The Holy See
back up
Search
riga

VISITE PASTORALE
AU SANCTUAIRE PONTIFICALE DE POMPÉI

 

BENOÎT XVI

ANGELUS

Esplanade du sanctuaire pontifical de Pompéi
Dimanche 19 octobre 2008

 

Chers frères et sœurs,

Après la célébration eucharistique solennelle et la traditionnelle supplique à la Vierge de Pompéi, nous tournons encore une fois, comme chaque dimanche, notre regard vers Marie, avec la prière de l'Angélus, et nous lui confions les grandes intentions de l'Eglise et de l'humanité. Nous prions en particulier pour l'assemblée ordinaire du synode des évêques, qui se déroule à Rome et qui a pour thème:  "La Parole de Dieu dans la vie et dans la mission de l'Eglise", afin qu'il puisse porter des fruits de renouveau authentique dans chaque communauté chrétienne. La célébration, aujourd'hui, de la Journée mondiale des missions nous offre une autre intention spéciale de prière. A l'occasion de l'Année paulinienne, cette journée propose à notre méditation une expression célèbre de l'Apôtre des nations:  "Malheur à moi si je n'annonçais pas l'Evangile!" (1 Co 9, 16). En ce mois d'octobre, mois des missions et du rosaire, combien de fidèles et de communautés offrent le rosaire pour les missionnaires et pour l'évangélisation! Je suis donc heureux de me trouver précisément, aujourd'hui, en cette fête, ici à Pompéi, dans le plus important sanctuaire dédié à la Bienheureuse Vierge du Rosaire. Cela me permet en effet de souligner avec plus de force que le premier engagement missionnaire de chacun de nous est justement la prière. C'est d'abord en priant que l'on prépare la route à l'Evangile; c'est en priant que les cœurs s'ouvrent au mystère de Dieu et que les âmes se préparent à accueillir sa Parole de salut.

Il y a aussi, en ce jour, une autre heureuse coïncidence:  c'est précisément aujourd'hui, à Lisieux que sont proclamés bienheureux Louis Martin et Zélie Guérin, parents de sainte Thérèse de l'Enfant Jésus, déclarée patronne des missions par Pie xi. Ces nouveaux bienheureux ont accompagné et partagé, par leur prière et leur témoignage évangélique, le chemin de leur fille appelée par le Seigneur à se consacrer à Lui sans réserve entre les murs du Carmel. Ce fut là, dans le secret de la clôture, que la petite Thérèse a réalisé sa vocation:  "Dans le cœur de l'Eglise, ma mère, je serai l'amour" (Manuscrits autobiographiques, Lisieux 1957, 229). En pensant à la béatification des époux Martin, je voudrais rappeler une autre intention, qui me tient très à cœur:  la famille, dont le rôle est fondamental dans l'éducation des enfants à un esprit universel, ouvert et responsable envers le monde et ses problèmes, ainsi que dans la formation des vocations à la vie missionnaire. Et alors, comme en poursuivant idéalement le pèlerinage que de nombreuses familles ont accompli il y a un mois à ce sanctuaire, invoquons la protection maternelle de la Vierge de Pompéi sur toutes les familles du monde, en pensant déjà à la vi Rencontre mondiale des familles qui aura lieu en janvier 2009 à Mexico.


En cette Journée mondiale des missions, nous nous unissons particulièrement aux pèlerins réunis à Lisieux pour la béatification de Louis et de Zélie Martin, parents de sainte Thérèse de l'Enfant Jésus, la patronne des missions. Par leur vie de couple exemplaire, ils ont annoncé l'Evangile du Christ. Ils ont vécu ardemment leur foi et l'ont transmise dans leur famille et dans leur entourage. Que leur prière commune soit source de joie et d'espérance pour tous les parents et toutes les familles.

 

 

© Copyright 2008 - Libreria Editrice Vaticana

top