The Holy See
back up
Search
riga

SOLENNITÉ DE LA TRÈS SAINTE MÈRE DE DIEU
XLIII JOURNÉE MONDIALE DE LA PAIX

BENOÎT XVI

ANGELUS

Place Saint-Pierre
Vendredi 1er janvier 2010

(Vidéo)

 

Chers frères et sœurs,

Aujourd'hui, le Seigneur nous donne de commencer une année nouvelle en son Nom et sous le regard de la très sainte Vierge Marie, dont nous célébrons la solennité de sa Maternité divine. Je suis heureux de vous rencontrer pour ce premier Angelus de 2010. Je m'adresse à vous, qui êtes venus nombreux place Saint-Pierre, et aussi à ceux qui s'unissent à notre prière à travers la radio et la télévision: à tous, je souhaite que l'année à peine commencée soit un temps où, avec l'aide du Seigneur, nous puissions aller à la rencontre du Christ, de la volonté de Dieu et ainsi améliorer notre monde.

Il y a un objectif que tous peuvent partager, condition indispensable pour la paix, c'est d'administrer avec justice et sagesse les ressources naturelles de la terre. « Si tu veux construire la paix, protège la création » : c'est à ce thème d'une grande actualité que j'ai consacré mon message pour cette 43e Journée mondiale de la paix. Au moment où ce message était publié, les chefs d'Etat et de gouvernement étaient réunis à Copenhague pour le sommet sur le climat d'où est ressortie encore une fois l'urgence d'orientations concertées sur le plan mondial. Cependant, aujourd'hui, je voudrais souligner l'importance qu'ont aussi, pour la protection de l'environnement, les choix des personnes individuelles, des familles, et des administrations locales. « Un changement de mentalité effectif qui conduise chacun à adopter de nouveaux styles de vie est désormais indispensable » (cf. Message, n. 11). Nous sommes en effet tous responsables de la protection et du soin de la création. C'est pourquoi dans ce domaine également, l'éducation est fondamentale: pour apprendre à respecter la nature; s'orienter toujours plus « vers la construction de la paix à partir de choix de grande envergure au niveau personnel, familial, communautaire et politique » (ibid.)

Si nous devons prendre soin des créatures qui nous entourent, quelle considération ne devons-nous pas avoir pour les personnes, nos frères et sœurs! Quel respect pour la vie humaine! En ce premier jour de l'année, je voudrais adresser un appel aux consciences de ceux qui font partie de groupes armés, quelle que soit leur nature. A tous et à chacun je dis: « Arrêtez-vous, réfléchissez, et abandonnez la voie de la violence! » Sur le moment, ce pas pourra vous sembler impossible, mais si vous avez le courage de l'accomplir, Dieu vous aidera, et vous sentirez la joie de la paix, que vous avez peut-être oubliée depuis longtemps, revenir dans vos cœurs.

Je confie cet appel à l'intercession de Marie, la Très sainte Mère de Dieu. Aujourd'hui, la liturgie nous rappelle que huit jours après la naissance de l'Enfant Jésus, avec Joseph son époux, ils le firent circoncire, selon la loi de Moïse, et ils lui donnèrent le nom de Jésus, comme l'ange l'avait appelé (cf. Lc 2, 21). Ce nom, qui signifie « Dieu sauve » est l'accomplissement de la révélation de Dieu. Jésus est le visage de Dieu, il est la bénédiction pour tout homme et tous les peuples, il est la paix pour le monde. Merci, Mère sainte, toi qui as mis au monde le Sauveur, le Prince de la paix!


A l'issue de l'Angelus :

En ce premier jour de l'an nouveau, je suis heureux de saluer les francophones présents ici sur la place Saint-Pierre ou qui nous rejoignent à travers la radio ou la télévision. Aujourd'hui, nous célébrons la Vierge Marie, Mère de Dieu. Femme bénie entre toutes les femmes, en accueillant en elle le Fils unique, elle nous a permis de découvrir le visage d'amour de notre Dieu. En cette Journée mondiale de prière pour la Paix, que Marie, Mère de Dieu, soit aussi pour tous les hommes la Mère qui les guide sur les chemins de la réconciliation et de la fraternité! Bonne et sainte année à tous!

Je souhaite à tous de conserver dans leur cœur, chaque jour de l'année nouvelle, la Paix que le Christ nous a donnée. Bonne année!
 

 

© Copyright 2010 - Libreria Editrice Vaticana

     

top