 205 2, 2, 1, 1274| fidèle aux exigences de son Baptême, pourra s’en aller " marqué 206 2, 2, 1, 1274| 97), avec la foi de son Baptême, dans l’attente de la vision 207 2, 2, 1, 1275| de trois sacrements : le Baptême qui est le début de la vie 208 2, 2, 1, 1277| 1277 Le Baptême constitue la naissance à 209 2, 2, 1, 1277| à laquelle introduit le Baptême.~ 210 2, 2, 1, 1278| 1278 Le rite essentiel du Baptême consiste à plonger dans 211 2, 2, 1, 1279| 1279 Le fruit du Baptême ou grâce baptismale est 212 2, 2, 1, 1280| 1280 Le Baptême imprime dans l’âme un signe 213 2, 2, 1, 1280| En raison du caractère le Baptême ne peut pas être réitéré ( 214 2, 2, 1, 1281| s’ils n’ont pas reçu le Baptême (cf. LG 16).~ 215 2, 2, 1, 1282| temps les plus anciens, le Baptême est administré aux enfants, 216 2, 2, 1, 1283| Quant aux enfants morts sans Baptême, la liturgie de l’Église 217 2, 2, 1, 1285| 1285 Avec le Baptême et l’Eucharistie, le sacrement 218 2, 2, 1, 1286| Saint sur Jésus lors de son baptême par Jean fut le signe que 219 2, 2, 1, 1288| son achèvement la grâce du Baptême (cf. Ac 8, 15-17 ; 19, 5- 220 2, 2, 1, 1289| sacrement à la fois confirme le baptême et affermit la grâce baptismale.~ 221 2, 2, 1, 1290| unique célébration avec le Baptême, formant avec celui-ci, 222 2, 2, 1, 1290| l’évêque l’achèvement du Baptême s’instaure la séparation 223 2, 2, 1, 1291| au saint chrême après le Baptême : accomplie déjà par le 224 2, 2, 1, 1291| royale du Christ. Si le Baptême est conféré à un adulte, 225 2, 2, 1, 1294| sacramentelle. L’onction avant le Baptême avec l’huile des catéchumènes 226 2, 2, 1, 1294| du saint chrême après le Baptême, dans la Confirmation et 227 2, 2, 1, 1298| est célébrée séparément du Baptême, comme c’est le cas dans 228 2, 2, 1, 1298| renouvellement des promesses du Baptême et par la profession de 229 2, 2, 1, 1298| se situe dans la suite du Baptême (cf. SC 71). Lorsqu’un adulte 230 2, 2, 1, 1299| imposons les mains : par le Baptême, tu les as libérés du péché, 231 2, 2, 1, 1304| 1304 Comme le Baptême dont elle est l’achèvement, 232 2, 2, 1, 1305| des fidèles, reçu dans le Baptême, et " le confirmé reçoit 233 2, 2, 1, 1306| can. 889, § 1). Puisque Baptême, Confirmation et Eucharistie 234 2, 2, 1, 1306| Eucharistie, le sacrement du Baptême est, certes, valide et efficace, 235 2, 2, 1, 1311| Confirmation, comme pour le Baptême, il convient que les candidats 236 2, 2, 1, 1311| soit le même que pour le Baptême pour bien marquer l’unité 237 2, 2, 1, 1313| temporellement séparée du Baptême. Les évêques sont les successeurs 238 2, 2, 1, 1317| La Confirmation, comme le Baptême, imprime dans l’âme du chrétien 239 2, 2, 1, 1318| administré immédiatement après le Baptême ; il est suivi de la participation 240 2, 2, 1, 1321| est célébrée séparément du Baptême, son lien avec le Baptême 241 2, 2, 1, 1321| Baptême, son lien avec le Baptême est exprimé entre autres 242 2, 2, 1, 1322| du sacerdoce royal par le baptême et configurés plus profondément 243 2, 2, 1, 1392| la vie de grâce reçue au Baptême. Cette croissance de la 244 2, 2, 1, 1396| Église déjà réalisée par le Baptême. Dans le Baptême nous avons 245 2, 2, 1, 1396| par le Baptême. Dans le Baptême nous avons été appelés à 246 2, 2, 2 | réconciliation après le Baptême ?~ 247 2, 2, 2, 1426| la nouvelle naissance du Baptême, le don de l’Esprit Saint, 248 2, 2, 2, 1427| son Évangile. Aussi, le Baptême est-il le lieu principal 249 2, 2, 2, 1427| Bonne Nouvelle et par le Baptême (cf. Ac 2, 38) que l’on 250 2, 2, 2, 1429| et les larmes : l’eau du Baptême et les larmes de la Pénitence " ( 251 2, 2, 2, 1434| purification radicale opérée par le Baptême ou par le martyre, ils citent, 252 2, 2, 2, 1446| pour ceux qui, après le baptême, sont tombés dans le péché 253 2, 2, 2, 1447| particulièrement graves après leur Baptême (par exemple l’idolâtrie, 254 2, 2, 2, 1486| des péchés commis après le Baptême est accordé par un sacrement 255 2, 2, 2, 1523| résurrection du Christ, comme le Baptême avait commencé de le faire. 