The Holy See
back up
Search
riga

BENOT XVI

REGINA CLI

Castel Gandolfo
Lundi de Pâques, 17 avril 2006

 

Chers frères et soeurs,

Dans la lumière du Mystère pascal, que la liturgie nous fait célébrer au cours de toute cette semaine, je suis heureux de me retrouver avec vous et de renouveler la plus belle annonce chrétienne:  le Christ est ressuscité, alléluia!

Le caractère typiquement marial de notre rendez-vous nous incite à vivre la joie spirituelle de la Pâque en communion avec la Très Sainte Vierge Marie, en imaginant quelle a dû être sa joie lors de la résurrection de Jésus. Dans la prière du Regina Caeli, qu'en ce temps pascal nous récitons à la place de l'Angelus, nous nous adressons à la Vierge en l'invitant à se réjouir, car Celui qu'elle a porté dans son sein est ressuscité:  "Quia quem meruisti portare, resurrexit, sicut dixit". Marie a conservé dans son coeur la "bonne nouvelle" de la résurrection, source et secret de la joie véritable et de la paix authentique, que le Christ mort et ressuscité a conquis pour nous à travers le sacrifice de la Croix. Nous demandons à Marie que, de même qu'elle nous a accompagnés durant les jours de la passion, elle continue à guider nos pas en ce temps de joie pascale et de joie spirituelle, afin que nous puissions grandir toujours davantage dans la connaissance et dans l'amour du Seigneur et devenir des témoins et des apôtres de sa paix.

Dans ce climat pascal, j'ai aujourd'hui plaisir à partager également avec vous la joie d'un anniversaire très significatif:  il y a cinq cents ans, précisément le 8 avril 1506, le Pape Jules II posait la première pierre de la nouvelle Basilique Saint-Pierre, que le monde entier admire dans la puissante harmonie de ses formes. Je désire rappeler avec gratitude les Souverains Pontifes qui ont voulu élever cette oeuvre extraordinaire sur la tombe de l'Apôtre Pierre. Je rappelle avec admiration les artistes qui ont contribué par leur génie à l'édifier et à la décorer, et je suis aussi reconnaissant au personnel de la "Fabrique de Saint-Pierre" qui s'occupe avec compétence de l'entretien et de la protection d'un chef-d'oeuvre d'art et de foi aussi particulier. Puisse l'heureuse circonstance du cinq-centième anniversaire réveiller chez tous les catholiques le désir d'être des "pierres vivantes" (1 P 2, 5) pour l'édification de l'Eglise vivante, sainte, dans laquelle resplendit la "lumière du Christ" (cf. Lumen gentium, n. 1), à travers la charité vécue et témoignée face au monde (cf. Jn 13, 34-35).

Que la Vierge Marie, que les litanies de Lorette nous font invoquer comme "Causa nostrae laetitiae - Cause de notre joie", obtienne pour nous de pouvoir toujours ressentir la joie d'être une partie de l'édifice spirituel de l'Eglise, "communauté d'amour" née du Coeur du Christ.

***

Je vous salue cordialement, chers pèlerins francophones. Nous sommes encore tout illuminés de la joie pascale. Je demande à Marie, Reine du Ciel, de vous aider à être témoins du Christ ressuscité, par toute votre vie, par vos actions et par vos paroles, rendant compte ainsi de la grâce de votre Baptême. Je vous souhaite un saint temps pascal.

Que la Vierge Marie, Mère du Seigneur ressuscité, obtienne pour chacun sérénité et paix. Bonne et sainte Pâque à tous!

 

Copyright 2006 - Libreria Editrice Vaticana

         

top