The Holy See
back up
Search
riga

BENOT XVI

ANGELUS

Place Saint-Pierre
Dimanche 22 octobre 2006

 

 

Chers frères et soeurs!

Nous célébrons aujourd'hui la quatre-vingtième Journée mondiale des Missions. Celle-ci fut instituée par le Pape Pie XI, qui donna une forte impulsion aux missions ad gentes et, lors du Jubilé de 1925, promut une exposition grandiose qui devint ensuite l'actuelle Collection ethnologique et missionnaire des Musées du Vatican. Cette année, dans le traditionnel Message pour cette occasion, j'ai proposé comme thème "La charité, âme de la mission". En effet, si elle n'est pas animée par l'amour, la mission se réduit à des activités philanthropiques et sociales. En revanche, pour les chrétiens, s'appliquent les paroles de l'Apôtre Paul:  "L'amour du Christ nous presse" (2 Co 5, 14). La charité qui a incité le Père à envoyer son Fils dans le monde, et le Fils à s'offrir pour nous jusqu'à la mort sur la croix, cette même charité a été reversée par l'Esprit Saint dans le coeur des croyants. Chaque baptisé, comme  sarment uni à la vigne, peut ainsi coopérer à la mission de Jésus qui se résume ainsi:  porter à toute personne la bonne nouvelle que "Dieu est amour" et que, précisément pour cette raison, il veut sauver le monde.

La mission part du coeur:  lorsque l'on s'arrête pour prier devant le Crucifié,  le  regard  tourné  vers  son côté transpercé, on ne peut pas ne pas éprouver intérieurement la joie de se savoir aimé et le désir d'aimer et de devenir des instruments de miséricorde et de réconciliation. C'est ce qui arriva il y a environ 800 ans, au jeune François d'Assise, dans la petite église Saint-Damien, qui était alors en ruines. François entendit Jésus lui dire, du haut de la croix conservée actuellement dans la Basilique Sainte-Claire:  "Va, répare ma maison qui, comme tu le vois, est toute en ruines". Cette "maison" était avant tout sa vie elle-même, à "réparer" à travers une véritable conversion; c'était l'Eglise, non pas celle qui était faite de pierres, mais de personnes vivantes, qui a sans cesse besoin de purification; c'était également l'humanité tout entière, dans laquelle Dieu aime demeurer. La mission part toujours d'un coeur transformé par l'amour de Dieu, comme en témoignent d'inombrables histoires de saints et de martyrs, qui, de diverses manières, ont donné leur vie au service de l'Evangile.

La mission est donc un chantier dans lequel il y a de la place pour tous:  pour celui qui s'engage à mettre en oeuvre le Royaume de Dieu dans sa propre famille; pour celui qui vit son travail professionnel dans un esprit chrétien; pour celui qui se consacre totalement au Seigneur; pour celui qui suit Jésus Bon Pasteur dans le ministère ordonné au Peuple de Dieu; pour celui qui, de manière spécifique, part annoncer le Christ à ceux qui ne le connaissent pas encore. Que la Très Sainte Vierge Marie nous aide à vivre avec un élan renouvelé, chacun dans la situation où la Providence l'a placé, la joie et le courage de la mission.


Au terme de l'Angelus

Je suis heureux d'adresser une salutation cordiale aux musulmans du monde entier qui, ces jours-ci, célèbrent la fin du mois de jeûne du Ramadan. J'adresse à tous mes voeux de sérénité et de paix!

Les nouvelles qui parviennent d'Irak sur la très grave situation d'insécurité et sur les actes de violence effroyable auxquels sont exposés de très nombreux innocents uniquement parce qu'ils sont chiites, sunnites ou chrétiens, contrastent de manière dramatique avec ce climat de joie.

Je suis conscient de la vive préoccupation qui touche la communauté chrétienne, et je désire l'assurer de ma proximité, ainsi que toutes les victimes. Je demande force et réconfort pour tous. Je vous invite par ailleurs à vous unir à ma prière au Tout-Puissant afin qu'il donne la foi et le courage nécessaires aux responsables religieux et politiques, locaux et du monde entier, pour soutenir ce peuple sur le chemin de la reconstruction de sa patrie, dans la recherche d'équilibres partagés, dans le respect réciproque, et conscients du fait que la multiplicité de ses composantes est une partie intégrante de sa richesse.

Je vous salue, chers pèlerins francophones, venus vous associer à la prière de l'Angelus. Demandons à Marie d'être des témoins humbles mais convaincants de l'amour de Dieu et du salut révélé en Jésus Christ. Le monde a besoin de votre témoignage pour découvrir l'Evangile, parole de vie pour les nations. Avec ma Bénédiction apostolique.

Je souhaite à tous un bon dimanche.

 

Copyright 2006 - Libreria Editrice Vaticana

  

top