The Holy See
back up
Search
riga

BENOÎT XVI

REGINA CÆLI

Place Saint-Pierre
V Dimanche de Pâques, 6 mai 2007

 

 

Chers frères et sœurs,

Le mois de mai qui vient de commencer est, pour de nombreuses communautés chrétiennes, le mois marial par excellence. Au fil des siècles, il est devenu, en tant que tel, l'une des dévotions les plus chères au peuple, et il a été toujours plus mis en valeur par les pasteurs comme occasion propice pour la prédication, la catéchèse et la prière communautaire. Après le Concile Vatican II qui a souligné le rôle de la Très Sainte Vierge Marie dans l'Eglise et dans l'histoire du salut, le culte marial a connu un profond renouveau. Et le mois de mai, qui coïncide, au moins en partie, avec le temps pascal, est extrêmement propice pour présenter la figure de Marie comme la Mère qui accompagne la communauté des disciples rassemblés dans une prière unanime, dans l'attente de l'Esprit Saint (cf. Ac 1, 12-14). Ce mois peut donc être l'occasion pour revenir à la foi de l'Eglise des origines et, en union avec Marie, comprendre qu'aujourd'hui également, notre mission est d'annoncer et de témoigner du Christ crucifié et ressuscité, espérance de l'humanité, avec courage et dans la joie.

Je souhaite confier le voyage apostolique que j'effectuerai au Brésil, du 9 au 14 mai prochains, à la Sainte Vierge, Mère de l'Eglise. Comme le firent mes vénérés prédécesseurs Paul VI et Jean-Paul II, je présiderai l'ouverture de la Conférence générale de l'épiscopat latino-américain et des Caraïbes, la cinquième, qui aura lieu dimanche prochain dans le grand Sanctuaire national de Notre-Dame d'Aparecida, dans la ville du même nom. Auparavant, je me rendrai cependant dans la métropole voisine de São Paulo, où je rencontrerai les jeunes et les évêques du pays et où j'aurai la joie d'inscrire le bienheureux frère Antonio de Sant'Anna Galvão dans l'album des saints. Il s'agit de ma première visite pastorale en Amérique latine et je me prépare spirituellement à rencontrer le sous-continent latino-américain, où vit près de la moitié des catholiques  du  monde  entier,  dont beaucoup sont des jeunes. C'est pour cette raison qu'il a été appelé le "continent de l'espérance":  une espérance qui concerne non seulement l'Eglise mais toute l'Amérique et le monde entier.

Chers frères et sœurs, je vous invite à prier la Très Sainte Vierge Marie pour ce pèlerinage apostolique et, en particulier pour la cinquième Conférence générale de l'épiscopat latino-américain et des Caraïbes, afin que tous les chrétiens de ces régions se sentent des disciples et des missionnaires du Christ, Chemin, Vérité et Vie. Les défis de notre époque sont nombreux et multiples:  c'est la raison pour laquelle il est important que les chrétiens soient formés pour être "ferment" de bien et "lumière" de sainteté dans notre monde.


A l'issue du Regina caeli

Chers pèlerins de langue française, le Seigneur vous appelle aujourd'hui à accueillir son commandement nouveau:  "Aimez-vous les uns les autres", et il vous fait témoins de la joie pascale dans toutes les dimensions de la vie quotidienne. Je salue avec plaisir les jeunes de l'Ecole Saint-Jean de Sanary-sur-Mer et les Sœurs de Saint-Joseph de Cluny qui célèbrent bientôt le bicentenaire de leur fondation. Bon dimanche et bon pèlerinage à tous!

Je souhaite à tous un bon dimanche.

 

 

© Copyright 2007 - Libreria Editrice Vaticana

 

top