The Holy See
back up
Search
riga

BENOÎT XVI

ANGELUS

Place Saint-Pierre
Dimanche 26 novembre 2006

 

 

Chers frères et soeurs!

En ce dernier dimanche de l'année liturgique, nous célébrons la solennité du Christ Roi de l'Univers. L'Evangile d'aujourd'hui nous repropose une partie de l'interrogatoire dramatique auquel Ponce Pilate soumit Jésus, lorsqu'il lui fut livré avec l'accusation d'avoir usurpé le titre de "roi des Juifs". Aux questions du gouverneur romain, Jésus répondit en affirmant qu'il était en effet roi, mais pas de ce monde (cf. Jn 18, 36). Il n'est pas venu dominer les peuples et les territoires, mais libérer les hommes de l'esclavage du péché et les réconcilier avec Dieu. Et il ajouta:  "Je ne suis né, et je ne suis venu au monde, que pour rendre témoignage à la vérité. Quiconque est de la vérité écoute ma voix" (Jn 18, 37).

Mais quelle est la "vérité" que le Christ est venu témoigner dans le monde? Toute son existence révèle que Dieu est amour:  telle est donc la vérité dont Il a rendu pleinement témoignage à travers le sacrifice de sa vie elle-même sur le Calvaire. La Croix est le "trône" d'où il a manifesté la royauté sublime de Dieu Amour:  en s'offrant en expiation du péché du monde, Il a vaincu la domination du "prince de ce monde" (Jn 12, 31) et il a instauré définitivement le Royaume de Dieu. Un Royaume qui se manifestera en plénitude à la fin des temps, lorsque tous les ennemis, et en dernier lieu la mort, auront été soumis (Cf. 1 Co 15, 25-26). Alors, le Fils remettra le Royaume au Père et Dieu sera enfin "tout en tous" (1 Co 15, 28). Le chemin pour atteindre cet objectif est long et n'admet pas de raccourci:  il faut, en effet, que chaque personne accueille librement la vérité de l'amour de Dieu. Il est Amour et vérité et l'amour autant que la vérité ne s'imposent jamais; ils frappent à la porte du coeur et de l'esprit et, là où ils peuvent entrer, ils apportent paix et joie. Telle est la façon de régner de Dieu; tel est son projet de salut, un "mystère" dans le sens biblique du terme, c'est-à-dire un dessein qui se révèle peu à peu dans l'histoire.

La Vierge Marie a été associée de façon très particulière à la royauté du Christ. A Elle, humble jeune fille de Nazareth, Dieu demanda de devenir Mère du Messie, et Marie répondit à cet appel de tout son coeur, unissant son "oui" inconditionnel à celui du Fils Jésus, et se faisant avec Lui obéissante jusqu'au sacrifice. C'est pourquoi Dieu l'a exaltée au-dessus de toute créature et le Christ l'a couronnée Reine du Ciel et de la terre. Nous confions à son intercession l'Eglise et toute l'humanité, afin que l'amour de Dieu puisse régner dans tous les coeurs et que s'accomplisse son dessein de justice et de paix.


A l'issue de l'Angelus

Le 1 décembre prochain sera célébrée la Journée mondiale contre le SIDA. Je souhaite vivement que cette occasion favorise une responsabilité accrue dans le traitement de la maladie, ainsi que l'engagement à éviter toute discrimination envers ceux qui en sont atteints. Tandis que j'invoque sur les malades et leurs familles le réconfort du Seigneur, j'encourage les multiples initiatives que l'Eglise promeut dans ce domaine.

Je souhaite la bienvenue aux pèlerins de langue française, en ce dernier dimanche de l'année liturgique, et je salue en particulier les membres de la Conférence Olivaint. Que le Christ Jésus soit toujours au coeur de votre vie de croyants, lui que nous fêtons spécialement aujourd'hui comme l'Alpha et l'Omega, Celui qui est, qui était et qui vient! Que son amour vous éclaire et vous inspire! Bon séjour à Rome.

Je salue les pèlerins de langue italienne, en particulier les nombreux directeurs de choeurs, les musiciens et les choristes - merci pour cette belle contribution que vous nous avez apportée - qui participent au XXVIII Congrès national de Musique sacrée, promu par l'Association italienne "Santa Cecilia". Chers amis, je suis heureux que vous ayez rappelé la mémoire, à 50 ans de sa mort, du grand Maître Lorenzo Perosi, véritablement un grand Maître, qui a été Directeur de la Chapelle Sixtine et qui a laissé des oeuvres musicales d'une très profonde inspiration religieuse. Je vous souhaite d'être d'authentiques évangélisateurs à travers l'expression de la beauté et de l'harmonie de votre art musical.

Enfin, à l'occasion de la Journée italienne pour la recherche sur le cancer, je désire exprimer mon encouragement aux associations et aux chercheurs engagés à combattre cette maladie. Je souhaite à tous un bon dimanche.

Chers frères et soeurs, comme vous le savez, au cours des prochains jours, je me rendrai en visite en Turquie. Je désire dès à présent envoyer un salut cordial au cher peuple turc, riche d'histoire et de culture; j'exprime à ce peuple et à ses représentants mes sentiments d'estime et de sincère amitié. J'attends avec une profonde émotion de rencontrer la petite communauté catholique, qui est toujours présente dans mon coeur, et de m'unir fraternellement à l'Eglise orthodoxe, à l'occasion de la fête de l'apôtre saint André. Je me place avec confiance sur les traces de mes vénérés prédécesseurs Paul VI et Jean-Paul II; et j'invoque la protection céleste du bienheureux Jean XXIII, qui fut pendant dix ans Délégué apostolique en Turquie et qui éprouva pour cette nation une grande affection et estime. Je vous demande à tous de m'accompagner par la prière, afin que ce pèlerinage puisse apporter tous les fruits que Dieu désire. Merci pour votre prière et votre affection!

 

© Copyright 2006 - Libreria Editrice Vaticana

 

top