Index   Back Top Print

[ DE  - EN  - ES  - FR  - IT  - PT ]

VISITE PASTORALE DU PAPE FRANÇOIS
À LA PAROISSE ROMAINE DE SAN GELASIO À PONTE MAMMOLO

HOMÉLIE DU SAINT-PÈRE

Dimanche 25  février 2018

[Multimédia]


 

Jésus se fait voir aux apôtres tel qu’il est au Ciel: glorieux, lumineux, triomphant, vainqueur. Et il le fait pour les préparer à supporter la Passion, le scandale de la croix, parce qu’ils ne pouvaient pas comprendre que Jésus allait mourir comme un criminel, ils ne pouvaient pas le comprendre. Ils pensaient que Jésus était un libérateur, mais comme le sont les libérateurs terrestres, ceux qui gagnent les batailles, qui triomphent toujours. Et la voie de Jésus est une autre: Jésus triomphe à travers l’humiliation, l’humiliation de la croix. Mais comme cela aurait été un scandale pour eux, Jésus leur fait voir ce qui vient après, ce qu’il y a après la croix, ce qui nous attend, nous tous. Cette gloire et ce ciel. Et cela est très beau! C’est très beau parce que Jésus — écoutez bien cela — nous prépare toujours à l’épreuve. D’une façon ou d’une autre, mais cela est le message: il nous prépare toujours. Il nous donne la force d’aller de l’avant dans les moments d’épreuve et de les surmonter avec sa force. Jésus ne nous laisse pas seuls dans les épreuves de la vie: il nous prépare toujours, nous aide, comme il les a préparés [les disciples], avec la vision de sa gloire. Et ainsi, ils se rappelleront ensuite ce [moment] pour supporter le poids de l’humiliation. C’est la première chose que nous enseigne l’Eglise: Jésus nous prépare toujours aux épreuves et dans les épreuves il est avec nous, il ne nous laisse pas seuls. Jamais.

Nous pouvons saisir la deuxième chose des paroles de Dieu: «Celui-ci est mon Fils bien-aimé. Ecoutez-le!». C’est le message que le Père donne aux apôtres. Le message de Jésus est de les préparer en leur faisant voir sa gloire; le message du Père est: «Ecoutez-le». Il n’y a pas de moment dans la vie qui ne puisse pas être vécu pleinement en écoutant Jésus. Dans les beaux moments, s’arrêter et écouter Jésus; dans les mauvais moments, s’arrêter et écouter Jésus. Telle est la voie. Il nous dira ce que nous devons faire. Toujours.

Et allons de l’avant dans ce carême avec ces deux choses: dans les épreuves, rappeler la gloire de Jésus, c’est-à-dire ce qui nous attend; que Jésus est toujours présent, avec cette gloire pour nous donner la force. Et, au cours de toute la vie, écouter Jésus, ce que nous dit Jésus: dans l’Evangile, dans la liturgie, il nous parle toujours; ou dans le cœur.

Dans la vie quotidienne, nous aurons sans doute des problèmes ou nous devrons résoudre tant de choses. Posons-nous cette question: que me dit Jésus aujourd’hui? Et efforçons-nous d’écouter la voix de Jésus, l’inspiration de l’intérieur. Et ainsi, suivons le conseil du Père: «Celui-ci est mon Fils bien-aimé. Ecoutez-le!». C’est la Vierge qui te donnera le deuxième conseil, à Cana de Galilée, quand a lieu le miracle de l’eau [transformée] en vin. Que dit la Vierge? «Faites ce qu’il vous dira». Ecouter Jésus et faire ce qu’Il dit: telle est la voie sûre. Aller de l’avant avec le souvenir de la gloire de Jésus, avec ce conseil: écouter Jésus et faire ce qu’il nous dit.

 

 


© Copyright - Libreria Editrice Vaticana