Le Saint-Siège
           back          up     Aide

Alphabétique    [«  »]
myst 8
mystagogie 2
mystere 5
mystère 229
mystèredans 1
mysteres 1
mystères 51
Fréquence    [«  »]
233 18
230 péchés
229 21
229 mystère
226 ds
223 chrétienne
222 jour
Catéchisme de l'Église Catholique


IntraText - Concordances
mystère
    Partie,  Section, Chapitre, Paragraphe
1 1, 1, 1, 42| restent toujours en deçà du mystère de Dieu.~ 2 1, 1, 1, 48| limité n’en épuise pas le mystère.~ 3 1, 1, 2, 50| le fait en révélant son mystère, son dessein bienveillant 4 1, 1, 2, 51| et de faire connaître le mystère de sa volonté grâce auquel 5 1, 1, 2, 69| graduellement son propre mystère par des actions et par des 6 1, 1, 2, 80| fécond dans l’Église le mystère du Christ qui a promis de 7 1, 1, 2, 90| ensemble de la Révélation du mystère du Christ (cf. Cc. Vatican 8 1, 1, 2, 122| enfin se tient caché le mystère de notre salut " (DV 15).~ 9 1, 1, 3, 158| avec le Christ, centre du mystère révélé. Or, pour " rendre 10 1, 2, 0, 190| seconde Personne divine et du mystère de la Rédemption des hommes ; 11 1, 2, 1, 206| mystérieux comme Dieu est mystère. Il est tout à la fois un 12 1, 2, 1, 230| en se révélant, demeure mystère ineffable : " Si tu Le comprenais, 13 1, 2, 1, 234| 234 Le mystère de la Très Sainte Trinité 14 1, 2, 1, 234| Très Sainte Trinité est le mystère central de la foi et de 15 1, 2, 1, 234| vie chrétienne. Il est le mystère de Dieu en Lui-même. Il 16 1, 2, 1, 235| quelle manière est révélé le mystère de la Bienheureuse Trinité ( 17 1, 2, 1, 235| doctrine de la foi sur ce mystère (II), et enfin, comment, 18 1, 2, 1, 236| par le premier terme le mystère de la vie intime du Dieu-Trinité, 19 1, 2, 1, 236| Lui-même ; et inversement, le mystère de Son Être intime illumine 20 1, 2, 1, 237| 237 La Trinité est un mystère de foi au sens strict, un 21 1, 2, 1, 237| Trinité Sainte constitue un mystère inaccessible à la seule 22 1, 2, 1, 244| révèle en plénitude le mystère de la Sainte Trinité.~ 23 1, 2, 1, 248| dans la réalité du même mystère confessé.~III. La Sainte 24 1, 2, 1, 251| signifier désormais aussi un mystère ineffable, " infiniment 25 1, 2, 1, 260| dans la profondeur de votre mystère ! Pacifiez mon âme. Faites-en 26 1, 2, 1, 261| 261 Le mystère de la Très Sainte Trinité 27 1, 2, 1, 261| Très Sainte Trinité est le mystère central de la foi et de 28 1, 2, 1, 271| th. 1, 25, 5, ad 1).~Le mystère de l’apparente impuissance 29 1, 2, 1, 280| Christ. Inversement, le mystère du Christ est la lumière 30 1, 2, 1, 280| lumière décisive sur le mystère de la création ; il révèle 31 1, 2, 1, 287| progressivement révélé à Israël le mystère de la création. Lui qui 32 1, 2, 1, 294| béatitude " (AG 2).~IV. Le mystère de la création~Dieu crée 33 1, 2, 1, 309| peuvent aussi d’avance, par un mystère terrible, se dérober. Il 34 1, 2, 1, 324| physique et du mal moral est un mystère que Dieu éclaire par son 35 1, 2, 1, 359| c’est seulement dans le mystère du Verbe incarné que s’éclaire 36 1, 2, 1, 359| éclaire véritablement le mystère de l’homme " (GS 22, § 1) :~ 37 1, 2, 1, 385| au Dieu vivant. Car " le mystère de l’iniquité " (2 Th 2, 38 1, 2, 1, 385| éclaire qu’à la lumière du mystère de la piété (cf. 1 Tm 3, 39 1, 2, 1, 389| sans porter atteinte au mystère du Christ.