The Holy See
back up
Search
riga

BENOÎT XVI

ANGELUS

Place Saint-Pierre
Dimanche 28 juin 2009

 

Chers frères et sœurs,

C'est par la célébration des premières vêpres des saints Pierre et Paul, que je présiderai ce soir en la basilique Saint-Paul-hors-les-Murs, que se conclut l'Année paulinienne, lancée pour le bimillénaire de la naissance de l'apôtre des nations. Ce fut un temps de grâce pendant lequel, grâce aux pèlerinages, aux catéchèses, aux nombreuses publications et aux différentes initiatives, la figure de saint Paul a été à nouveau proposée dans toute l'Eglise et son vibrant message a ravivé partout, dans les communautés chrétiennes, la passion pour le Christ et pour l'Evangile. Rendons donc grâce à Dieu pour l'Année paulinienne et pour les dons spirituels qu'elle nous a apportés. La Providence divine a voulu que, il y a quelques jours précisément, le 19 juin, en la solennité du Sacré-Cœur de Jésus, une autre année spéciale ait été inaugurée, l'Année sacerdotale, à l'occasion du 150 anniversaire de la mort - dies natalis - de Jean-Marie Vianney, le saint curé d'Ars. Une impulsion spirituelle et pastorale supplémentaire qui, j'en suis sûr, ne manquera pas d'apporter de nombreux bienfaits au peuple chrétien et spécialement au clergé. Quelle est le but de l'Année sacerdotale? Comme je l'ai écrit dans la lettre que j'ai envoyée à ce sujet aux prêtres, elle vise à contribuer à promouvoir l'engagement de renouveau intérieur de tous les prêtres en vue d'un témoignage évangélique plus fort et plus incisif, dans le monde d'aujourd'hui. L'apôtre Paul constitue à ce sujet un modèle éclatant à imiter non pas tant dans sa vie concrète - qui a été vraiment extraordinaire - mais dans l'amour du Christ, dans le zèle pour annoncer l'Evangile, dans le dévouement aux communautés, dans l'élaboration de synthèses efficaces de théologie pastorale. Saint Paul est un exemple de prêtre totalement configuré à son ministère - comme le sera aussi le saint curé d'Ars -, conscient de porter un trésor inestimable, c'est-à-dire le message du salut, mais de le porter dans un "vase d'argile" (cf. 2 Co 4, 7); c'est pourquoi il est fort et humble en même temps, intimement persuadé que tout appartient au mérite de Dieu, tout vient de sa grâce. "L'amour du Christ nous possède", écrit l'Apôtre, et ceci peut bien être la devise de tout prêtre, que l'Esprit "saisit" (cf. Ac 20, 22) pour faire de lui un administrateur fidèle des mystères de Dieu (cf. 1 Cor 4, 1-2): le prêtre doit appartenir entièrement au Christ et entièrement à l'Eglise, à laquelle il est appelé à se dévouer avec un amour sans partage, comme un époux fidèle envers son épouse.

Chers amis, avec l'intercession des saints apôtres Pierre et Paul, invoquons maintenant l'intercession de la Vierge Marie, afin qu'elle obtienne du Seigneur pour les prêtres des bénédictions abondantes au cours de cette Année sacerdotale à peine commencée. Que la Vierge que saint Jean-Marie Vianney a tant aimée et a fait aimer de ses paroissiens, aide chaque prêtre à raviver le don de Dieu qui est en lui en vertu de la sainte ordination, afin qu'il grandisse en sainteté et soit prêt à témoigner, jusqu'au martyre si nécessaire, de la beauté de sa consécration totale et définitive au Christ et à l'Eglise.


A l'issue de l'Angelus

En ce dimanche, qui est éclairé par les solennités liturgiques de saint Jean-Baptiste et des apôtres Pierre et Paul, j'accueille avec joie les pèlerins de langue française venus pour la prière de l'Angelus. La liturgie de ce jour nous rappelle que l'homme est fait pour la vie. Quiconque accepte de croire au Christ et de fonder son existence sur son amour reçoit de lui la force qui fait vivre. Au terme de l'année paulinienne que nous venons de vivre, je vous invite à progresser toujours plus dans la communion fraternelle qui vous comblera de la richesse même du Christ. Avec ma Bénédiction apostolique!

Je souhaite à tous de passer un bon dimanche sous la protection spéciale de l'apôtre Paul.

 

© Copyright 2009 - Libreria Editrice Vaticana

 

top