Le Saint-Siège
           back          up     Aide

Alphabétique    [«  »]
sempiterne 1
sénat 1
sénevé 1
sens 169
sensation 1
sensibilité 4
sensible 6
Fréquence    [«  »]
170 eux
170 volonté
169 autre
169 sens
169 unité
168 non
168 sous
Catéchisme de l'Église Catholique


IntraText - Concordances
sens
    Partie,  Section, Chapitre, Paragraphe
1 Prolog, 0, 4, 17| du Catéchisme traite du sens et de l’importance de la 2 1, 1, 0, 26| surabondante à l’homme en quête du sens ultime de sa vie. Nous considérons 3 1, 1, 1, 31| Dieu ", non pas dans le sens des preuves que cherchent 4 1, 1, 1, 31| naturelles, mais dans le sens d’" arguments convergents 5 1, 1, 1, 33| vérité et à la beauté, son sens du bien moral, sa liberté 6 1, 1, 1, 37| difficulté de la part des sens et de l’imagination, ainsi 7 1, 1, 2, 67| Magistère de l’Église, le sens des fidèles sait discerner 8 1, 1, 2, 68| que l’homme se pose sur le sens et le but de sa vie.~ 9 1, 1, 2, 90| catholique " (UR 11).~Le sens surnaturel de la foi~ 10 1, 1, 2, 92| qualité par le moyen du sens surnaturel de la foi qui 11 1, 1, 2, 93| 93Grâce en effet à ce sens de la foi qui est éveillé 12 1, 1, 2, 99| 99 Grâce à son sens surnaturel de la foi, le 13 1, 1, 2, 113| Écriture (" ... selon le sens spirituel dont l’Esprit 14 1, 1, 2, 114| total de la Révélation.~Les sens de l’Écriture~ 15 1, 1, 2, 115| on peut distinguer deux sens de l’Écriture : le sens 16 1, 1, 2, 115| sens de l’Écriture : le sens littéral et le sens spirituel, 17 1, 1, 2, 115| le sens littéral et le sens spirituel, ce dernier étant 18 1, 1, 2, 115| dernier étant subdivisé en sens allégorique, moral et anagogique. 19 1, 1, 2, 115| concordance profonde des quatre sens assure toute sa richesse 20 1, 1, 2, 116| 116 Le sens littéral. C’est le sens 21 1, 1, 2, 116| sens littéral. C’est le sens signifié par les paroles 22 1, 1, 2, 116| interprétation " Tous les sens de la Sainte Ecriture trouvent 23 1, 1, 2, 116| trouvent leur appui dans le sens littéral " (S. Thomas d’ 24 1, 1, 2, 117| 117 Le sens spirituel. Grâce à l’unité 25 1, 1, 2, 117| peuvent être des signes.~1. Le sens allégorique. Nous pouvons 26 1, 1, 2, 117| cf. 1 Co 10, 2).~2. Le sens moral. Les événements rapportés 27 1, 1, 2, 117| cf. He 34, 11).~3. Le sens anagogique. Nous pouvons 28 1, 1, 2, 118| signification des quatre sens : Le sens littéral enseigne 29 1, 1, 2, 118| signification des quatre sens : Le sens littéral enseigne les événements, 30 1, 1, 2, 118| ce qu’il faut croire, le sens moral ce qu’il faut faire, 31 1, 1, 2, 119| exposer plus profondément le sens de la Sainte Écriture, afin 32 1, 1, 2, 127| nouvelles lumières, des sens cachés et mystérieux (Ste. 33 1, 2, 1, 203| identité de la personne et le sens de sa vie. Dieu a un nom. 34 1, 2, 1, 213| Dieu seul EST. C’est en ce sens que déjà la traduction des 35 1, 2, 1, 237| est un mystère de foi au sens strict, un des " mystères 36 1, 2, 1, 240| Dieu est " Père " dans un sens inouï : Il ne l’est pas 37 1, 2, 1, 250| Église et soutenus par le sens de la foi du peuple chrétien.