~Pour lire le 40 1, 2, 1, 395| diabolique est un grand mystère, mais " nous savons que 41 1, 2, 1, 404| du péché originel est un mystère que nous ne pouvons pas 42 1, 2, 2, 444| Dieu " (Mc 15, 39). Dans le mystère pascal seulement le croyant 43 1, 2, 2, 448| exprime la reconnaissance du mystère divin de Jésus (cf. Lc 1, 44 1, 2, 2, 461| Paul, l’Église chante le mystère de l’Incarnation :~" Ayez 45 1, 2, 2, 462| aux Hébreux parle du même mystère :~C’est pourquoi, en entrant 46 1, 2, 2, 463| lorsqu’elle chante " le grand mystère de la piété " : " Il a été 47 1, 2, 2, 483| Incarnation est donc le mystère de l’admirable union de 48 1, 2, 2, 494| par la grâce de Dieu, au mystère de la Rédemption (cf. LG 49 1, 2, 2, 513| Toute la vie du Christ est mystère~ 50 1, 2, 2, 515| de Jésus est signe de son mystère. A travers ses gestes, ses 51 1, 2, 2, 515| vie terrestre conduisit au mystère invisible de sa filiation 52 1, 2, 2, 517| Toute la vie du Christ est mystère de Rédemption. La Rédemption 53 1, 2, 2, 517| 1 P 1, 18-19), mais ce mystère est à l’œuvre dans toute 54 1, 2, 2, 518| Toute la vie du Christ est mystère de Récapitulation. Tout 55 1, 2, 2, 524| décroisse " (Jn 3, 30).~Le mystère de Noël~ 56 1, 2, 2, 526| de Dieu " (Jn 1, 12). Le mystère de Noël s’accomplit en nous 57 1, 2, 2, 526| Ga 4, 19). Noël est le mystère de cet " admirable échange " :~ 58 1, 2, 2, 534| Jésus y laisse entrevoir le mystère de sa consécration totale 59 1, 2, 2, 537| il doit entrer dans ce mystère d’abaissement humble et 60 1, 2, 2, 540| jours du Grand Carême au mystère de Jésus au désert.~" Le 61 1, 2, 2, 542| Royaume surtout par le grand mystère de sa Pâque : sa mort sur 62 1, 2, 2, 556| Jésus " fut manifesté le mystère de notre première régénération " : 63 1, 2, 2, 571| 571 Le mystère pascal de la Croix et de 64 1, 2, 2, 593| Le Temple préfigure son mystère. S’Il annonce sa destruction, 65 1, 2, 2, 599| circonstances. Elle appartient au mystère du dessein de Dieu, comme 66 1, 2, 2, 601| dans l’Écriture comme un mystère de rédemption universelle, 67 1, 2, 2, 618| possibilité d’être associés au mystère pascal " (GS 22, § 5). Il 68 1, 2, 2, 618| intimement que tout autre au mystère de sa souffrance rédemptrice ( 69 1, 2, 2, 624| état du Christ mort est le mystère du sépulcre et de la descente 70 1, 2, 2, 624| descente aux enfers. C’est le mystère du Samedi Saint où le Christ 71 1, 2, 2, 638| comme partie essentielle du mystère pascal en même temps que 72 1, 2, 2, 639| 639 Le mystère de la résurrection du Christ 73 1, 2, 2, 647| dépasse l’histoire, au cœur du mystère de la foi. C’est pourquoi 74 1, 2, 2, 653| est étroitement liée au mystère de l’Incarnation du Fils 75 1, 2, 2, 654| un double aspect dans le mystère Pascal : par sa mort il 76 1, 2, 2, 675| 15, 19-20) dévoilera le " mystère d’iniquité " sous la forme 77 1, 2, 3, 685| pourquoi il a été question du mystère divin de l’Esprit Saint 78 1, 2, 3, 737| Il leur rend présent le mystère du Christ, éminemment dans 79 1, 2, 3, 738| actualiser et répandre le mystère de la communion de la Sainte 80 1, 2, 3, 753| lesquelles la révélation parle du mystère inépuisable de l’Église. 