The Holy See
back up
Search
riga

SOLENNIT╔ DE L'EPIPHANIE DU SEIGNEUR

BENO╬T XVI

ANGELUS

Place Saint-Pierre
Dimanche, 6 janvier 2008

 

Chers frères et sœurs,

Nous célébrons aujourd'hui avec joie, malgré la pluie, l'Epiphanie du Seigneur, c'est-à-dire sa manifestation aux peuples du monde entier, représentés par les Mages qui vinrent d'Orient pour rendre hommage au Roi des Juifs. Observant les phénomènes célestes, ces mystérieux personnages avaient vu surgir une étoile nouvelle et, également éclairés par les prophéties antiques, ils avaient reconnu en elle le signe de la naissance du Messie, descendant de David (cf. Mt 2, 1-12). Dès qu'elle apparaît, la lumière du Christ commence donc à attirer à elle les hommes "que Dieu aime" (Lc 2, 14), de toute langue, peuple et culture. C'est la force de l'Esprit Saint qui pousse les cœurs et les esprits à rechercher la vérité, la beauté, la justice et la paix. C'est ce qu'affirme le serviteur de Dieu Jean-Paul II dans l'Encyclique Fides et ratio:  "L'homme est engagé sur la voie d'une recherche humainement sans fin:  recherche de vérité et recherche d'une personne à qui faire confiance" (n. 33):  les Mages ont  trouvé  ces deux réalités dans l'Enfant de Bethléem.

Dans ce pèlerinage, les hommes et les femmes de chaque génération ont besoin d'être guidés:  quelle étoile pouvons-nous donc suivre? Après s'être placée "au-dessus du lieu où se trouvait l'Enfant" (Mt 2, 9), l'étoile qui avait guidé les Mages cessa sa fonction, mais sa lumière spirituelle est toujours présente dans la parole de l'Evangile, qui aujourd'hui aussi est en mesure de guider tout homme vers Jésus. Cette même parole, qui n'est autre que le reflet du Christ vrai Dieu et vrai homme, trouve un écho autorisé dans l'Eglise pour toute âme bien disposée. L'Eglise accomplit donc aussi pour l'humanité la mission de l'étoile. Mais on peut dire la même chose de chaque chrétien, appelé à éclairer les pas de ses frères par la parole et par le témoignage de sa vie. Comme il est donc alors important que nous, chrétiens, soyons fidèles à notre vocation! Chaque croyant authentique est toujours en marche dans son itinéraire personnel de foi et, dans le même temps, avec la petite lumière qu'il porte en lui, il peut et doit venir en aide à celui qui se trouve à ses côtés et a peut-être de la peine à trouver la route qui conduit au Christ.

Au moment où nous nous apprêtons à réciter la prière de l'Angelus, j'adresse mes vœux les plus cordiaux à nos frères et sœurs des Eglises orientales qui, suivant le calendrier julien, célébrerons le saint Noël demain:  c'est une grande joie de partager la célébration des mystères de la foi, dans la richesse multiforme des rites qui attestent l'histoire bimillénaire de l'Eglise. Avec les communautés de l'Orient chrétien, qui ont une grande dévotion envers la Sainte Mère de Dieu, invoquons la protection de Marie sur l'Eglise universelle, afin qu'elle répande dans le monde entier l'Evangile du Christ, Lumen gentium, lumière de tous les peuples.


A l'issue de l'Angelus

On célèbre aujourd'hui la Journée mondiale missionnaire de l'Enfance. Depuis plus de 160 ans, à l'initiative de l'Evêque  français  Charles de Forbin Janson, l'Enfance de Jésus est devenue l'icône de l'engagement des enfants chrétiens qui, par la prière, le sacrifice et des gestes de solidarité, aident l'Eglise dans sa tâche d'évangélisation. Des milliers d'enfants viennent en aide à d'autres enfants dans le besoin, poussés par l'amour que le Fils de Dieu, qui s'est fait petit enfant, a apporté sur la terre. Je remercie ces petits enfants et je prie pour qu'ils soient toujours des missionnaires de l'Evangile. Je remercie également leurs animateurs qui les accompagnent sur la route de la générosité, de la fraternité, de la foi joyeuse qui engendre l'espérance.

Je salue avec joie les pèlerins francophones, notamment les scouts de la paroisse Saint-Séverin de Paris. En ce jour de l'Epiphanie, comme les Mages qui viennent adorer l'Enfant-Dieu et lui offrir leurs présents, je vous invite à contempler le Christ Sauveur, pour affermir votre foi et pour partager avec tous vos frères la bonne nouvelle de l'espérance du salut. Que la Vierge Marie vous aide dans votre vie chrétienne. Avec ma Bénédiction apostolique. Bonne fête de l'Epiphanie à tous.

Je souhaite à tous une bonne fête et encore tous mes vœux de bonne année.

 

ę Copyright 2008 - Libreria Editrice Vaticana

     

top