~ 38 1, 2, 1, 251| humaine mais a donné un sens nouveau, inouï à ces termes 39 1, 2, 1, 282| Elles sont décisives pour le sens et l’orientation de notre 40 1, 2, 1, 284| de découvrir quel est le sens d’une telle origine : si 41 1, 2, 1, 305| des moindres besoins de sens enfants : " Ne vous inquiétez 42 1, 2, 1, 318| nécessaire pour " créer " au sens propre du mot, c’est-à-dire 43 1, 2, 1, 349| première création trouve son sens et son sommet dansla nouvelle 44 1, 2, 1, 368| insiste aussi sur le cœur, au sens biblique de " fond de l’ 45 1, 2, 1, 377| soumet aux plaisirs des sens, à la convoitise des biens 46 1, 2, 1, 389| Christ. L’Église qui a le sens du Christ (cf. 1 Co 2, 16) 47 1, 2, 1, 406| spécialement prononcée sur le sens du donné révélé concernant 48 1, 2, 2, 440| C’est pourquoi le vrai sens de sa royauté n’est manifesté 49 1, 2, 2, 441| nécessairement, selon le sens littéral de ces textes, 50 1, 2, 2, 446| d’Israël. C’est dans ce sens fort que le Nouveau Testament 51 1, 2, 2, 447| avec les Pharisiens sur le sens du Psaume 109 (cf. Mt 22, 52 1, 2, 2, 498| adaptation aux idées du temps. Le sens de cet événement n’est accessible 53 1, 2, 2, 505| par l’Esprit à l’homme. Le sens sponsal de la vocation humaine 54 1, 2, 2, 539| Évangélistes indiquent le sens salvifique de cet événement 55 1, 2, 2, 573| pour mieux comprendre le sens de la Rédemption.~ 56 1, 2, 2, 582| juive, en dévoilant son senspédagogique " (cf. Ga 57 1, 2, 2, 592| 46) qu’Il en révèle le sens ultime (cf. Mt 5, 33) et 58 1, 2, 2, 601| Jésus lui-même a présenté le sens de sa vie et de sa mort 59 1, 2, 2, 632| cf. He 13, 20). C’est le sens premier que la prédication 60 1, 2, 2, 647| vie, fut perceptible aux sens. Événement historique constatable 61 1, 2, 2, 649| et ensuite ressusciter (sens actif du mot) (cf. Mc 8, 62 1, 2, 2, 650| 359 ; 369 ; 539).~III. Sens et portée salvifique de 63 1, 2, 3, 691| hébreu Ruah qui, dans son sens premier, signifie souffle, 64 1, 2, 3, 713| Ces chants annoncent le sens de la passion de Jésus, 65 1, 2, 3, 721| les hommes. C’est en ce sens que la Tradition de l’Église 66 1, 2, 3, 774| le terme mysterium. En ce sens, le Christ est Lui-même 67 1, 2, 3, 774| elle signifie. C’est en ce sens analogique qu’elle est appelée "  68 1, 2, 3, 785| Il l’est surtout :par le sens surnaturel de la foi qui 69 1, 2, 3, 795| Docteurs et exprime le bon sens du croyant : " De Jésus-Christ 70 1, 2, 3, 801| 801 C’est dans ce sens qu’apparaît toujours nécessaire 71 1, 2, 3, 830| signifieuniversel " dans le sens de " selon la totalité " 72 1, 2, 3, 830| catholique dans un double sens :~Elle est catholique parce 73 1, 2, 3, 830| apostolique. L’Église était, en ce sens fondamental, catholique 74 1, 2, 3, 857| apôtres, et ceci en un triple sens :~– elle a été et demeure 75 1, 2, 3, 889| est la Vérité. Par le " sens surnaturel de la foi ", 76 1, 2, 3, 904| témoins en les pourvoyant du sens de la foi et de la grâce 77 1, 2, 3, 1006| sommet " (GS 18). En un sens, la mort corporelle est 78 1, 2, 3, 1009| bénédiction (cf. Rm 5, 19-21).~Le sens de la mort chrétienne~ 79 1, 2, 3, 1010| la mort chrétienne a un sens positif. " Pour moi, la 80 1, 2, 3, 1040| histoire. Nous connaîtrons le sens ultime de toute l’œuvre 81 2, 1, 1, 1100| assemblée liturgique le sens de l’événement du salut 82 2, 1, 1, 1101| passer dans leur vie le sens de ce qu’ils entendent, 83 2, 1, 1, 1117| y en a sept qui sont, au sens propre du terme, des sacrements 84 2, 1, 1, 1118| l’Église " en ce double sens qu’ils sont " par elle " 85 2, 1, 1, 1128| 1128 C’est là le sens de l’affirmation de l’Église ( 86 2, 1, 2, 1149| façon impressionnante, de ce sens cosmique et symbolique des 87 2, 1, 2, 1151| 8, 22-25). Il donne un sens nouveau aux faits et aux 88 2, 1, 2, 1151| car il est lui-même le sens de tous ces signes.