Le Saint-Siège
           back          up     Aide

Alphabétique    [«  »]
mari 8
maria 3
mariae 1
mariage 127
mariages 5
mariale 2
marialis 1
Fréquence    [«  »]
129 saints
128 manière
128 peuvent
127 mariage
126 communauté
126 éternelle
126 mon
Catéchisme de l'Église Catholique


IntraText - Concordances
mariage
    Partie,  Section, Chapitre, Paragraphe
1 1, 2, 1, 372| féminin (MD 7). Dans le mariage, Dieu les unit de manière 2 2, 1, 1, 1113| des malades, l’Ordre, le Mariage (cf. DS 860 ; 1310 ; 1601). 3 2, 2, 0, 1210| des malades, l’Ordre et le Mariage. Les sept sacrements touchent 4 2, 2, 3, 1534| sacrements, l’Ordre et le Mariage, sont ordonnés au salut 5 2, 2, 3, 1570| distribuer, d’assister au mariage et de le bénir, de proclamer 6 2, 2, 3 | Article 7~LE SACREMENT DU MARIAGE~ 7 2, 2, 3 | I. Le Mariage dans le dessein de Dieu~ 8 2, 2, 3, 1602| autre l’Écriture parle du mariage et de son " mystère ", de 9 2, 2, 3, 1602| Église (cf. Ep 5, 31-32).~Le mariage dans l’ordre de la création~ 10 2, 2, 3, 1603| lui-même est l’auteur du mariage " (GS 48, § 1). La vocation 11 2, 2, 3, 1603| 48, § 1). La vocation au mariage est inscrite dans la nature 12 2, 2, 3, 1603| la main du Créateur. Le mariage n’est pas une institution 13 2, 2, 3, 1605| seule chair " (Mt 19, 6).~Le mariage sous le régime du péché~ 14 2, 2, 3, 1608| au commencement ".~Le mariage sous la pédagogie de la 15 2, 2, 3, 1609| péché. Après la chute, le mariage aide à vaincre le repliement 16 2, 2, 3, 1610| et l’indissolubilité du mariage s’est développée sous la 17 2, 2, 3, 1611| de l’indissolubilité du mariage (cf. Ml 2, 13-17). Les livres 18 2, 2, 3, 1611| émouvants du sens élevé du mariage, de la fidélité et de la 19 2, 2, 3, 1611| éteindre " (Ct 8, 6-7).~Le mariage dans le Seigneur~ 20 2, 2, 3, 1613| Mèrelors d’une fête de mariage (cf. Jn 2, 1-11). L’Église 21 2, 2, 3, 1613| confirmation de la bonté du mariage et l’annonce que désormais 22 2, 2, 3, 1613| annonce que désormais le mariage sera un signe efficace de 23 2, 2, 3, 1615| et la grâce pour vivre le mariage dans la dimension nouvelle 24 2, 2, 3, 1615| 11) le sens originel du mariage et le vivre avec l’aide 25 2, 2, 3, 1615| du Christ. Cette grâce du Mariage chrétien est un fruit de 26 2, 2, 3, 1617| noces, l’Eucharistie. Le Mariage chrétien devient à son tour 27 2, 2, 3, 1617| communique la grâce, le mariage entre baptisés est un vrai 28 2, 2, 3, 1618| renoncé au grand bien du mariage pour suivre l’Agneau partout 29 2, 2, 3, 1619| qui rappelle aussi que le mariage est une réalité de l’éon 30 2, 2, 3, 1620| Les deux, le sacrement du Mariage et la virginité pour le 31 2, 2, 3, 1620| et le sens chrétien du Mariage sont inséparables et se 32 2, 2, 3, 1620| mutuellement :~Dénigrer le mariage, c’est amoindrir du même 33 2, 2, 3 | II. La célébration du mariage~ 34 2, 2, 3, 1621| latin, la célébration du mariage entre deux fidèles catholiques 35 2, 2, 3, 1622| célébration liturgique du mariage ... doit être par elle-même 36 2, 2, 3, 1622| à la célébration de leur mariage en recevant le sacrement 37 2, 2, 3, 1623| mutuellement le sacrement du Mariage en exprimant devant l’Église 38 2, 2, 3, 1625| libres de contracter le mariage et qui expriment librement 39 2, 2, 3, 1626| indispensable " qui fait le mariage " (CIC, can. 1057, § 1). 40 2, 2, 3, 1626| manque, il n’y a pas de mariage.