The Holy See
back up
Search
riga

FÊTE DU BAPTÊME DU SEIGNEUR

BENOÎT XVI

ANGELUS

Place Saint-Pierre
Dimanche 11 janvier 2009

 

Chers frères et sœurs!

En ce dimanche qui suit la solennité de l'Epiphanie, nous célébrons le Baptême du Seigneur. Ce fut le premier acte de sa vie publique, rapporté par les quatre Evangiles. Parvenu à l'âge d'environ trente ans, Jésus quitta Nazareth, se rendit au fleuve Jourdain, et, au milieu de nombreuses personnes, il se fit baptiser par Jean. L'évangéliste Marc écrit:  "En sortant de l'eau, il vit les cieux s'ouvrir et l'Esprit descendre sur lui comme une colombe. Et une voix vint du ciel:  Tu es mon Fils bien-aimé, en toi j'ai mis ma complaisance" (Mc 1, 10-11). Ces paroles:  "Tu es mon Fils bien-aimé" nous révèlent ce qu'est la vie éternelle:  c'est la relation filiale avec Dieu, telle que Jésus l'a vécue, et nous l'a révélée et donnée.

Ce matin, comme c'est la tradition, j'ai conféré, dans la chapelle Sixtine, le sacrement du Baptême à treize nouveaux-nés. Aux parents, aux parrains et marraines, le célébrant demande habituellement:  "Que demandez-vous à l'Eglise de Dieu pour vos enfants?"; à leur réponse - "le baptême" - il reprend:  "Et que nous donne le baptême?". Ils répondent:  "La vie éternelle". Telle est la réalité merveilleuse:  à travers le baptême, la personne humaine est greffée sur la relation unique et singulière de Jésus avec son Père, si bien que les paroles qui ont retenti du Ciel sur son fils unique, deviennent vraies pour tout homme et toute femme qui renaît de l'eau et de l'Esprit Saint:  Tu es mon Fils bien-aimé.

Chers amis, que le don du Baptême est grand! Si nous nous en rendions pleinement compte, notre vie deviendrait un remerciement perpétuel. Quelle joie pour les parents chrétiens, qui ont vu une nouvelle créature naître de leur amour, de la porter sur les fonts baptismaux et de la voir renaître dans le sein de l'Eglise, pour une vie qui n'aura jamais de fin! Don, joie, mais aussi responsabilité! En effet, les parents, avec les parrains et marraines, doivent éduquer leurs enfants selon l'Evangile. Cela me fait penser au thème de la VI Rencontre mondiale des familles, qui aura lieu au cours des prochains jours à Mexico:  "La famille formatrice aux valeurs humaines et chrétiennes". Cette grande rencontre familiale, organisée par le Conseil pontifical pour la famille, se déroulera en trois moments:  d'abord, le congrès théologique et pastoral, au cours duquel on approfondira le thème également par un échange d'expériences significatives; puis le moment de fête et de témoignage, qui fera ressortir la beauté d'une rencontre entre familles de toutes les parties du monde, unies par la même foi, et par le même engagement; et enfin, la célébration eucharistique solennelle, comme action de grâce au Seigneur pour les dons du mariage, de la famille et de la vie. J'ai chargé le cardinal-secrétaire d'Etat, Tarcisio Bertone de me représenter, mais je suivrai moi-même avec une vive participation cet événement extraordinaire, en l'accompagnant par la prière et en intervenant par vidéo-conférence. Dès maintenant, chers frères et sœurs, je vous invite à implorer sur cette importante rencontre mondiale des familles l'abondance des grâces divines. Nous le faisons en invoquant l'intercession maternelle de la Vierge Marie, Reine de la Famille.


A l'issue de l'Angelus

Chers pèlerins de langue française, avec la célébration du Baptême du Seigneur, nous sommes invités à reconnaître en Jésus le Fils Bien-Aimé en qui le Père a mis tout son amour. Il nous convie à recevoir la Parole de Dieu, afin de vivre l'engagement pris à notre baptême. Nés de l'eau et de l'Esprit, nous sommes tous invités à annoncer avec assurance la Bonne Nouvelle de son amour et à en témoigner par notre vie entière. Avec ma Bénédiction apostolique.

Je souhaite à tous que la lumière intérieure, reçue pendant la période de Noël et de l'Epiphanie, éclaire le chemin quotidien et apporte un réconfort dans les difficultés. Bon dimanche!

© Copyright 2009 - Libreria Editrice Vaticana

 

top