The Holy See
back up
Search
riga

BENOÎT XVI

ANGELUS

Solennité de la Très Sainte Trinité
Dimanche 22 mai 2005

 

Chers frères et soeurs!

Aujourd'hui, la liturgie célèbre la solennité de la Très Sainte Trinité, comme pour souligner que dans la lumière du mystère pascal, se révèle pleinement le centre du cosmos et de l'histoire:  Dieu lui-même, Amour éternel et infini. La parole qui résume toute la Révélation est celle-ci:  "Dieu est amour" (1 Jn 4, 8.16); et l'amour est toujours un mystère, une réalité qui dépasse la raison sans la contredire, et plus encore, en exaltant même sa potentialité. Jésus nous a révélé le mystère de Dieu:  Lui, le Fils, nous a fait connaître le Père qui est aux Cieux, et nous a donné l'Esprit Saint, l'Amour du Père et du Fils. La théologie chrétienne résume la vérité sur Dieu à travers cette expression:  une unique substance en trois personnes. Dieu n'est pas solitude, mais communion parfaite. C'est pourquoi la personne humaine, image de Dieu, se réalise dans l'amour, qui est le don sincère de soi.

Nous contemplons le mystère de l'amour de Dieu donné de façon sublime dans la Très Sainte Eucharistie, Sacrement du Corps et du Sang du Christ, représentation de son Sacrifice rédempteur. C'est pourquoi je suis heureux d'adresser aujourd'hui, fête de la Très Sainte Trinité, mon salut aux participants au Congrès eucharistique de l'Eglise italienne, qui s'est ouvert hier à Bari. Au coeur de cette année consacrée à l'Eucharistie, le peuple chrétien converge autour du Christ présent dans le Très Saint Sacrement, source et sommet de sa vie et de sa mission. En particulier, chaque paroisse est appelée à redécouvrir la beauté du Dimanche, Jour du Seigneur, au cours duquel les disciples du Christ renouvellent dans l'Eucharistie la communion avec Celui qui donne un sens aux joies et aux difficultés de chaque jour. "Sans le Dimanche, nous ne pouvons pas vivre":  ainsi professaient les premiers chrétiens, même au prix de leur vie, et c'est ce que nous sommes appelés à répéter nous aussi aujourd'hui.

Dans l'attente de me rendre en personne dimanche prochain à Bari pour la Célébration eucharistique, je m'unis spirituellement dès à présent à cet important événement ecclésial. Invoquons ensemble l'intercession de la Vierge Marie, afin que des journées de prière aussi intense et d'adoration du Christ Eucharistie allument dans l'Eglise italienne une ardeur de foi, d'espérance et de charité renouvelée. Je voudrais également confier à Marie tous les enfants, les adolescents et les jeunes qui, en cette période, font leur première Communion ou reçoivent le sacrement de la Confirmation. Dans cette intention, récitons à présent l'Angelus, en revivant avec Marie le mystère de l'Annonciation.

Je souhaite à tous un bon dimanche.
 

Copyright © Libreria Editrice Vaticana

 

top