~ 41 2, 2, 3, 1628| cette liberté manque, le mariage est invalide.~ 42 2, 2, 3, 1629| rendent nul et non avenu le mariage : cf. CIC, can. 1095-1107), 43 2, 2, 3, 1629| déclarer " la nullité du mariage ", c’est-à-dire que le mariage 44 2, 2, 3, 1629| mariage ", c’est-à-dire que le mariage n’a jamais existé. En ce 45 2, 2, 3, 1630| assiste à la célébration du mariage, accueille le consentement 46 2, 2, 3, 1630| exprime visiblement que le mariage est une réalité ecclésiale.~ 47 2, 2, 3, 1631| ecclésiastiquede la conclusion du mariage (cf. Cc. Trente : DS 1813- 48 2, 2, 3, 1631| cette détermination :~– Le mariage sacramentel est un acte 49 2, 2, 3, 1631| publique de l’Église.~– Le mariage introduit dans un ordo ecclésial, 50 2, 2, 3, 1631| les enfants.~– Puisque le mariage est un état de vie dans 51 2, 2, 3, 1631| il y ait certitude sur le mariage (d’où l’obligation d’avoir 52 2, 2, 3, 1632| durables, la préparation au mariage est de première importance :~ 53 2, 2, 3, 1632| humaines et chrétiennes du mariage et de la famille (cf. CIC, 54 2, 2, 3, 1632| venu, s’engager dans le mariage après des fiançailles vécues 55 2, 2, 3, 1633| nombreux pays, la situation du mariage mixte (entre catholique 56 2, 2, 3, 1634| obstacle insurmontable pour le mariage, lorsqu’ils parviennent 57 2, 2, 3, 1634| foi, la conception même du mariage, mais aussi des mentalités 58 2, 2, 3, 1634| source de tensions dans le mariage, principalement à propos 59 2, 2, 3, 1635| dans l’Église latine, un mariage mixte a besoin, pour sa 60 2, 2, 3, 1635| requise pour la validité du mariage (cf. CIC, can. 1086). Cette 61 2, 2, 3, 1635| propriétés essentielles du mariage et aussi que la partie catholique 62 2, 2, 3 | Les effets du sacrement du Mariage~ 63 2, 2, 3, 1638| 1638 " Du mariage valide naît entre les conjoints 64 2, 2, 3, 1638| exclusif ; en outre, dans le mariage chrétien, les conjoints 65 2, 2, 3, 1640| lui-même, de sorte que le mariage conclu et consommé entre 66 2, 2, 3, 1640| et de la consommation du mariage, est une réalité désormais 67 2, 2, 3, 1640| La grâce du sacrement du Mariage~ 68 2, 2, 3, 1641| grâce propre du sacrement du Mariage est destinée à perfectionner 69 2, 2, 3, 1642| chrétiens par le sacrement du Mariage " (GS 48, § 2). Il reste 70 2, 2, 3, 1642| satisfaisante le bonheur du mariage que l’Église ménage, que 71 2, 2, 3, 1643| et l’indissolubilité du mariage~ 72 2, 2, 3, 1644| mutuel total que comporte le mariage " (FC 19). Cette communion 73 2, 2, 3, 1644| donnée par le sacrement de Mariage. Elle s’approfondit par 74 2, 2, 3, 1645| clairement apparaître l’unité du mariage, confirmée par le Seigneur " ( 75 2, 2, 3, 1647| Église. Par le sacrement de mariage les époux sont habilités 76 2, 2, 3, 1647| sacrement, l’indissolubilité du mariage reçoit un sens nouveau et 77 2, 2, 3, 1649| fidélité au lien de leur mariage qui reste indissoluble ( 78 2, 2, 3, 1650| nouvelle union, si le premier mariage l’était. Si les divorcés 79 2, 2, 3, 1652| même que l’institution du mariage et l’amour conjugal sont 80 2, 2, 3, 1652| don le plus excellent du mariage et ils contribuent grandement 81 2, 2, 3, 1652| autant les autres fins du mariage, à rendre les époux disponibles 82 2, 2, 3, 1653| la tâche fondamentale du mariage et de la famille est d’être 83 2, 2, 3, 1654| et chrétiennement. Leur mariage peut rayonner d’une fécondité 84 2, 2, 3, 1661| 1661 Le sacrement du mariage signifie