~ 89 2, 1, 2, 1177| révèlent plus profondément le sens du Mystère célébré, aident 90 2, 1, 2, 1190| intégrante de la célébration. Le sens de la célébration est exprimé 91 2, 2, 1, 1234| 1234 Le sens et la grâce du sacrement 92 2, 2, 1, 1309| efforcera d’éveiller le sens de l’appartenance à l’Église 93 2, 2, 1, 1320| sur d’autres organes des sens), avec l’imposition de la 94 2, 2, 1, 1330| sacrement ; c’est dans le même sens qu’on l’appelle aussi célébration 95 2, 2, 1, 1331| 9, 5 ; 10, 6) – c’est le sens premier de la " communion 96 2, 2, 1, 1334| Eucharistie en donnant un sens nouveau et définitif à la 97 2, 2, 1, 1340| pascal, Jésus a donné son sens définitif à la pâque juive. 98 2, 2, 1, 1363| 1363 Dans le sens de l’Écriture Sainte le 99 2, 2, 1, 1364| 1364 Le mémorial reçoit un sens nouveau dans le Nouveau 100 2, 2, 1, 1379| Église a pris conscience du sens de l’adoration silencieuse 101 2, 2, 1, 1381| l’apprend point par les sens, dit S. Thomas, mais par 102 2, 2, 1, 1388| 1388 Il est conforme au sens même de l’Eucharistie que 103 2, 2, 2, 1424| de ce sacrement. Dans un sens profond ce sacrement est 104 2, 2, 2, 1469| répare ou la restaure. En ce sens, il ne guérit pas seulement 105 2, 2, 2, 1502| souffrance peut aussi avoir un sens rédempteur pour les péchés 106 2, 2, 2, 1505| Croix, le Christ a donné un sens nouveau à la souffrance : 107 2, 2, 2, 1508| endurer peuvent avoir comme sens que " je complète dans ma 108 2, 2, 2, 1521| péché originel, reçoit un sens nouveau : elle devient participation 109 2, 2, 3, 1537| des corps constitués au sens civil, surtout le corps 110 2, 2, 3, 1547| autre " (LG 10). En quel sens ? Alors que le sacerdoce 111 2, 2, 3, 1583| peut plus redevenir laïc au sens strict (cf. Cc. Trente : 112 2, 2, 3, 1602| de son institution et du sens que Dieu lui a donné, de 113 2, 2, 3, 1603| les cultures un certain sens pour la grandeur de l’union 114 2, 2, 3, 1611| témoignages émouvants du sens élevé du mariage, de la 115 2, 2, 3, 1614| enseigné sans équivoque le sens originel de l’union de l’ 116 2, 2, 3, 1615| comprendre " (cf. Mt 19, 11) le sens originel du mariage et le 117 2, 2, 3, 1620| C’est Lui qui leur donne sens et leur accorde la grâce 118 2, 2, 3, 1620| 42 ; PC 12 ; OT 10) et le sens chrétien du Mariage sont 119 2, 2, 3, 1647| indissolubilité du mariage reçoit un sens nouveau et plus profond.~ 120 2, 2, 3, 1653| enfants (cf. GE 3). En ce sens, la tâche fondamentale du 121 2, 2, 3, 1654| vie conjugale pleine de sens, humainement et chrétiennement. 