The Holy See
back up
Search
riga

BENOÎT XVI

ANGELUS

Place Saint-Pierre
Dimanche 10 juin 2007

 

Chers frères et sœurs,

La solennité d'aujourd'hui, la Fête-Dieu, qui, au Vatican et dans divers pays, a été célébrée jeudi dernier, nous invite à contempler le Mystère suprême de notre foi:  la Très Sainte Eucharistie, présence réelle du Seigneur Jésus Christ dans le Sacrement de l'autel. Chaque fois que le prêtre renouvelle le Sacrifice eucharistique, il répète dans la prière de consécration:  "Ceci est mon corps... ceci est mon sang". Il le dit en prêtant sa voix, ses mains et son cœur au Christ, qui a voulu demeurer avec nous et être le cœur de l'Eglise qui bat. Mais le Seigneur Jésus reste vivant dans le tabernacle également après la Célébration des mystères divins; c'est pour cette raison qu'on le loue, spécialement dans l'adoration eucharistique, comme j'ai voulu le rappeler dans ma récente Exhortation apostolique post-synodale Sacramentum caritatis (cf. nn. 66-69). Il existe même un lien intrinsèque entre la célébration et l'adoration. En effet, la Messe est en elle-même le plus grand acte d'adoration de l'Eglise:  "Personne ne mange cette chair - écrit saint Augustin - s'il ne l'a pas d'abord adorée" (Enarr. in Ps 98, 9:  CCL XXXIX, 1385). L'adoration en dehors de la Messe prolonge et intensifie ce qui s'est produit lors de la célébration liturgique et permet un accueil véritable et profond du Christ.

Aujourd'hui, dans les communautés chrétiennes de toutes les parties du monde se déroule par ailleurs la procession eucharistique, forme particulière d'adoration publique de l'Eucharistie, enrichie de belles et traditionnelles manifestations de dévotion populaire. Je voudrais saisir l'occasion qui m'est offerte par la solennité d'aujourd'hui pour recommander vivement la pratique de l'adoration eucharistique aux pasteurs et à tous les fidèles. J'exprime ma  satisfaction  aux Instituts de vie consacrée ainsi qu'aux associations et aux confraternités qui s'y consacrent de manière particulière:  ils rappellent à tous le caractère central du Christ dans notre vie personnelle et ecclésiale. Je me réjouis par ailleurs de constater que de  nombreux  jeunes  découvrent  la beauté de l'adoration aussi bien personnelle que communautaire. J'invite les prêtres à encourager les groupes de jeunes dans ce sens, mais également à les suivre afin que les formes d'adoration communautaire soient toujours appropriées et dignes, avec des temps adaptés de silence et d'écoute de la Parole de Dieu. Dans la vie d'aujourd'hui, souvent bruyante et chaotique, il est plus important que jamais de retrouver la capacité de silence intérieur et de recueillement:  l'adoration eucharistique permet de le faire non seulement autour du "moi", mais en compagnie de ce "Toi" plein d'amour qui est Jésus Christ, "le Dieu qui nous est proche".

Que la Vierge Marie, Femme eucharistique, nous introduise dans le secret de la véritable adoration. Son cœur, humble et simple, était toujours recueilli autour du mystère de Jésus, dans lequel elle adorait la présence de Dieu et de son Amour rédempteur. Que par son intercession, grandissent dans toute l'Eglise la foi dans le Mystère eucharistique, la joie de participer à la Messe, spécialement le dimanche, et l'élan pour témoigner de l'immense charité du Christ.


A l'issue de l'Angelus

Appel du Pape en faveur des personnes victimes d'enlèvements

On me demande malheureusement souvent d'intervenir en faveur de personnes, parmi elles également des prêtres catholiques, enlevées pour diverses raisons et dans diverses parties du monde. Je les porte toutes dans mon cœur et dans ma prière, en pensant, entre autres, au cas douloureux de la Colombie. J'adresse un appel pressant aux auteurs de ces actes exécrables, afin qu'ils prennent conscience du mal qu'ils font et rendent au plus vite à l'affection des leurs ceux qu'ils détiennent prisonniers. Je confie les victimes à la protection maternelle de la très Sainte Vierge Marie, Mère de tous les hommes.

Je salue cordialement les pèlerins francophones présents ce matin pour la prière de l'Angelus, en particulier les responsables de la Communauté de Sant'Egidio, provenant d'Afrique, d'Asie et d'Amérique latine, réunis pour un temps  de  formation  sur  le thème:  "Acclamez Dieu, toute la terre" (Ps 66, 1). Chant et Parole de Dieu dans la prière de la Communauté". Puissiez-vous tous, dans le Sacrement de l'Eucharistie, acquérir des forces nouvelles, pour être toujours davantage des témoins vivants de la paix et de la miséricorde du Seigneur. Avec ma Bénédiction apostolique.

Je souhaite à tous un bon dimanche et une bonne semaine à chacun de vous.

 

 

© Copyright 2007 - Libreria Editrice Vaticana

   

top