The Holy See
back up
Search
riga

LETTRE DU PAPE BENOÎT XVI
 AU CARDINAL EDMUND CASIMIR SZOKA

 

A mon vénéré frère
Monsieur le Cardinal Edmund Casimir SZOKA
Archevêque émérite de Détroit
Président de la Commission pontificale de l'Etat de la Cité du Vatican
et Président du Gouvernorat de l'Etat de la Cité du Vatican

Au mois de septembre 2002, à l'approche de votre 75 anniversaire, mon vénéré Prédécesseur, le Serviteur de Dieu Jean-Paul II, vous demanda de continuer à exercer la charge de Président de la Commission pontificale de l'Etat de la Cité du Vatican et de Président du Gouvernorat de l'Etat de la Cité du Vatican. Lorsque je fus appelé par la volonté du Seigneur à assumer la responsabilité de la conduite de tout le Peuple de Dieu, en tant que Successeur de l'Apôtre Pierre, je retins opportun de ne pas me priver de votre précieuse collaboration, et c'est pourquoi je vous confirmai dans ces mêmes charges, que vous avez assumées jusqu'à aujourd'hui avec un dévouement généreux. Aujourd'hui, 15 septembre, comme j'ai déjà eu l'occasion, vénéré frère, de vous le communiquer le 24 juin dernier, Monseigneur Giovanni Lajolo, Archevêque titulaire de Cesariana, jusqu'à présent Secrétaire pour les Relations avec les Etats de la Secrétairerie d'Etat, vous succède dans ces mêmes fonctions.

En ce moment qui est pour vous extrêmement significatif, je souhaite vous exprimer mes vifs remerciements pour la fidélité et la compétence avec lesquelles vous avez, Monsieur le Cardinal, oeuvré dans les missions pastorales successives qui vous furent confiées par mes vénérés prédécesseurs aux Etats-Unis d'Amérique et au service de l'Eglise universelle. En particulier, je tiens à rappeler le ministère que vous avez assumé avec zèle apostolique en tant qu'Evêque de Gaylord dans le Michigan et, par la suite, en tant qu'Archevêque de Détroit. En janvier 1990, le bien-aimé Pape Jean-Paul II vous appela à Rome afin que vous assumiez la responsabilité de Président de la Préfecture pour les Affaires économiques du Saint-Siège puis, en octobre 1997, celle de Président de la Commission pontificale de l'Etat de la Cité du Vatican, à laquelle, en février 2001, fut adjointe la Présidence du Gouvernorat de l'Etat de la Cité du Vatican. Dans ces différents domaines de ministère pastoral, vous avez  oeuvré  avec passion et sans compter votre énergie, ni votre temps. J'ai l'assurance que vous continuerez encore à l'avenir, avec la même disponibilité, à travailler pour l'Eglise et pour le Saint-Siège. Je vous en suis reconnaissant, tandis que je vous confirme mon estime et mon affection afin qu'elles soient pour vous un soutien et qu'elle insuffle dans votre âme joie et sérénité.

Je vous confie à la protection particulière de la Vierge Marie, Mère de l'Eglise et, tout en vous assurant d'un souvenir particulier dans ma prière, je vous donne de tout coeur, en invoquant d'abondantes récompenses divines et en gage de ma proximité fraternelle, la Bénédiction apostolique, que j'étends volontiers à tout le personnel du Gouvernorat de l'Etat de la Cité du Vatican et aux personnes qui vous sont chères.

De Castel Gandolfo, le 15 septembre de l'année 2006, deuxième de mon Pontificat.

 

BENEDICTUS PP. XVI

 

© Copyright 2006 - Libreria Editrice Vaticana

 

top