The Holy See
back up
Search
riga
LETTRE DU PAPE BENOÎT XVI
AUX PARTICIPANTS À LA VII ASSEMBLÉE GÉNÉRALE
DE LA FÉDÉRATION BIBLIQUE CATHOLIQUE

 

 

A Mgr Vincenzo PAGLIA
Président de la Fédération biblique catholique

"Tenez-vous donc debout, avec la vérité pour ceinture, la justice pour cuirasse et pour chaussure le zèle à propager l'Evangile de la paix" (Ep 6, 14-15). C'est par ces mots de l'Apôtre Paul que je suis heureux de saluer les délégués et tous les participants à la VII Assemblée générale de la Fédération biblique catholique qui a lieu à Dar-es-Salaam du 24 juin au 3 juillet 2008, consacrée au thème:  La parole de Dieu, source de réconciliation, de justice et de paix. L'Assemblée générale est toujours une occasion privilégiée pour les membres de la Fédération biblique catholique d'écouter ensemble la parole de Dieu et de renouveler leur service à l'Eglise, appelée à proclamer l'Evangile de la paix.

Le fait que votre rencontre ait lieu à Dar-es-Salaam est un signe important de solidarité avec l'Eglise qui est en Afrique, et plus encore en vue du Synode spécial pour l'Afrique de l'année prochaine. "L'Eglise a le devoir, à tout moment, de scruter les signes des temps et de les interpréter à la lumière de l'Evangile" (Gaudium et spes, n. 4). Le message que vous portez à Dar-es-Salaam est clairement un message d'amour pour la Bible et d'amour pour l'Afrique. Le thème de votre Assemblée générale attire l'attention sur la manière dont la parole de Dieu peut permettre de relancer l'humanité sur la voie de la réconciliation, de la justice et de la paix. C'est la parole de vie que l'Eglise doit offrir à un monde éclaté. "Nous sommes donc en ambassade pour le Christ; c'est comme si Dieu exhortait par nous. Nous vous en supplions au nom du Christ, laissez-vous réconcilier avec Dieu" (2 Co 5, 19-20). Puisse le continent africain être le cadre de la lectio divina qui vous soutiendra pendant ces journées et puissent vos efforts aider l'Eglise en Afrique à "poursuivre sa mission évangélisatrice, pour faire de tous les peuples de ce continent des disciples du Seigneur, en leur apprenant tout ce qu'il a prescrit [Mt 28, 20]" (cf. Ecclesia in Africa, n. 6).

Le christianisme est la religion de la Parole de Dieu, "non une parole écrite et muette, mais incarnée et vivante" (Saint Bernard, S. Missus est 4, 11 PL 183, 86). Seul le Christ, le Verbe éternel du Dieu vivant, à travers l'Esprit Saint peut ouvrir nos esprits pour comprendre les Ecritures (cf. Lc 24, 15, Catéchisme, n. 108). Je vous encourage donc chaleureusement non seulement à continuer à faire connaître la profonde importance des Ecritures dans l'expérience contemporaine des catholiques, et en particulier des plus jeunes générations, mais également de les conduire à les interpréter dans la perspective centrale du Christ et de son mystère pascal. La communauté des croyants peut être une levain de réconciliation, mais uniquement si "elle reste docile à l'Esprit et rend témoignage à l'Evangile, si elle porte la Croix comme Jésus et avec lui" (Homélie, Solennité de Pentecôte, 11 mai 2008). A cet égard, je souhaite faire mienne une réflexion du Serviteur de Dieu, le Pape Jean-Paul II, qui observait:  "Comment annoncer l'Evangile de la réconciliation sans s'engager en même temps à travailler pour la réconciliation des chrétiens?" (Ut unum sint n. 98). Laissez cette remarque faire son chemin au cours de vos travaux ces prochain jours. Puissent vos cœurs être toujours guidés par l'Esprit Saint dans la force unificatrice de la Parole de Dieu.

Tous les chrétiens sont appelés à imiter l'ouverture de Marie, qui reçut le verbe de Dieu "dans son cœur et dans son corps et donna au monde la vie" (Lumen gentium, n. 53). Puissent les peuples d'Afrique recevoir cette Parole comme une source de vie, de réconciliation et de justice, et notamment de paix véritable qui ne vient que du Seigneur Ressuscité. Tout en confiant à la Vierge Marie, Siège de la Sagesse, toutes les personnes réunies pour cette Assemblée générale, je donne de tout cœur ma Bénédiction apostolique.

Du Vatican, le 12 juin 2008

 

BENEDICTUS PP. XVI

 

© Copyright 2008 - Libreria Editrice Vaticana

top