81 1, 2, 3, 758| 758 Pour scruter le mystère de l’Église, il convient 82 1, 2, 3, 769| du Père " (LG 2).~III. Le mystère de l’Église~ 83 1, 2, 3, 771| PL 183, 920D).~L’Églisemystère de l’union des hommes avec 84 1, 2, 3, 772| accomplit et révèle son propre mystère comme le but du dessein 85 1, 2, 3, 772| S. Paul appelle " grand mystère " (Ep 5, 32) l’union sponsale 86 1, 2, 3, 772| devient elle-même à son tour mystère (cf. Ep 3, 9-11). Contemplant 87 1, 2, 3, 772| Contemplant en elle le mystère, S. Paul s’écrit : " Le 88 1, 2, 3, 773| apprécie en fonction du ‘grand mystère’ dans lequel l’Épouse répond 89 1, 2, 3, 773| dans la sainteté qui est le mystère de l’Église comme " l’Épouse 90 1, 2, 3, 774| le Christ est Lui-même le mystère du salut : " Non est enim 91 1, 2, 3, 774| Il n’y a pas d’autre mystère que le Christ ", S. Augustin, 92 1, 2, 3, 778| elle est manifestée comme mystère de salut par l’effusion 93 1, 2, 3, 779| humain et divin. C’est là son mystère que seule la foi peut accueillir.~ 94 1, 2, 3, 787| 19) ; il leur a révélé le mystère du Royaume (cf. Mt 13, 10- 95 1, 2, 3, 796| chair. C’est là un grand mystère, je veux dire en rapport 96 1, 2, 3, 812| I. L’Église est une~" Le mystère sacré de l’Unité de l’Église " ( 97 1, 2, 3, 813| par sa source : " De ce mystère, le modèle suprême et le 98 1, 2, 3, 813| être une :~Quel étonnant mystère ! Il y a un seul Père de 99 1, 2, 3, 832| l’Évangile du Christ, le mystère de la Cène du Seigneur est 100 1, 2, 3, 839| en scrutant son propre mystère, son lien avec le Peuple 101 1, 2, 3, 921| cet aspect intérieur du mystère de l’Église qu’est l’intimité 102 1, 2, 3, 926| vie religieuse relève du mystère de l’Église. Elle est un 103 1, 2, 3, 932| un signe particulier du mystère de la Rédemption. Suivre 104 1, 2, 3, 963| la Vierge Marie dans le mystère du Christ et de l’Esprit, 105 1, 2, 3, 963| maintenant sa place dans le mystère de l’Église. " En effet, 106 1, 2, 3, 972| qu’est l’Église dans son mystère, dans son " pèlerinage de 107 1, 2, 3, 973| donnant son consentement au mystère de l’Incarnation, Marie 108 1, 2, 3, 1027| 1027 Ce mystère de communion bienheureuse 109 1, 2, 3, 1028| lorsqu’il ouvre lui-même son mystère à la contemplation immédiate 110 2, 0, 0, 1066| foi, l’Église confesse le mystère de la Trinité Sainte et 111 2, 0, 0, 1066| le Père accomplit le " mystère de sa volonté " en donnant 112 2, 0, 0, 1066| gloire de son Nom. Tel est le Mystère du Christ (cf. Ep 3, 4), 113 2, 0, 0, 1066| appelle " l’Économie du Mystère " (Ep 3, 9) et que la tradition 114 2, 0, 0, 1067| accomplie principalement par le mystère pascal de sa bienheureuse 115 2, 0, 0, 1067| sa glorieuse ascension ; mystère pascal par lequel ‘en mourant 