Le Saint-Siège
           back          up     Aide

Alphabétique    [«  »]
captiver 1
caput 1
car 274
caractère 57
caractères 2
caractérise 6
caractérisent 2
Fréquence    [«  »]
58 ancienne
58 avons
58 céleste
57 caractère
57 certains
57 cesse
57 commencement
Catéchisme de l'Église Catholique


IntraText - Concordances
caractère
   Partie,  Section, Chapitre, Paragraphe
1 1, 1, 3, 160| effet, l’acte de foi a un caractère volontaire " (DH 10 ; cf. 2 1, 2, 1, 248| orientale exprime d’abord le caractère d’origine première du Père 3 1, 2, 1, 393| 393 C’est le caractère irrévocable de leur choix, 4 1, 2, 1, 405| aucun descendant d’Adam, un caractère de faute personnelle. C’ 5 1, 2, 2, 443| Pierre a pu reconnaître le caractère transcendant de la filiation 6 1, 2, 2, 533| austère et simple beauté, son caractère sacré et inviolable (...). 7 1, 2, 2, 575| adresser à Dieu comme Père, le caractère central du commandement 8 1, 2, 2, 617| DS 1529) : soulignant le caractère unique du sacrifice du Christ 9 1, 2, 2, 660| 660 Le caractère voilé de la gloire du Ressuscité 10 1, 2, 3, 698| théologiques pour exprimer le " caractère " ineffaçable imprimé par 11 1, 2, 3, 751| Ac 19, 39), en général de caractère religieux. C’est le terme 12 1, 2, 3, 831| fils dispersés (...). Ce caractère d’universalité qui brille 13 1, 2, 3, 876| ministère ecclésial est son caractère de service. En effet, entièrement 14 1, 2, 3, 877| ministère ecclésial qu’il ait un caractère collégial. En effet, dès 15 1, 2, 3, 878| ministère ecclésial qu’il ait un caractère personnel. Si les ministres 16 1, 2, 3, 879| au nom du Christ. Il a un caractère personnel et une forme collégiale. 17 1, 2, 3, 890| du Magistère est liée au caractère définitif de l’alliance 18 1, 2, 3, 905| évangélisatrice (...) prend un caractère spécifique et une particulière 19 1, 2, 3, 971| bien que présentant un caractère absolument unique (...) 20 2, 1, 1, 1121| en plus de la grâce, un caractère sacramentel ou " sceau " 21 2, 1, 2, 1157| aux moments prévus et le caractère solennel de la célébration. 22 2, 1, 2, 1191| unanime de l’assemblée et le caractère sacré de la célébration.~ 23 2, 2, 1, 1264| comme les faiblesses de caractère, etc., ainsi qu’une inclination 24 2, 2, 1, 1273| les fidèles ont reçu le caractère sacramentel qui les consacre 25 2, 2, 1, 1280| spirituel indélébile, le caractère, qui consacre le baptisé 26 2, 2, 1, 1280| chrétienne. En raison du caractère le Baptême ne peut pas être 27 2, 2, 1, 1304| spirituelle indélébile, le " caractère " (cf. DS 1609), qui est 28 2, 2, 1, 1305| 1305 Le " caractère " perfectionne le sacerdoce 29 2, 2, 1, 1317| chrétien un signe spirituel ou caractère indélébile ; c’est pourquoi 30 2, 2, 1, 1365| est aussi un sacrifice. Le caractère sacrificiel de l’Eucharistie 31 2, 2, 2, 1482| exprime plus clairement le caractère ecclésial de la pénitence. 32 2, 2, 3, 1558| Esprit Saint est donnée et le caractère sacré imprimé, de telle 33 2, 2, 3, 1559| épiscopal " (LG 22). Le caractère et la nature collégiale 34 2, 2, 3, 1563| Saint-Esprit, les marque d’un caractère spécial, et les configure 35 2, 2, 3, 1570| marque d’une empreinte (" caractère ") que nul ne peut faire 36 2, 2, 3 | sacrement de l’Ordre~Le caractère indélébile~ 37 2, 2, 3, 1582| Ordre confère, lui aussi, un caractère spirituel indélébile et 38 2, 2, 3, 1583| Trente : DS 1774) car le caractère imprimé par l’ordination 39 2, 2, 3, 1597| L’ordination imprime un caractère sacramentel indélébile.~ 40 2, 2, 3, 1601| la vie, ordonnée par son caractère naturel au bien des conjoints 41 2, 2, 3, 1606| il semble bien avoir un caractère universel.~ 42 2, 2, 3, 1631| avoir des témoins).~– Le caractère public du consentement protège 43 2, 2, 4, 1685| funérailles expriment le caractère Pascal de la mort chrétienne 44 3, 1, 1, 1810| de Dieu, elles forgent le caractère et donnent aisance dans 45 3, 1, 1, 1859| présuppose la connaissance du caractère peccamineux de l’acte, de 46 3, 1, 1, 1859| pas, mais augmentent le caractère volontaire du péché.~ 47 3, 1, 1, 1860| peuvent également réduire le caractère volontaire et libre de la 48 3, 1, 2 | I. Le caractère communautaire de la vocation 49 3, 1, 2, 1902| législation humaine ne revêt le caractère de loi qu’autant qu’elle 50 3, 1, 3, 2003| 12). Quel que soit leur caractère, parfois extraordinaire, 51 3, 1, 3, 2041| se nourrissant d’elle. Le caractère obligatoire de ces lois 52 3, 2, 1, 2159| éternité. Dans le royaume, le caractère mystérieux et unique de 53 3, 2, 2, 2245| signe et la sauvegarde du caractère transcendant de la personne 54 3, 2, 2, 2385| divorce tient aussi son caractère immoral du désordre qu’il 55 4, 2, 0, 2768| initiation chrétienne que son caractère ecclésial apparaît à l’évidence :~ 56 4, 2, 0, 2771| Seigneur manifeste aussi le caractère eschatologique de ses demandes. 57 4, 2, 0, 2776| Eucharistie elle manifeste le caractèreeschatologique " de ses


Copyright © Libreria Editrice Vaticana