The Holy See
back up
Search
riga

VISITE PASTORALE À SAVONE ET GÊNES

BENOÎT XVI

ANGELUS

Place Matteotti, Gênes
Dimanche 18 mai 2008

 

Chers frères et sœurs!

Au cœur de ma visite pastorale à Gênes, nous sommes arrivés à l'heure du rendez-vous dominical traditionnel de l'Angelus, et ma pensée va naturellement au sanctuaire de Notre-Dame de la Garde, où j'ai prié ce matin. Le Pape Benoît XV, votre illustre concitoyen, qui fit placer une reproduction de la très chère représentation de la Vierge de la Garde dans les Jardins du Vatican, se rendit très souvent comme pèlerin dans cette oasis de montagne. Et comme le fit mon vénéré prédécesseur Jean-Paul II, lors de son premier pèlerinage apostolique à Gênes, j'ai moi aussi voulu commencer ma visite pastorale avec l'hommage à la céleste Mère de Dieu, qui du haut du mont Figogna veille sur la ville et sur ses habitants.

La tradition raconte que Benedetto Pareto, inquiet car il ne savait comment répondre à l'invitation de construire une église en ce lieu si éloigné de la ville, la Vierge, lors de sa première apparition, dit à Benedetto:  "Fais-moi confiance! les moyens ne te manqueront pas. Avec mon aide tout te sera facile. Garde seulement ferme ta volonté". "Fais-moi confiance!":  c'est ce que nous répète aujourd'hui Marie. Une prière très ancienne, très chère à la tradition populaire, nous fait Lui adresser ces paroles de confiance, que nous faisons nôtres aujourd'hui:  "Rappelle-toi, ô Vierge Marie, que l'on n'a jamais entendu que quelqu'un ait recouru à ton patronage, ait imploré ton aide, demandé ta protection, et ait été abandonné". C'est avec cette certitude que nous invoquons l'assistance maternelle de la Vierge de la Garde sur votre communauté diocésaine, sur ses pasteurs, les personnes consacrées, les fidèles laïcs:  les jeunes, les familles, les personnes âgées. Nous lui demandons de veiller, de manière particulière, sur les malades et sur toutes les personnes qui souffrent, et de rendre fructueuses les initiatives missionnaires qui sont en chantier, pour porter à tous l'annonce de l'Evangile. Nous confions ensemble à Marie toute la ville, avec sa population variée, ses activités culturelles, sociales et économiques; les problèmes et les défis de notre époque, et l'engagement de tous ceux qui coopèrent au bien commun.

Mon regard s'élargit à présent à toute la  Ligurie, parsemée d'églises et de sanctuaires mariaux, placés comme une couronne entre la mer et les montagnes. Avec vous, je rends grâce à Dieu pour la foi robuste et tenace des générations passées qui, au cours des siècles, ont écrit des pages mémorables de sainteté et de civilisation humaine. La Ligurie, et Gênes en particulier, est depuis toujours une terre ouverte sur la Méditerranée et sur le monde entier:  combien de missionnaires sont partis de ce port pour les Amériques et pour d'autre terres lointaines! Combien de personnes ont émigré d'ici vers d'autres pays, pauvres en ressources matérielles peut-être, mais riches de foi et de valeurs humaines et spirituelles, qu'elles ont transplanté dans les lieux où elles ont débarqué! Continue, Marie, Etoile de la mer, de briller sur Gênes; continue Marie, Etoile de l'espérance, de conduire le chemin des Génois, en particulier des nouvelles générations, pour qu'ils suivent, avec ton aide, le bon cap sur la mer souvent tempétueuse de la vie.


A l'issue de l'Angelus

Je voudrais à présent rappeler un évènement important qui commencera demain à Dublin, en Irlande:  la Conférence diplomatique sur les bombes à sous-munitions, convoquée dans le but de rédiger une Convention qui interdise ces engins de mort. Je souhaite que, grâce à la responsabilité de tous les participants l'on puisse parvenir à un instrument international puissant et crédible:  en effet, il est nécessaire de remédier aux erreurs du passé et d'éviter qu'elles se répètent à l'avenir. J'accompagne de ma prière, les victimes de bombes à sous-munitions et leurs familles, ainsi que tous ceux qui prendront part à la Conférence en formant les meilleurs vœux de succès.

Je salue à nouveau tous les jeunes et toutes les personnes présentes. Merci de votre présence! Au revoir et que le Seigneur vous bénisse!

 

© Copyright 2008 - Libreria Editrice Vaticana

top