The Holy See
back up
Search
riga

MESSAGE DU PAPE BENO╬T XVI
AU CARDINAL WALTER KASPER
└ L'OCCASION DE LA II CONFRENCE INTERNATIONALE
SUR LA PAIX ET LA TOLRANCE
(ISTANBUL, 7-9 NOVEMBRE 2005)

 

A mon vénéré Frère
le Cardinal Walter KASPER
Président du Conseil pontifical pour la Promotion de l'Unité des Chrétiens et
de la Commission pour les Rapports religieux avec le Judaïsme

J'ai été heureux d'apprendre la tenue de la II Conférence sur la Paix et la Tolérance, organisée par le Patriarcat oecuménique et l'"Appeal of Conscience Foundation", sur le thème:  "Dialogue  and  Understanding in South-East Europe, the Caucasus and Central  Asia"  ("Dialogue et compréhension en Europe du Sud-Est, dans le Caucase et l'Asie centrale"). Vénéré Frère, je vous confie la tâche de transmettre mes salutations cordiales aux participants qui se rencontreront à Istanbul  au  cours des jours à venir, ainsi que ma reconnaissance pour leur profond engagement en vue de promouvoir la compréhension et la coopération entre les fidèles des différentes religions. En particulier, je vous demande de présenter mes meilleurs voeux fraternels à Sa Sainteté Bartholomaios  I,  Archevêque  de Constantinople, et d'assurer le Rabbin Arthur Schneider de ma proximité spirituelle à cette occasion.

Les thèmes de la paix et de la tolérance sont d'une importance vitale dans un monde où les attitudes rigides suscitent si souvent des malentendus et de la souffrance qui peuvent même conduire à une violence mortelle. Le dialogue est assurément indispensable si l'on veut trouver des solutions aux conflits nuisibles et aux tensions qui provoquent tant de dommages à la société. Ce n'est qu'à travers le dialogue que l'on peut espérer que le monde devienne un lieu de paix et de fraternité.

Il revient à chaque personne de bonne volonté, et en particulier à chaque croyant, de contribuer à édifier une société pacifique et de surmonter la tentation d'affrontements agressifs et vains entre différentes cultures et groupes ethniques. Chaque peuple du monde possède une responsabilité en vue d'apporter sa propre contribution à la paix et à la concorde, en plaçant son héritage spirituel et culturel et ses valeurs éthiques au service de la famille humaine dans le monde. Cet objectif ne peut être atteint que si au centre du développement économique, social et culturel de chaque communauté, figure un juste respect pour la vie et la dignité de chaque personne humaine. Une société saine promeut toujours le respect des droits inviolables et inaliénables de toutes les personnes. Sans "un ancrage moral objectif, la démocratie elle-même ne peut pas assurer une paix stable" (Evangelium vitae, n. 70). Dans ce sens, le relativisme moral mine l'action de la démocratie, qui ne suffit pas à elle seule à garantir la tolérance et le respect parmi les peuples.

Il est donc d'une importance fondamentale d'éduquer à la vérité, et de promouvoir la réconciliation partout où se font jour des déchirements. Le respect des droits des autres, qui porte des fruits dans le dialogue sincère et authentique, indiquera les mesures pratiques qui peuvent être prises. Chaque personne de bonne volonté possède le devoir d'oeuvrer en vue de cet objectif. Toutefois, cela est encore plus urgent pour ceux qui reconnaissent en Dieu celui qui est le Père de tous, et dont la miséricorde est librement offerte à tous, qui juge avec justice et qui offre à tous son amitié qui donne la vie. Pour les chrétiens, la générosité du Créateur est visible dans la figure de Celui que Dieu "a fait péché pour nous, afin qu'en lui, nous devenions justice de Dieu" (2 Co 5, 21), le Christ notre paix et notre véritable réconciliation.

Vénéré frère, tandis que je vous confie ces pensées, je vous demande, à l'occasion de cette Conférence, de réaffirmer le profond engagement de l'Eglise catholique à oeuvrer inlassablement en vue de la coopération entre les peuples, les cultures et les religions, afin qu'une abondance de grâces et de bénédictions célestes descendent sur tous les fils de Dieu.

Du Vatican, le 4 novembre 2005

 

BENEDICTUS PP.XVI

 

ę Copyright 2005 - Libreria Editrice Vaticana

 

top