Le Saint-Siège
           back          up     Aide

Alphabétique    [«  »]
signaculum 4
signal 1
signaler 1
signe 112
signes 74
signifiait 3
signifiant 3
Fréquence    [«  »]
112 celle
112 chair
112 commandement
112 signe
111 chrétien
111 devant
111 femme
Catéchisme de l'Église Catholique


IntraText - Concordances
signe
    Partie,  Section, Chapitre, Paragraphe
1 1, 1, 2, 117| traversée de la Mer Rouge est un signe de la victoire du Christ, 2 1, 1, 2, 117| l’Église sur terre est signe de la Jérusalem céleste ( 3 1, 2, 0, 188| l’on présentait comme un signe de reconnaissance. Les parties 4 1, 2, 0, 188| de la foi " est donc un signe de reconnaissance et de 5 1, 2, 1, 306| créatures. Ceci n’est pas un signe de faiblesse, mais de la 6 1, 2, 1, 346| confiance, et qui lui seront le signe et le gage de la fidélité 7 1, 2, 1, 378| 378 Le signe de la familiarité avec Dieu, 8 1, 2, 2, 463| véritable du Fils de Dieu est le signe distinctif de la foi chrétienne : "  9 1, 2, 2, 478| est considéré comme le signe et le symbole éminents... 10 1, 2, 2, 496| conception virginale le signe que c’est vraiment le Fils 11 1, 2, 2, 506| que sa virginité est le signe de sa foi " que nul doute 12 1, 2, 2, 515| dans la vie de Jésus est signe de son mystère. A travers 13 1, 2, 2, 515| sacrement ", c’est-à-dire le signe et l’instrument de sa divinité 14 1, 2, 2, 527| naissance (cf. Lc 2, 21), est signe de son insertion dans la 15 1, 2, 2, 527| pendant toute sa vie. Ce signe préfigure " la circoncision 16 1, 2, 2, 529| d’Israël ", mais aussi " signe de contradiction ". Le glaive 17 1, 2, 2, 530| vie du Christ sera sous le signe de la persécution. Les siens 18 1, 2, 2, 575| Jésus ont donc été un " signe de contradiction " (Lc 2, 19 1, 2, 2, 585| Il y a ici annonce d’un signe des derniers temps qui vont 20 1, 2, 2, 628| 628 Le Baptême, dont le signe originel et plénier est 21 1, 2, 2, 640| a constitué pour tous un signe essentiel. Sa découverte 22 1, 2, 2, 647| historique constatable par le signe du tombeau vide et par la 23 1, 2, 3, 694| Esprit Saint, elle devient le signe sacramentel efficace de 24 1, 2, 3, 695| chrétienne, elle est le signe sacramentel de la Confirmation, 25 1, 2, 3, 699| enseignement (cf. He 6, 2). Ce signe de l’effusion toute-puissante 26 1, 2, 3, 701| frais d’olivier dans le bec, signe que la terre est de nouveau 27 1, 2, 3, 709| 709 La Loi, signe de la promesse et de l’alliance, 28 1, 2, 3, 762| élection, Israël doit être le signe du rassemblement futur de 29 1, 2, 3, 774| sacramentum exprime davantage le signe visible de la réalité cachée 30 1, 2, 3, 775| est-à-dire à la fois le signe et l’instrument de l’union 31 1, 2, 3, 775| même temps, l’Église est " signe et instrument " de la pleine 32 1, 2, 3, 780| le sacrement du salut, le signe et l’instrument de la communion 33 1, 2, 3, 786| régénérés dans le Christ le signe de la Croix fait des rois, 34 1, 2, 3, 923| constituée personne consacrée, " signe transcendant de l’amour 35 1, 2, 3, 932| sacrement, c’est-à-dire le signe et l’instrument de la vie 36 1, 2, 3, 932| consacrée apparaît comme un signe particulier du mystère de 37 1, 2, 3, 972| elle brille déjà comme un signe d’espérance assurée et de 38 1, 2, 3, 994| donne dès maintenant un signe et un gage en rendant la 39 1, 2, 3, 994| unique Il parle comme du " signe de Jonas " (Mt 12, 40), 40 1, 2, 3, 994| Jonas " (Mt 12, 40), du signe du Temple (cf. Jn 2, 19- 41 2, 0, 0, 1071| manifeste l’Église comme signe visible de la Communion 42 2, 1, 1, 1111| est comme le sacrement (signe et instrument) dans lequel 43 2, 1, 1, 1130| différentes dimensions du signe sacramentel : " Le sacrement 44 2, 1, 1, 1130| Le sacrement est le signe qui remémore ce qui a précédé, 45 2, 1, 2, 1183| dont l’onction est le signe sacramentel du sceau du 46 2, 2, 1, 1216| nous garde et qu’il est le signe de la seigneurie de Dieu ( 47 2, 2, 1, 1235| 1235 Le signe de la croix, au seuil de 48 2, 2, 1, 1274| pourra s’en aller " marqué du signe de la foi " (MR, Canon Romain 49 2, 2, 1, 1280| Baptême imprime dans l’âme un signe spirituel indélébile, le 50 2, 2, 1, 1286| baptême par Jean fut le signe que c’était Lui qui devait 51 2, 2, 1, 1287| effusion de l’Esprit est le signe des temps messianiques ( 52 2, 2, 1, 1293| convient de considérer le signe de l’onction et ce que l’ 53 2, 2, 1, 1293| significations : l’huile est signe d’abondance (cf. Dt 11, 54 2, 2, 1, 1293| des lutteurs) ; elle est signe de guérison, puisqu’elle 55 2, 2, 1, 1294| dans l’Ordination, est le signe d’une consécration. Par 56 2, 2, 1, 1295| cf. Gn 38, 18 ; Ct 8, 6), signe de son autorité (cf. Gn 57 2, 2, 1, 1299| temps des apôtres, est le signe du don de l’Esprit. Et l’ 58 2, 2, 1, 1303| Rappelle donc que tu as reçu le signe spirituel, l’Esprit de sagesse 59 2, 2, 1, 1303| le Père t’a marqué de son signe, le Christ Seigneur t’a 60 2, 2, 1, 1304| cf. DS 1609), qui est le signe de ce que Jésus-Christ a 61 2, 2, 1, 1317| dans l’âme du chrétien un signe spirituel ou caractère indélébile ; 62 2, 2, 1, 1323| sacrement de l’amour, signe de l’unité, lien de la charité, 63 2, 2, 1, 1334| prémices de la terre, en signe de reconnaissance au Créateur. 