The Holy See
back up
Search
riga

BENO╬T XVI

ANGELUS

Place Saint-Pierre
Dimanche 29 octobre 2006

 

Chers frères et soeurs,

Dans l'Evangile de ce dimanche (Mc 10, 46-52), nous lisons que, tandis que le Seigneur traverse les rues de Jéricho, un aveugle du nom de Bartimée s'adresse à lui en criant:  "Fils de David, Jésus, aie pitié de moi!". Cette prière touche le coeur du Christ, qui s'arrête, le fait appeler et le guérit. Le moment décisif a été la rencontre personnelle et directe, entre le Seigneur et cet homme souffrant. Ils sont l'un en face de l'autre:  Dieu, avec sa volonté de guérir, et l'homme avec son désir d'être guéri. Deux libertés, deux volontés convergentes:  "Que veux-tu que je fasse pour toi?" lui demande le Seigneur. "Que je recouvre la vue!", répond l'aveugle. "Va, ta foi t'a sauvé". A travers ces paroles s'accomplit le miracle. Joie de Dieu, joie de l'homme. Et Bartimée, voyant le jour - rapporte l'Evangile - "cheminait à sa suite":  il devient ainsi l'un de ses disciples et monte avec le Maître à Jérusalem, pour participer avec Lui au grand mystère du salut. Ce récit, dans la concision de ses passages, évoque l'itinéraire du catéchumène vers le sacrement du Baptême, qui, dans l'Eglise antique, était appelé également "Illumination".

La foi est un chemin d'illumination:  elle part de l'humilité de reconnaître que l'on a besoin de salut et elle arrive à la rencontre personnelle avec le Christ, qui appelle à le suivre sur le chemin de l'amour. C'est sur ce modèle que se sont imposés dans l'Eglise les itinéraires d'initiation chrétienne, qui préparent aux sacrements du Baptême, de la Confirmation et de l'Eucharistie. Dans les lieux d'antique évangélisation, où le Baptême des enfants est répandu, sont proposés aux jeunes et aux adultes des expériences de catéchèse et de spiritualité qui permettent de parcourir un chemin de redécouverte de la foi de façon mûre et consciente, pour assumer ensuite un engagement cohérent de témoignage. Combien le travail que les pasteurs et les catéchistes accomplissent dans ce domaine est important! La redécouverte de la valeur de son Baptême est à la base de l'engagement missionnaire de chaque chrétien, car nous voyons dans l'Evangile que celui qui se laisse attirer par le Christ ne peut plus se passer de témoigner de la joie de suivre ses pas. En ce mois d'octobre, consacré de façon particulière à la mission, nous comprenons encore plus que, précisément en vertu du Baptême, nous possédons une vocation missionnaire innée.

Invoquons l'intercession de la Vierge Marie, afin que se multiplient les missionnaires de l'Evangile. Intimement uni au Seigneur, puisse chaque baptisé se sentir appelé à annoncer à tous l'amour de Dieu, à travers le témoignage de sa propre vie.


A l'issue de l'Angelus

Je salue avec joie les pèlerins de langue française présents aujourd'hui, en particulier le groupe de sénateurs des "Amitiés France-Saint-Siège". Que votre pèlerinage à Rome vous fortifie dans la foi au Christ ressuscité, en vous donnant l'audace de crier vers lui comme l'aveugle Bartimée! Que le Seigneur ouvre vos coeurs pour faire de vous des hommes et des femmes attentifs à leurs frères! Bon dimanche à tous. Avec ma Bénédiction apostolique.

Rencontre des jeunes à Lorette
Je salue à présent les jeunes délégués des Régions italiennes, réunis ces jours-ci à Rome pour la réalisation du projet triennal de l'Eglise italienne intitulé "Agorà des jeunes". Chers amis, je bénis votre chemin et je vous attends nombreux à la grande rencontre des jeunes italiens, prévue les 1 et 2 septembre 2007 à Lorette. A bientôt! Dans ce bien-aimé Sanctuaire marial, nous vivrons ensemble un moment de grâce, dans la joie de la foi et dans la perspective de la mission, également en préparation à la Journée missionnaire mondiale de la Jeunesse à Sydney en 2008.

Appel pour les personnes victimes d'enlèvement dans le monde
De diverses parts me proviennent des demandes d'intervention en faveur de personnes qui, dans plusieurs pays du monde, sont victimes d'enlèvements. Tandis que je répète ma plus ferme condamnation de ce crime, j'assure de mon souvenir dans la prière pour toutes les victimes, ainsi que pour leurs familles et amis. En particulier, je m'unis à l'appel pressant qui m'a été récemment adressé par l'Archevêque de la communauté de Sassari (Italie), en faveur de M. Giovanni Battista Pinna, enlevé le 14 septembre dernier, afin qu'il soit rendu au plus tôt à ses proches.

Je souhaite à tous un bon dimanche.

 

ę Copyright 2006 - Libreria Editrice Vaticana

 

top