The Holy See
back up
Search
riga

LETTRE DU PAPE BENOÎT XVI
AU CARDINAL IVAN DIAS
PRÉFET DE LA CONGRÉGATION
POUR L'ÉVANGÉLISATION DES PEUPLES
À L'OCCASION DE L'ANNÉE DE LA MISSION À LISIEUX (FRANCE)

 

À Monsieur le Cardinal Ivan Dias
Préfet de la Congrégation pour l’Évangélisation des Peuples

Le Pèlerinage de Lisieux et les services de la Coopération missionnaire de la Conférence des Évêques de France ont souhaité qu’à Lisieux, l’année 2007 soit une Année de la Mission, pour rappeler à toutes les communautés chrétiennes et à tous les fidèles qui viennent en pèlerinage sur les pas de sainte Thérèse de Lisieux qu’à l’exemple des premières communautés chrétiennes, ils doivent avoir sans cesse le souci de la mission, afin que le Christ soit partout connu et aimé. C’est dans cet esprit qu’il y a cinquante ans, le Pape Pie XII donnait à l’Église l’encyclique Fidei donum. Il ne faut pas non plus oublier qu’il y a quatre-vingt ans, le 14 décembre 1927, répondant à des demandes venues du monde entier, le Pape Pie XI proclamait sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte-Face, humble carmélite, Patronne des missions à l’égal de saint François-Xavier.

Le 21 avril 1957, reprenant une des préoccupations du début de son pontificat, le Pape Pie XII invitait les chrétiens à une attention renouvelée pour les missions jusqu’aux extrémités de la terre, manifestant qu’il fallait le concours de toute l’Église pour la diffusion de l’Évangile. Dans cet esprit, connaissant le souci des services missionnaires de l’Église en France, je souhaite à mon tour que des vocations missionnaires de prêtres, de personnes consacrées et de laïcs continuent à se développer, dans la lignée de toutes les personnes qui se sont engagées sur tous les continents au cours du siècle écoulé. Puisse le Seigneur mettre au cœur de nombreux jeunes européens le désir de se dépenser sans compter pour annoncer le salut apporté par le Christ, notamment en Afrique, en Amérique du Sud, en Asie, en Océanie.

Pour sa part, sainte Thérèse de Lisieux, sans jamais être sortie de son Carmel, par sa prière contemplative et par la correspondance entretenue avec des prêtres – l’Abbé Bellière et le Père Roulland –, a vécu, à sa manière, un authentique esprit missionnaire, accompagnant chacun dans son service de l’Évangile et donnant au monde une nouvelle voie spirituelle qui lui obtint le titre de Docteur de l’Église, il y a tout juste dix ans. Depuis Pie XI jusqu’à nos jours, les Papes n’ont pas manqué de rappeler le lien entre prière, charité et action dans la mission de l’Église, pour que, comme le souligne encore le Concile Vatican II, «le monde entier dans tout son être soit transformé en peuple de Dieu, en Corps du Seigneur et temple de l’Esprit» (Lumen gentium, n. 17).

Je souhaite donc que les célébrations qui ont lieu à Lisieux en cette Année de la Mission affermissent chez tous les baptisés leur sens missionnaire, par la prière, le témoignage de vie et l’engagement chrétien sous toutes ses formes, pour que tout fidèle soit missionnaire là où il demeure et que naissent aussi des vocations pour l’annonce de l’Évangile aux hommes qui ne le connaissent pas encore.

En demandant à la Vierge Marie, Mère de l’Église, et à sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus de faire porter de nombreux fruits spirituels à cette Année de la Mission où chaque fidèle est invité à coopérer plus étroitement à la joyeuse annonce de l’Évangile, je vous accorde de grand cœur, Monsieur le Cardinal, ainsi qu’aux Évêques présents, aux pèlerins de Lisieux et à leurs familles, ainsi qu’aux laïcs qui prennent une part active dans l’organisation de cette Année, la Bénédiction apostolique.

Du Vatican, le 12 septembre 2007.

BENEDICTUS PP. XVI

 

© Copyright 2007 - Libreria Editrice Vaticana

 

top