64 2, 2, 1, 1335| 13-21 ; 15, 32-39). Le signe de l’eau changé en vin à 65 2, 2, 1, 1369| Eucharistie où il est nommé comme signe et serviteur de l’unité 66 2, 2, 1, 1378| inclinant profondément en signe d’adoration du Seigneur. "  67 2, 2, 1, 1390| plus pleinement sa forme de signe lorsqu’elle se fait sous 68 2, 2, 1, 1390| Car, sous cette forme, le signe du banquet eucharistique 69 2, 2, 1, 1398| sacrement de la piété ! O signe de l’unité ! O lien de la 70 2, 2, 1, 1405| pas de gage plus sûr, de signe plus manifeste que l’Eucharistie. 71 2, 2, 1, 1418| preuve de gratitude, un signe d’amour et un devoir d’adoration 72 2, 2, 2, 1438| pénitentielles, les pèlerinages en signe de pénitence, les privations 73 2, 2, 2, 1442| sa vie et son agir, le signe et l’instrument du pardon 74 2, 2, 2, 1443| éloignés ou même exclus. Un signe éclatant en est le fait 75 2, 2, 2, 1465| Bref, le prêtre est le signe et l’instrument de l’amour 76 2, 2, 2, 1503| sorte (cf. Mt 4, 24) sont un signe éclatant de ce " que Dieu 77 2, 2, 3, 1538| consécratoire, constituentle signe visible de cette consécration.~ 78 2, 2, 3, 1550| ne sont pas toujours le signe de la fidélité à l’Evangile, 79 2, 2, 3, 1574| onction du saint chrême, signe de l’onction spéciale du 80 2, 2, 3, 1574| la crosse à l’évêque en signe de sa mission apostolique 81 2, 2, 3, 1579| hommes. Le célibat est un signe de cette vie nouvelle au 82 2, 2, 3, 1613| Jésus opère son premier signe – à la demande de sa Mère – 83 2, 2, 3, 1613| désormais le mariage sera un signe efficace de la présence 84 2, 2, 3, 1617| chrétien devient à son tour signe efficace, sacrement de l’ 85 2, 2, 3, 1619| la grâce baptismale, un signe puissant de la prééminence 86 2, 2, 3, 1619| ardente de son retour, un signe qui rappelle aussi que le 87 2, 2, 3, 1650| repentis d’avoir violé le signe de l’Alliance et de la fidélité 88 2, 2, 4, 1668| souvent accompagnée d’un signe déterminé, comme l’imposition 89 2, 2, 4, 1668| imposition de la main, le signe de la croix, l’aspersion 90 2, 2, 4, 1671| faisant habituellement le signe saint de la Croix du Christ.~ 91 3, 1, 1, 1705| homme est doté de libertésigne privilégié de l’image divine " ( 92 3, 1, 1, 1712| véritable est en l’homme le " signe privilégié de l’image divine " ( 93 3, 2, 1, 2099| à Dieu des sacrifices en signe d’adoration et de reconnaissance, 94 3, 2, 1, 2157| prières et ses actions par le signe de la croix, " au nom du 95 3, 2, 1, 2157| comme enfant du Père. Le signe de la croix nous fortifie 96 3, 2, 1, 2158| Il exige le respect, en signe de la dignité de celui qui 97 3, 2, 1, 2166| prières et ses actions par le signe de la croix " au nom du 98 3, 2, 1, 2171| Sabbat pour qu’il le garde en signe de l’alliance infrangible ( 99 3, 2, 1, 2176| public et régulier sous le signe de son bienfait universel 100 3, 2, 2, 2245| politique, est à la fois le signe et la sauvegarde du caractère 101 3, 2, 2, 2260| considéré le sang comme un signe sacré de la vie (cf. Lv 102 3, 2, 2, 2360| corporelle des époux devient un signe et un gage de communion 103 3, 2, 2, 2373| les familles nombreuses un signe de la bénédiction divine 104 3, 2, 2, 2381| engagements. Il blesse le signe de l’Alliance qu’est le 105 3, 2, 2, 2384| mariage sacramentel est le signe. Le fait de contracter une 106 3, 2, 2, 2443| cf. Lc 4, 18), c’est le signe de la présence du Christ.~ 107 3, 2, 2, 2448| la misère humaine est le signe manifeste de la condition 108 4, 1, 1, 2618| besoins d’un repas de noces, signe d’un autre Repas, celui 109 4, 1, 2, 2674| Hodoghitria), elle en est " le Signe ", selon l’iconographie 110 4, 1, 2, 2689| souci de la communion est signe de la véritable prière dans 111 4, 1, 3, 2737| de nous, ce qui est le signe de la vérité de son amour. 112 4, 2, 0, 2839| Col 1, 14 ; Ep 1, 7). Le signe efficace et indubitable


Copyright © Libreria Editrice Vaticana