The Holy See
back up
Search
riga

BENOÎT XVI

ANGÉLUS

Place Saint-Pierre
Dimanche 10 juin 2012

[Vidéo]

Chers frères et sœurs !

Aujourd’hui, en Italie et dans de nombreux autres pays, on célèbre le Corpus Domini (Fête-Dieu), c’est-à-dire la fête solennelle du Corps et du Sang du Seigneur, l’Eucharistie. En ce jour, la tradition toujours vivante est d’effectuer des processions solennelles du Très Saint Sacrement, dans les rues et sur les places. À Rome, cette procession s’est déjà déroulée jeudi dernier au niveau diocésain, le jour précis de cette fête, qui chaque année renouvelle chez les chrétiens la joie et la gratitude pour la présence eucharistique de Jésus parmi eux.

La fête du Corpus Domini est un grand acte de culte public de l’Eucharistie, le sacrement dans lequel le Seigneur est présent également au-delà du temps de la célébration, pour être toujours avec nous, au fil des heures et des jours. Saint Justin, qui nous a laissé l’un des témoignages les plus anciens sur la liturgie eucharistique, affirme déjà que, après la distribution de la communion aux personnes présentes, le pain consacré était aussi apporté par les diacres aux absents (cf. Apologia, 1, 65). C’est pourquoi, dans les églises, le lieu le plus sacré est précisément celui dans lequel on conserve l’Eucharistie. À ce propos, je ne peux manquer de penser avec émotion aux nombreuses églises qui ont été gravement endommagées par le récent tremblement de terre en Émilie Romagne, au fait que le Corps eucharistique du Christ, dans le Tabernacle, est lui aussi resté sous les décombres dans certains cas. Je prie avec affection pour les communautés qui, avec leurs prêtres, doivent se réunir en plein air ou sous de grandes tentes pour la Messe ; je les remercie pour leur témoignage et pour ce qu’elles accomplissent en faveur de la population tout entière. C’est une situation qui souligne encore davantage l’importance d’être unis au nom du Seigneur, et la force qui provient du Pain eucharistique, appelé aussi « pain des pèlerins ». Du partage de ce pain naît et se renouvelle la capacité de partager également la vie et les biens, de porter les poids les uns des autres, d’être hospitaliers et accueillants.

La solennité du Corps et du Sang du Seigneur nous repropose aussi la valeur de l’adoration eucharistique. Le serviteur de Dieu Paul VI rappelait que l’Église catholique professe le culte de l’Eucharistie « non seulement durant la Messe mais aussi en dehors de sa célébration; elle conserve avec le plus grand soin les hosties consacrées et les présente aux fidèles pour qu'ils les vénèrent avec solennité » (Enc. Mysterium fidei, n. 62). La prière d’adoration peut être accomplie aussi bien de manière personnelle, en s’arrêtant pour se recueillir devant le tabernacle, que de façon communautaire, également avec des psaumes et des chants, mais toujours en privilégiant le silence, dans lequel écouter intérieurement le Seigneur vivant et présent dans le sacrement. La Vierge Marie est également la maîtresse de cette prière, car aucune autre personne n’a su plus et mieux qu’elle contempler Jésus avec un regard de foi et accueillir dans son cœur les échos intimes de sa présence humaine et divine. Par son intercession, que se diffuse et grandisse dans chaque communauté ecclésiale une foi authentique et profonde dans le Mystère eucharistique.


À l'issue de l’Angélus

Chers frères et sœurs,

Je voudrais tout d’abord rappeler que jeudi prochain, 14 juin, se déroulera la Journée mondiale des donneurs de sang, promue par l’Organisation mondiale de la santé. J’exprime ma vive appréciation à ceux qui pratiquent cette forme de solidarité, indispensable pour la vie de tant de malades.

En ce dimanche, chers pèlerins francophones et membres de l’Aumônerie mauricienne de Paris, de nombreux pays célèbrent la solennité du Saint-Sacrement du Corps et du Sang du Christ. Je vous invite à rencontrer régulièrement et à adorer le Christ-Eucharistie. Pour cela, notre monde à besoin de prêtres, ministres de l’Eucharistie. Prions pour que dans les familles, et ailleurs, puissent s’épanouir, à l’appel du Seigneur, des vocations sacerdotales. Que la Vierge Marie, Mère des prêtres, soutienne tous les ministres ordonnés et plus particulièrement ceux qui sont ordonnés au cours de cette année! Bon dimanche à tous!

 

© Copyright 2012 - Libreria Editrice Vaticana

 

top