l’union du Christ 85 2, 2, 3, 1662| 1662 Le mariage se fonde sur le consentement 86 2, 2, 3, 1663| 1663 Puisque le mariage établit les conjoints dans 87 2, 2, 3, 1664| fécondité sont essentielles au mariage. La polygamie est incompatible 88 2, 2, 3, 1664| incompatible avec l’unité du mariage ; le divorce sépare ce que 89 3, 2, 1, 2101| baptême et la confirmation, le mariage et l’ordination en comportent 90 3, 2, 2, 2198| particulier de la vie, du mariage, des biens terrestres, de 91 3, 2, 2, 2201| consentement des époux. Le mariage et la famille sont ordonnés 92 3, 2, 2, 2202| homme et une femme unis en mariage forment avec leurs enfants 93 3, 2, 2, 2210| soutien et l’affermissement du mariage et de la famille. Que le 94 3, 2, 2, 2210| protéger la vraie nature du mariage et de la famille, de défendre 95 3, 2, 2, 2225| la grâce du sacrement de mariage, les parents ont reçu la 96 3, 2, 2, 2249| consentement des époux. Le mariage et la famille sont ordonnés 97 3, 2, 2, 2333| orientées vers les biens du mariage et l’épanouissement de la 98 3, 2, 2, 2335| homme et la femme dans le mariage est une manière d’imiter 99 3, 2, 2, 2350| réserveront au temps du mariage les manifestations de tendresse 100 3, 2, 2, 2353| union charnelle en dehors du mariage entre un homme et une femme 101 3, 2, 2, 2360| et de la femme. Dans le mariage l’intimité corporelle des 102 3, 2, 2, 2360| les baptisés, les liens du mariage sont sanctifiés par le sacrement.~ 103 3, 2, 2, 2363| réalise la double fin du mariage : le bien des époux eux-mêmes 104 3, 2, 2, 2363| significations ou valeurs du mariage sans altérer la vie spirituelle 105 3, 2, 2, 2363| compromettre les biens du mariage et l’avenir de la famille.~ 106 3, 2, 2, 2365| fidèle. Le sacrement du mariage fait entrer l’homme et la 107 3, 2, 2, 2365| 146-147).~La fécondité du mariage~ 108 3, 2, 2, 2366| fécondité est un don, une fin du mariage, car l’amour conjugal tend 109 3, 2, 2, 2376| et liés entre eux par le mariage. Elles trahissent " le droit 110 3, 2, 2, 2378| don le plus excellent du mariage " est une personne humaine. 111 3, 2, 2 | offenses à la dignité du mariage~ 112 3, 2, 2, 2381| atteinte à l’institution du mariage, en violant le contrat qui 113 3, 2, 2, 2382| Créateur qui voulait un mariage indissoluble (cf. Mt 5, 114 3, 2, 2, 2382| 9).~Entre baptisés, " le mariage conclu et consommé ne peut 115 3, 2, 2, 2384| Alliance de salut dont le mariage sacramentel est le signe. 116 3, 2, 2, 2386| être fidèle au sacrement du mariage et se voit injustement abandonné, 117 3, 2, 2, 2386| grave de sa part, détruit un mariage canoniquement valide (cf. 118 3, 2, 2, 2386| offenses à la dignité du mariage~ 119 3, 2, 2, 2387| homme, lesquels dans le mariage se donnent dans un amour 120 3, 2, 2, 2388| qui interdit entre eux le mariage (cf. Lv 18, 7-20). S. Paul 121 3, 2, 2, 2390| concubinage, refus du mariage en tant que tel, incapacité 122 3, 2, 2, 2390| offensent la dignité du mariage ; elles détruisent l’idée 123 3, 2, 2, 2390| place exclusivement dans le mariage ; en dehors de celui-ci, 124 3, 2, 2, 2397| garder indissoluble leur mariage.~ 125 3, 2, 2, 2398| bien, un don, une fin du mariage. En donnant la vie, les 126 3, 2, 2, 2400| offenses graves à la dignité du mariage.~ 127 4, 1, 2, 2685| Fondée sur le sacrement de Mariage, elle est " l’Église domestique "


Copyright © Libreria Editrice Vaticana