The Holy See
back up
Search
riga

BENOÎT XVI

ANGELUS

Castel Gandolfo
Dimanche 31 juillet 2005

 

Après les jours passés en montagne, au Val d'Aoste, je suis heureux aujourd'hui d'être parmi vous, chers habitants de Castel Gandolfo, qui êtes toujours aussi accueillants à l'égard du Pape. Je vous salue tous avec affection, en commençant par l'Evêque d'Albano, le curé et les autres prêtres de Castel Gandolfo. Je salue le Maire, l'Administration communale et les autres Autorités présentes, et j'étends ma pensée affectueuse au Directeur et au personnel des Villas pontificales, ainsi qu'à toute la population de cette souriante et sereine localité. J'adresse un salut particulièrement chaleureux aux pèlerins provenant de tant de lieux pour me rendre visite. C'est le premier séjour estival que je passe ici, à Castel Gandolfo:  je vous remercie de l'accueil de fête que vous m'avez réservé jeudi dernier et qui se confirme aujourd'hui également.

Nous nous approchons de la XX Journée mondiale de la Jeunesse, et nous sommes déjà en route. Cette Journée, comme nous le savons, aura lieu à Cologne et, si Dieu le veut, j'y participerai moi aussi - même si je ne suis plus jeune, mais mon coeur est jeune - du jeudi 18 au dimanche 21 août prochains. Au cours des jours à venir, des groupes de jeunes, provenant de toutes les régions d'Europe et du monde, se mettront en route vers l'Allemagne, à l'image des saints Rois Mages, comme le suggère le thème:  "Nous sommes venus l'adorer" (Mt 2, 2). Je voudrais inviter les jeunes croyants du monde entier, et également ceux qui ne pourront pas prendre part à un événement ecclésial aussi extraordinaire, à s'unir dans un pèlerinage spirituel commun vers les sources de notre foi. Selon l'heureuse intuition du bien-aimé Pape Jean-Paul II, la Journée mondiale de la Jeunesse constitue une rencontre privilégiée avec le Christ, dans la solide conscience que Lui seul offre aux êtres humains la plénitude de vie, de joie et d'amour. Chaque chrétien est appelé à entrer dans une communion profonde avec le Seigneur crucifié et ressuscité, à l'adorer dans la prière, dans la méditation, et surtout dans la pieuse participation à l'Eucharistie, au moins le Dimanche, petite "Pâque hebdomadaire". On devient de cette façon ses véritables disciples, prêts à annoncer et à témoigner à tout moment de la beauté et de la force rénovatrice de l'Evangile.

Que la Vierge Mère du Rédempteur, dont nous rappellerons au mois d'août l'Assomption au Ciel, veille sur ceux qui se préparent à participer à la Journée mondiale de la Jeunesse. Qu'Elle, qui nous précède toujours dans le pèlerinage de la foi, guide de façon particulière les jeunes dans la recherche du bien véritable et de la joie authentique.


A l'issue de l'Angelus

Chers pèlerins francophones, je suis heureux de vous adresser mes salutations cordiales. Puissiez-vous accueillir le Christ, Verbe de Dieu, qui se fait notre nourriture, pour en vivre et être ses témoins auprès des personnes que vous rencontrez, notamment auprès des jeunes.

Je salue cordialement tous les Polonais ici présents. Demain commence le mois d'août - mois d'anniversaires importants. Aujourd'hui, je commémore avec vous l'insurrection de Varsovie. Que Dieu miséricordieux accorde au monde le don de la paix. Je donne à tous ma Bénédiction.

Je salue de tout coeur le choeur de jeunes "Shtshedryk", venu de Kiev, en Ukraine. Chers amis, je souhaite que le chant, et en particulier la musique sacrée, vous aident toujours à aimer le Seigneur et à en témoigner dans l'amour fraternel. Loué soit Jésus Christ!

Comme vous le savez, ces jours derniers, l'Irish Republican Army (IRA) d'Irlande du Nord a annoncé avoir officiellement ordonné la fin de la lutte armée en faveur du recours exclusif aux négociations pacifiques. C'est une heureuse nouvelle qui contraste avec les douloureux épisodes dont nous sommes chaque jour les témoins, dans tant de parties du monde, et qui a suscité à juste titre la satisfaction et l'espérance sur cette île et dans toute la Communauté internationale. Pour ma part, je suis particulièrement heureux de m'unir à ces sentiments. J'encourage en outre chacun, sans exception, à continuer de parcourir avec courage le chemin tracé et à entreprendre des pas supplémentaires qui permettent de renforcer la confiance réciproque, promouvoir la réconciliation et consolider les négociations vers une paix juste et durable. Je le fais avec la même vigueur que celle avec laquelle, à Drogheda, en septembre 1979, mon vénéré prédécesseur Jean-Paul II implorait de s'éloigner des sentiers de la violence et de retourner sur la voie de la paix. Nous confions à l'intercession de la Très Sainte Vierge Marie, à saint Patrick et à tous les saints d'Irlande notre prière commune dans cette intention.

Chers pèlerins francophones, je suis heureux de vous adresser mes salutations cordiales. Puissiez-vous accueillir le Christ, Verbe de Dieu, qui se fait notre nourriture, pour en vivre et être ses témoins auprès des personnes que vous rencontrez, notamment auprès des jeunes.

Je vous souhaite à tous un bon Dimanche et une bonne semaine. Merci de votre affection et de votre amitié.
 

© Copyright 2005 - Libreria Editrice Vaticana

 

top