116 2, 0, 0, 1067| célèbre principalement le Mystère pascal par lequel le Christ 117 2, 0, 0, 1068| 1068 C’est ce Mystère du Christ que l’Église annonce 118 2, 0, 0, 1068| manifestent aux autres le Mystère du Christ et la nature authentique 119 2, 0, 0, 1075| vise à introduire dans le Mystère du Christ (elle est " mystagogie "), 120 2, 0, 0, 1075| concernant la Liturgie comme mystère et comme célébration (première 121 2, 1, 0, 1076| dans la " dispensation du Mystère " : le temps de l’Église, 122 2, 1, 0, 1076| dispensation ") des fruits du Mystère pascal du Christ dans la 123 2, 1, 1, 1085| réalise principalement son Mystère pascal. Durant sa vie terrestre, 124 2, 1, 1, 1085| anticipait par ses actes son Mystère pascal. Quand son Heure 125 2, 1, 1, 1085| engloutis dans le passé. Le Mystère pascal du Christ, par contre, 126 2, 1, 1, 1092| dispensation sacramentelle du mystère du Christ, l’Esprit Saint 127 2, 1, 1, 1092| présent et actualise le mystère du Christ par sa puissance 128 2, 1, 1, 1093| accomplissement dans le mystère du Christ (la Promesse et 129 2, 1, 1, 1094| l’Ancien Testament : le mystère du Christ. Elle est appelée130 2, 1, 1, 1098| Esprit Saint rappelle le Mystère du Christ~ 131 2, 1, 1, 1099| Liturgie est Mémorial du Mystère du salut. L’Esprit Saint 132 2, 1, 1, 1103| œuvres et font découvrir le mystère qui s’y trouve contenu " ( 133 2, 1, 1, 1103| Esprit Saint actualise le Mystère du Christ~ 134 2, 1, 1, 1104| actualise, les rend présents. Le Mystère pascal du Christ est célébré, 135 2, 1, 1, 1104| Saint qui actualise l’unique Mystère.~ 136 2, 1, 1, 1107| Royaume et la consommation du mystère du salut. Dans l’attente 137 2, 1, 1, 1109| communion de l’assemblée au mystère du Christ. " La grâce de 138 2, 1, 1, 1111| sacramentelle parce que son Mystère de salut y est rendu présent 139 2, 1, 1, 1111| Esprit Saint dispense le Mystère du salut ; parce qu’à travers 140 2, 1, 1, 1115| anticipaient la puissance de son mystère pascal. Elles annonçaient 141 2, 1, 1, 1118| surtout dans l’Eucharistie, le Mystère de la Communion du Dieu 142 2, 1, 1, 1125| le respect religieux du mystère de la liturgie.~ 143 2, 1, 1, 1130| 1130 L’Église célèbre le Mystère de son Seigneurjusqu’ 144 2, 1, 2, 1139| lorsque nous célébrons le Mystère du salut dans les sacrements.~ 145 2, 1, 2, 1162| célébration pour que le mystère célébré s’imprime dans la 146 2, 1, 2, 1163| Et elle déploie tout le Mystère du Christ pendant le cycle 147 2, 1, 2, 1164| empreinte de la Nouveauté du Mystère du Christ.~ 148 2, 1, 2, 1165| Lorsque l’Église célèbre le mystère du Christ, il est un mot 149 2, 1, 2, 1166| 1166 " L’Église célèbre le mystère pascal, en vertu d’une tradition 150 2, 1, 2, 1169| la Grande Semaine ". Le Mystère de la Résurrection, dans 151 2, 1, 2, 1171| divers aspects de l’unique mystère pascal. Cela vaut tout particulièrement 152 2, 1, 2, 1171| cycle des fêtes autour du Mystère de l’Incarnation (Annonciation, 153 2, 1, 2, 1171| communiquent les prémices du mystère de Pâques.