The Holy See
back up
Search
riga

XXVe JOURNÉE MONDIALE DE LA JEUNESSE

BENOÎT XVI

ANGELUS

Place Saint-Pierre
Dimanche des Rameaux, 28 mars 2010

(Vidéo)

 

Au moment de conclure cette célébration, la pensée ne peut que revenir au Dimanche des Rameaux d'il y a vingt-cinq ans. Les Nations unies avaient déclaré 1985 "Année de la Jeunesse". Le vénérable Jean-Paul II a voulu saisir cette occasion et, en commémorant l'entrée du Christ à Jérusalem, acclamé par ses jeunes disciples, il a lancé les Journées mondiales de la jeunesse. Depuis lors, le Dimanche des Rameaux a acquis cette caractéristique qui, tous les deux ou trois ans, se manifeste aussi par de grands rassemblements mondiaux, traçant une sorte de pèlerinage des jeunes, à travers toute la planète, à la suite de Jésus. Il y a maintenant vingt-cinq ans, mon bien-aimé prédécesseur a invité les jeunes à professer leur foi dans le Christ qui "a pris sur lui la cause de l'homme" (Homélie, 31 mars 1985, nn. 5, 7 Insegnamenti VIII, 1 [1985], 884, 886). Aujourd'hui, je renouvelle cet appel à témoigner à la nouvelle génération, avec la force douce et lumineuse de la vérité, afin qu'aux hommes et aux femmes du troisième millénaire ne manque pas le modèle le plus authentique:  Jésus Christ. Je confie cette mission en particulier aux jeunes du Forum international des jeunes, venus de toutes les régions du monde, convoqués par le Conseil pontifical pour les laïcs.

Chers pèlerins francophones, rassemblés en ce Dimanche des Rameaux, je vous salue cordialement, particulièrement vous, les jeunes, en cette vingt-cinquième Journée mondiale de la jeunesse. Accueillez avec joie l'appel à suivre le Christ, à l'aimer par-dessus tout et à le servir dans ses frères! N'ayez pas peur de répondre avec générosité, s'il vous invite à le suivre dans la vie sacerdotale ou dans la vie religieuse. Tout au long de cette Semaine Sainte, avec Marie, suivez Jésus qui nous conduit vers la lumière de la Résurrection! A tous, bonne montée vers Pâques!

Enfin, je salue avec affection les pèlerins de langue italienne, en particulier les jeunes venus de villes et de diocèses différents. Chers amis, n'ayez pas peur lorsque suivre le Christ comporte des incompréhensions et des offenses. Servez-le dans les personnes les plus fragiles et défavorisées, en particulier les jeunes de votre âge qui sont en difficulté. A ce propos, je désire aussi vous assurer d'une prière spéciale pour la Journée mondiale pour les personnes affectées d'autisme promue par l'ONU, qui sera célébrée le 2 avril prochain.

Notre pensée et notre cœur se dirigent maintenant de façon particulière vers Jérusalem où le mystère pascal s'est accompli. Je suis profondément attristé par les récents affrontements et par les tensions qui ont eu lieu une nouvelle fois dans cette ville qui est la patrie spirituelle des chrétiens, des juifs et des musulmans, prophétie et promesse de cette réconciliation universelle que Dieu désire pour toute la famille humaine. La paix est un don que Dieu confie à la responsabilité humaine, afin qu'elle la cultive à travers le dialogue et le respect des droits de tous, la réconciliation et le pardon. Prions donc pour que les responsables du sort de Jérusalem empruntent avec courage le chemin de la paix et le suivent avec persévérance!

Chers frères et sœurs! Comme Jésus l'a fait avec son disciple Jean, moi aussi je vous confie à Marie, en vous disant:  Voici votre Mère (cf. Jn 19, 27). Nous nous adressons tous à elle avec une confiance filiale, en récitant ensemble la prière de l'Angelus.

 

© Copyright 2010 - Libreria Editrice Vaticana