122 2, 2, 4, 1674| religiosité populaire. Le sens religieux du peuple chrétien 123 2, 2, 4, 1676| purifier et rectifier le sens religieux qui sous-tend 124 2, 2, 4, 1676| interrogations de l’existence. Le bon sens populaire catholique est 125 2, 2, 4, 1681| 1681 Le sens chrétien de la mort est 126 2, 2, 4, 1687| parole de " consolation " (au sens du Nouveau Testament : la 127 3, 1, 1, 1742| quand celle-ci correspond au sens de la vérité et du bien 128 3, 1, 1, 1865| mais il ne peut détruire le sens moral jusqu’en sa racine. ~ 129 3, 1, 1, 1869| mal à leur tour. Dans un sens analogique elles constituent 130 3, 1, 2, 1882| personne, en particulier, son sens de l’initiative et de la 131 3, 1, 2, 1902| fondée sur la liberté et le sens de la responsabilité " ( 132 3, 1, 3, 1950| On peut la définir, au sens biblique, comme une instruction 133 3, 1, 3, 1954| loi naturelle exprime le sens moral originel qui permet 134 3, 1, 3, 1955| tout bien, ainsi que le sens d’autrui comme égal à soi-même. 135 3, 1, 3, 2007| de Dieu, il n’y a pas, au sens d’un droit strict, de mérite 136 3, 2, 0, 2056| Jésus Christ que leur plein sens sera révélé.~ 137 3, 2, 0, 2061| de l’homme prend tout son sens dans et par l’Alliance. 138 3, 2, 1, 2114| idolâtrie est une perversion du sens religieux inné de l’homme. 139 3, 2, 1, 2144| sacrée qu’il évoque. Le sens du sacré relève de la vertu 140 3, 2, 1, 2156| donné de prénom étranger au sens chrétien " (CIC, can. 855).~ 141 3, 2, 2, 2293| indiquer à elles seules le sens de l’existence et du progrès 142 3, 2, 2, 2352| magistère de l’Église que le sens moral des fidèles ont affirmé 143 3, 2, 2, 2352| contexte d’un amour vrai, le sens intégral de la donation 144 3, 2, 2, 2369| conserve intégralement le sens de mutuel et véritable amour 145 3, 2, 2, 2371| dimension, ni leur plein sens, mais qu’elles sont toujours 146 3, 2, 2, 2390| elles affaiblissent le sens de la fidélité. Elles sont 147 3, 2, 2, 2404| aussi comme communes : en ce sens qu’elles puissent profiter 148 3, 2, 2, 2421| Église, en même temps que le sens véritable de sa Tradition 149 3, 2, 2, 2441| 2441 Accroître le sens de Dieu et la connaissance 150 3, 2, 2, 2464| foncières à Dieu et, en ce sens, sapent les bases de l’Alliance ~ 151 3, 2, 2, 2478| autant que possible dans un sens favorable les pensées, paroles 152 3, 2, 2, 2515| 2515 Au sens étymologique, la " concupiscence " 153 3, 2, 2, 2515| chrétienne lui a donné le sens particulier du mouvement 154 3, 2, 2, 2550| 12) ... C’est aussi le sens des mots de l’apôtre : "  155 4, 1, 1, 2579| révèlera et accomplira le sens de cette prière.~ 156 4, 1, 1, 2600| de l’Esprit Saint et le sens de la prière dans le ministère 157 4, 1, 2, 2663| catéchètes d’en expliquer le sens, toujours relatif à Jésus 158 4, 1, 2, 2688| important d’en faire goûter le sens (cf. CT 55).~ 159 4, 1, 3, 2702| Ce besoin d’associer les sens à la prière intérieure répond 160 4, 1, 3, 2729| porter sur les mots et leur sens, dans la prière vocale ; 161 4, 2, 0, 2770| Église. Là se révèle son sens plénier et son efficacité. 162 4, 2, 0, 2807| ici, non d’abord dans son sens causatif (Dieu seul sanctifie, 163 4, 2, 0, 2807| saint) mais surtout dans un sens estimatif : reconnaître 164 4, 2, 0, 2834| pour cela même. C’est le sens de la bénédiction de la 165 4, 2, 0, 2835| 11). C’est pourquoi le sens spécifiquement chrétien 166 4, 2, 0, 2837| Testament. Pris dans un sens temporel, il est une reprise 167 4, 2, 0, 2837| sans réserve ". Pris au sens qualitatif, il signifie 168 4, 2, 0, 2837| Enfin, lié au précédent, le sens céleste est évident : "  169 4, 2, 0, 2849| Cette demande prend tout son sens dramatique par rapport à


Copyright © Libreria Editrice Vaticana