The Holy See
back up
Search
riga

BENOÎT XVI

ANGELUS

Place Saint-Pierre
Dimanche 26 février 2006

 

Chers frères et soeurs!

L'Evangile de Marc, qui constitue le fil conducteur des célébrations du dimanche de cette année liturgique, offre un itinéraire catéchuménal qui conduit le disciple à reconnaître en Jésus le Fils de Dieu. Par une heureuse coïncidence, le passage d'aujourd'hui aborde le thème du jeûne:  comme vous le savez, mercredi prochain commencera le temps du Carême, avec le rite des Cendres et le jeûne pénitentiel. La page évangélique apparaît donc particulièrement appropriée. On y raconte en effet que, tandis que Jésus était à table dans la maison de Lévi, le publicain, les pharisiens et les fidèles de Jean-Baptiste lui demandent pourquoi ses disciples ne jeûnent pas comme eux. Jésus répond que les invités à la noce ne peuvent pas jeûner pendant que l'époux est avec eux; ils jeûneront lorsque l'époux leur sera enlevé (Mc 2, 18-20). En disant cela, Jésus révèle son identité de Messie, Epoux d'Israël, venu pour les noces avec son peuple. Ceux qui le reconnaissent et l'accueillent avec foi sont en fête. Mais lui devra être rejeté et mis à mort précisément par les siens:  c'est à ce moment-là, lors de sa passion et de sa mort, que viendra l'heure du deuil et du jeûne.

Comme je le disais, l'épisode évangélique anticipe la signification du Carême. En effet, celui-ci, dans son ensemble, commémore la passion du Seigneur, en préparation à la Pâque de la Résurrection. Au cours de cette période, on s'abstient de chanter l'alleluia et l'on est invité à pratiquer des formes opportunes de renoncement pénitentiel. Le temps du Carême ne doit pas être affronté avec un esprit "vieux", comme s'il s'agissait d'une obligation pesante et ennuyeuse, mais avec l'esprit nouveau de celui qui a trouvé en Jésus et dans son mystère pascal le sens de la vie, et qui sent que désormais tout doit se référer à Lui. Telle était l'attitude de l'Apôtre Paul, qui affirmait avoir tout quitté pour pouvoir connaître le Christ, "la puissance de sa résurrection et la communion à ses souffrances, lui devenir conforme dans sa mort, afin de parvenir si possible à ressusciter d'entre les morts" (Ph 3, 10-11).

Que la Très Sainte Vierge Marie, qui, lorsque Jésus se dirigea de façon résolue vers Jérusalem pour y subir la Passion, le suivit avec une foi totale, soit notre guide et notre éducatrice dans notre itinéraire de Carême. Comme des "outres neuves", recevez le "vin nouveau" (Mc 2, 22). Et ainsi, cette grâce, qu'elle-même, avec un instinct de Mère, avait sollicitée pour les époux de Cana, elle la reçut en premier sous la Croix, provenant du Coeur transpercé de son Fils, incarnation de l'amour de Dieu pour l'humanité (cf. Deus caritas est, nn. 13-15).

Je souhaite à tous un bon dimanche.


A l'issue de l'Angelus

Je vous salue, chers pèlerins de langue française. Que la Parole de Dieu et l'Eucharistie soient votre nourriture spirituelle, pour que vous puissiez vivre chaque jour la nouveauté de l'Evangile, source de joie personnelle et dynamisme missionnaire. Avec ma Bénédiction apostolique.

***

Le Pape condamne la violence perpétrée au nom de la religion

Ces jours-ci se succèdent les nouvelles de tragiques violences en Irak, où ont lieu des attentats également contre les mosquées. Il s'agit d'actions qui sèment le deuil, alimentent la haine et font gravement obstacle à l'oeuvre difficile de reconstruction du pays. Au Nigeria, se poursuivent depuis plusieurs jours des affrontements entre chrétiens et musulmans, qui provoquent de nombreuses victimes et la destruction d'églises et de mosquées. Tandis que j'exprime ma ferme condamnation pour la violation des lieux de culte, je confie au Seigneur tous les défunts et ceux qui les pleurent. J'invite également chacun à intensifier sa prière et sa pénitence, au cours du temps sacré du Carême, afin que le Seigneur éloigne de ces chères nations, et de tant d'autres lieux de la terre, la menace de tels conflits! Les fruits de la foi en Dieu ne sont pas des antagonismes dévastateurs, mais un esprit de fraternité et de collaboration pour le bien commun. Dieu, Créateur et Père de tous, demandera encore plus sévèrement des comptes à ceux qui versent en son nom le sang de leurs frères. Que tous, à travers l'intercession de la Sainte Vierge, se retrouvent en Lui, qui est la véritable paix!

 

 

© Copyright 2006 - Libreria Editrice Vaticana

    

top