The Holy See
back up
Search
riga

LETTRE DU PAPE BENOÎT XVI
AUX ÉVÊQUES D'ESPAGNE
À L'OCCASION DU PÈLERINAGE NATIONAL
AU SANCTUAIRE DE LA VIERGE "DEL PILAR"
DE SARAGOSSE (ESPAGNE)

 

Bien-aimés frères
dans l'épiscopat,
Chers prêtres et diacres,
Religieux, religieuses
et fidèles catholiques de l'Espagne

Je suis heureux de vous adresser mon salut cordial et de m'unir spirituellement à vous au cours du pèlerinage national au Sanctuaire de Notre-Dame "del Pilar" de Saragosse, pour commémorer le 150 anniversaire de la définition du dogme de l'Immaculée Conception et renouveler la consécration de l'Espagne au Coeur Immaculé de Marie, qui a eu lieu il y a cinquante ans.

1. Avec ce pèlerinage, vous voulez approfondir l'admirable mystère de Marie et réfléchir sur son inépuisable richesse pour la vocation de chaque chrétien à la sainteté.

L'Année de l'Immaculée coïncidant avec l'Année de l'Eucharistie, à l'école de Marie, nous pourrons mieux appréhender le Christ. En la contemplant comme la "femme eucharistique", Elle nous accompagne dans la rencontre avec son Fils, qui est avec nous "tous les jours, jusqu'à la fin du monde" (Mt 28, 20), en particulier dans le Très Saint Sacrement.

2. L'Immaculée reflète la miséricorde du Père. Conçue sans péché, elle fut capable de pardonner également ceux qui abandonnèrent et blessèrent son Fils au pied de la croix. En tant qu'Avocate, elle nous aide dans nos besoins et intercède pour nous auprès de son Fils en lui disant, comme elle le fit à Cana de Galilée, "Ils n'ont pas de vin" (Jn 2, 3), confiante dans le fait que son coeur plein de bonté ne nous abandonnera pas dans un moment de difficulté. En indiquant clairement "Tout ce qu'il vous dira, faites-le" (Jn 2, 5), elle nous invite à nous approcher du Christ et, dans cette proximité, à faire l'expérience, à éprouver et à voir "combien le Seigneur est bon". De cette expérience naît dans le coeur humain une plus grande clairvoyance pour apprécier ce qui est bon, beau et vrai.

3. Soutenue par la sollicitude paternelle de Joseph, Marie accueillit son Fils. Dans le Foyer de Nazareth, Jésus atteignit sa maturité au sein d'une famille humainement merveilleuse et empreinte du mystère divin, qui continue à représenter un modèle pour toutes les familles.

En effet, c'est dans la coexistence au sein du foyer domestique que la famille réalise sa vocation de vie humaine et chrétienne, partageant les joies et les attentes dans dans un climat de compréhension et d'aide réciproque. C'est pourquoi l'être humain qui naît, qui grandit et qui se forme dans la famille, est capable d'entreprendre sans incertitudes le chemin du bien, sans se laisser désorienter par les modes et les idéologies qui aliènent la personne humaine.

4. En ce moment de discernement pour de nombreux coeurs, vous, Evêques espagnols, tournez le regard vers Celle qui, avec une totale disponibilité, accueillit la vie de Dieu qui faisait irruption dans l'histoire. C'est pourquoi Marie Immaculée est intimement unie à l'action rédemptrice du Christ, qui n'est pas venu pour "juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui" (Jn 3, 17).

Je sais que l'Eglise catholique qui est en Espagne est disposée à accomplir des pas décisifs dans ses projets d'évangélisation. C'est pourquoi il est souhaitable qu'elle soit comprise et acceptée dans sa véritable nature et mission, car celle-ci cherche à promouvoir le bien commun pour tous, que ce soit du point de vue des personnes ou de la société. En effet, la transmission de la foi et la pratique religieuse des croyants ne peuvent pas rester limitées au domaine purement privé.

5. Je dépose aux pieds de la Vierge Marie toutes vos inquiétudes et vos espérances, confiant dans le fait que l'Esprit Saint inspirera un grand nombre de personnes afin qu'elles aiment la vie avec générosité et accueillent les pauvres, les aimant avec le même amour que Dieu.

Je confie à la Très Sainte Vierge Marie, qui engendra l'Auteur de la vie, chaque vie humaine, du premier instant de son existence jusqu'à sa fin naturelle, et je lui demande de préserver chaque famille de toute injustice sociale, de tout ce qui dégrade sa dignité et porte atteinte à sa liberté; et je demande également que l'on respecte la liberté religieuse et le liberté de conscience de chaque personne.

J'implore avec une pleine confiance la Vierge Immaculée, afin qu'elle protège les peuples d'Espagne, ses hommes et ses femmes, de façon à ce qu'ils contribuent tous à l'obtention du bien commun et, en particulier, à l'instauration de la civilisation de l'amour. J'encourage également tous et chacun à vivre au sein de leur Eglise particulière dans un esprit de communion et de service, et je vous exhorte à rendre témoignage de votre dévotion à la Vierge Marie et de votre amour inlassable pour vos frères.

Je vous invite, vous qui participez à ce grand pèlerinage au Sanctuaire de Notre-Dame "del Pilar" de Saragosse, à intensifier la dévotion mariale dans vos villages et dans vos villes, où Elle vous attend dans les innombrables églises et sanctuaires qui remplissent la terre espagnole; et également dans les paroisses, dans les communautés et dans les foyers domestiques. Retournez là-bas joyeux, avec la Bénédiction apostolique que je vous donne avec une grande affection.

Du Vatican, le 19 mai 2005.

 

BENEDICTUS PP XVI

 

Copyright 2005 © Libreria Editrice Vaticana

top