~Le Sanctoral 154 2, 1, 2, 1173| saints, elle " proclame le mystère pascal " en ceux et celles "  155 2, 1, 2, 1174| 1174 Le Mystère du Christ, son Incarnation 156 2, 1, 2, 1177| profondément le sens du Mystère célébré, aident à l’intelligence 157 2, 1, 2, 1182| découlent les sacrements du mystère Pascal. Sur l’autel, qui 158 2, 1, 2, 1192| nourrir notre foi dans le mystère du Christ. A travers l’icône 159 2, 1, 2, 1194| Églisedéploie tout le Mystère du Christ pendant le cycle 160 2, 1, 2, 1200| Parousie, c’est le même Mystère pascal que célèbrent, en 161 2, 1, 2, 1200| à la foi apostolique. Le Mystère célébré dans la liturgie 162 2, 1, 2, 1201| La richesse insondable du Mystère du Christ est telle qu’aucune 163 2, 1, 2, 1202| sont venues à célébrer le Mystère du Christ à travers des 164 2, 1, 2, 1204| SC 37-40). Pour que le Mystère du Christ soitporté à 165 2, 1, 2, 1208| et communiquent le même Mystère du Christ, manifestent la 166 2, 2, 1, 1217| qui préfiguraient déjà le mystère du Baptême :~Par ta puissance, 167 2, 2, 1, 1220| pourquoi il pouvait figurer le mystère de la Croix. De par ce symbolisme 168 2, 2, 1, 1225| du Christ. Là est tout le mystère : il a souffert pour toi. 169 2, 2, 1, 1239| travers la configuration au Mystère pascal du Christ. Le Baptême 170 2, 2, 1, 1260| possibilité d’être associé(s) au mystère pascal " (GS 22 ; cf. LG 171 2, 2, 1, 1332| laquelle s’est accompli le mystère du salut, se termine par 172 2, 2, 1, 1336| achoppement. C’est le même mystère, et il ne cesse d’être occasion 173 2, 2, 1, 1344| célébration, annonçant le mystère pascal de Jésusjusqu’ 174 2, 2, 1, 1383| les deux aspects d’un même mystère : l’autel du sacrifice et 175 2, 2, 1, 1398| Devant la grandeur de ce mystère, S. Augustin s’écrie : "  176 2, 2, 1, 1400| substance propre et intégrale du mystère eucharistique " (UR 22). 177 2, 2, 1, 1402| prière, l’Église acclame le mystère de l’Eucharistie : " O sacrum 178 2, 2, 1, 1405| chaque fois qu’est célébré ce mystère, " l’œuvre de notre rédemption 179 2, 2, 2, 1481| expriment admirablement le mystère du pardon : " Que le Dieu, 180 2, 2, 3, 1566| Christ et proclamant son mystère, ils joignent les demandes 181 2, 2, 3, 1574| une manière symbolique le mystère qui s’est accompli : pour 182 2, 2, 3, 1602| parle du mariage et de son " mystère ", de son institution et 183 2, 2, 3, 1616| qu’une seule chair’ : ce mystère est de grande portée ; je 184 2, 2, 3, 1617| le peuple de Dieu, est un mystère nuptial : il est, pour ainsi 185 2, 2, 3, 1621| tous les sacrements avec le Mystère Pascal du Christ (cf. SC 186 2, 2, 3, 1659| Christ a aimé l’Église... Ce mystère est de grande portée ; je 187 2, 2, 4, 1670| grâce divine qui découle du Mystère pascal de la Passion, de 188 2, 2, 4, 1676| dans la connaissance du Mystère au Christ (cf. CT 54). Leur 189 2, 2, 4, 1681| révélé dans la lumière du Mystère pascal de la mort et de 190 2, 2, 4, 1688| OEx 41) et illuminer le mystère de la mort chrétienne dans 191 3, 1, 1, 1701| Christ, dans la révélation du mystère du Père et de son Amour, 192 3, 1, 3, 2014| parce