256 2, 2, 2, 1523| vie chrétienne ; celle du Baptême avait scellé en nous la 257 2, 2, 2, 1525| comme les sacrements du Baptême, de la Confirmation et de 258 2, 2, 3, 1533| 1533 Le Baptême, la Confirmation et l’Eucharistie 259 2, 2, 3, 1535| été déjà consacrés par le Baptême et la Confirmation (cf. 260 2, 2, 3, 1546| est par les sacrements du Baptême et de la Confirmation que 261 2, 2, 3, 1582| 1582 Comme dans le cas du Baptême et de la Confirmation, cette 262 2, 2, 3, 1591| peuple sacerdotal. Grâce au Baptême, tous les fidèles participent 263 2, 2, 3, 1617| et de l’Église. Déjà le Baptême, entrée dans le peuple de 264 2, 2, 3, 1635| conserver sa foi et d’assurer le baptême et l’éducation des enfants 265 2, 2, 4, 1668| bénite (qui rappelle le Baptême).~ 266 2, 2, 4, 1673| lors de la célébration du Baptême. L’exorcisme solennel, appelé "  267 2, 2, 4, 1682| nouvelle naissance commencée au Baptême, la " ressemblance " définitive 268 3, 0, 0, 1694| Incorporés au Christ par le baptême (cf. Rm 6, 5), les chrétiens 269 3, 1, 3, 1987| Jésus-Christ " (Rm 3, 22) et par le Baptême (cf. Rm 6, 3-4) :~Si nous 270 3, 1, 3, 1992| justification est accordée par le Baptême, sacrement de la foi. Elle 271 3, 1, 3, 1997| vie trinitaire : Par le Baptême le chrétien participe à 272 3, 1, 3, 1999| déifiante, reçue dans le Baptême. Elle est en nous la source 273 3, 1, 3, 2017| unissant par la foi et le Baptême à la Passion et à la Résurrection 274 3, 1, 3, 2020| est accordée à travers le Baptême. Elle nous conforme à la 275 3, 1, 3, 2042| conversion et de pardon du Baptême (cf. CIC, can. 989; CCEO, 276 3, 2, 0, 2068| les hommes, par la foi, le baptême et l’accomplissement des 277 3, 2, 1, 2089| obstinée, après la réception du baptême, d’une vérité qui doit être 278 3, 2, 1, 2101| des promesses à Dieu. Le baptême et la confirmation, le mariage 279 3, 2, 1, 2156| 2156 Le sacrement de Baptême est conféré " au nom du 280 3, 2, 1, 2156| Saint-Esprit " (Mt 28, 19). Dans le baptême, le nom du Seigneur sanctifie 281 3, 2, 1, 2156| intercession. Le " nom de baptême " peut encore exprimer un 282 3, 2, 1, 2165| 2165 Dans le Baptême, le chrétien reçoit son 283 3, 2, 2, 2220| don de la foi, la grâce du baptême et la vie dans l’Église. 284 3, 2, 2, 2340| fidèle aux promesses de son Baptême et résister aux tentations 285 3, 2, 2, 2345| celui qu’a régénéré l’eau du Baptême.~L’intégralité du don de 286 3, 2, 2, 2348| particulier. Au moment de son Baptême, le chrétien s’est engagé 287 3, 2, 2, 2355| laquelle l’engageait son Baptême et souille son corps, temple 288 3, 2, 2, 2472| qu’ils ont revêtu par le baptême, et la force du Saint-Esprit 289 3, 2, 2, 2520| 2520 Le Baptême confère à celui qui le reçoit 290 4, 1, 0, 2565| possible parce que, par le Baptême, nous sommes devenus un 291 4, 1, 1, 2600| témoigne de lui lors de son Baptême (cf. Lc 3, 21) et de sa 292 4, 1, 2, 2670| me divinise-t-il par le Baptême ? Et s’il doit être adoré, 293 4, 2, 0, 2769| 2769 Dans le Baptême et la Confirmation, la remise ( 294 4, 2, 0, 2776| initiation chrétienne : Baptême, Confirmation et Eucharistie. 295 4, 2, 0, 2782| son Fils unique : par le Baptême, il nous incorpore au Corps 296 4, 2, 0, 2791| foi au Christ et par le Baptême, ils doivent participer 297 4, 2, 0, 2798| a révélé, en qui, par le Baptême, nous sommes incorporés 298 4, 2, 0, 2813| 2813 Dans l’eau du Baptême, nous avons été " lavés, 299 4, 2, 0, 2813| demandons que, sanctifiés par le baptême, nous persévérions dans


Copyright © Libreria Editrice Vaticana