qu’elle participe au mystère du Christ par les sacrements – "  193 3, 1, 3, 2014| mystères " – et, en Lui, au mystère de la Sainte Trinité. Dieu 194 3, 2, 1, 2131| est en se fondant sur le mystère du Verbe incarné que le 195 3, 2, 1, 2141| saintes est fondé sur le mystère de l’Incarnation du Verbe 196 3, 2, 1, 2143| se révèle à eux dans son mystère personnel. Le don du Nom 197 3, 2, 1, 2144| exprime celle qui est due au mystère de Dieu lui-même et à toute 198 3, 2, 1, 2156| peut encore exprimer un mystère chrétien ou une vertu chrétienne. "  199 3, 2, 1, 2175| culte de la loi préparait le mystère du Christ, et ce qui s’y 200 3, 2, 1, 2177| apostolique, est célébré le mystère pascal, doit être observé 201 3, 2, 2, 2331| amour. Il vit en lui-même un mystère de communion et d’amour. 202 3, 2, 2, 2365| rendent témoignage à ce mystère à la face du monde.~S. Jean 203 3, 2, 2, 2500| élévations de l’âme, le Mystère de Dieu. Avant même de Se 204 3, 2, 2, 2502| la Foi et l’adoration, le Mystère transcendant de Dieu, Beauté 205 3, 2, 2, 2522| 2522 La pudeur protège le mystère des personnes et de leur 206 4, 1, 0, 2558| 2558 " Il est grand le Mystère de la foi ". L’Église le 207 4, 1, 0, 2558| Père (Troisième Partie). Ce Mystère exige donc que les fidèles 208 4, 1, 1, 2587| et font découvrir le mystère qui s’y trouve contenu " ( 209 4, 1, 1, 2603| de son cœur d’homme au " mystère de la volonté " du Père ( 210 4, 1, 1, 2614| ouvertement à ses disciples le mystère de la prière au Père, il 211 4, 1, 1, 2625| exprimeront l’insondable Mystère du Christ à l’œuvre dans 212 4, 1, 1, 2641| Psaumes en y chantant le Mystère du Christ. Dans la nouveauté 213 4, 1, 2, 2655| actualise et communique le Mystère du salut, se poursuit dans 214 4, 1, 2, 2659| et en participant à son Mystère pascal, mais c’est en tout 215 4, 1, 3, 2713| expression la plus simple du mystère de la prière. L’oraison 216 4, 1, 3, 2718| elle fait participer à son Mystère. Le Mystère du Christ est 217 4, 1, 3, 2718| participer à son Mystère. Le Mystère du Christ est célébré par 218 4, 1, 3, 2724| est l’expression simple du mystère de la prière. Elle est un 219 4, 1, 3, 2724| nous fait participer à son Mystère.~ 220 4, 1, 3, 2727| science (or prier est un mystère qui déborde notre conscience 221 4, 1, 3, 2751| 3. 6-10. 25) qui est le mystère même de la Vie de prière.~ 222 4, 2, 0, 2771| Alliance, s’appuient sur le mystère du salut déjà réalisé, une 223 4, 2, 0, 2779| Père c’est entrer dans son mystère, tel qu’Il est, et tel que 224 4, 2, 0, 2795| des cieux nous renvoie au mystère de l’Alliance que nous vivons 225 4, 2, 0, 2807| nous sommes plongés dans le mystère intime de sa Divinité et 226 4, 2, 0, 2809| foyer inaccessible de son mystère éternel. Ce qui en est manifesté 227 4, 2, 0, 2823| nous a fait connaître le mystère de sa Volonté, ce dessein 228 4, 2, 0, 2841| Cette exigence cruciale du mystère de l’Alliance est impossible 229 4, 2, 0, 2855| définitivement consommé le Mystère du salut et que Dieu sera


Copyright © Libreria Editrice Vaticana