The Holy See
back up
Search
riga

MESSAGE DU PAPE BENOÎT XVI
À L’ARCHEVÊQUE DE L’AQUILA
LORS DES FUNÉRAILLES DES VICTIMES
DU TREMBLEMENT DE TERRE

  

 

Au très cher Mgr Giuseppe Molinari,
Et à vous tous, très chers frères et sœurs dans le Seigneur,

En ces heures dramatiques où une terrible tragédie a frappé cette terre, je me sens spirituellement présent au milieu de vous pour partager votre angoisse, implorer de Dieu le repos éternel pour les victimes, le prompt rétablissement pour les blessés, et pour tous le courage de continuer à espérer sans céder au désespoir. J'ai demandé à mon secrétaire d'Etat de venir présider cette célébration liturgique extraordinaire où la communauté chrétienne se réunit autour de ses morts pour leur donner le dernier adieu. Je le charge, ainsi que mon secrétaire particulier, de vous transmettre en personne l'expression de ma sincère participation au deuil de tous ceux qui pleurent leurs proches emportés par cette catastrophe.

Dans des moments comme celui-là, la foi reste une source de lumière et d'espérance, et en ces jours précisément, elle nous parle de la souffrance du Fils de Dieu qui s'est fait homme pour nous:  sa passion, sa mort et sa résurrection sont pour tous une source de réconfort et ouvrent le cœur de chacun à la contemplation de cette vie dans laquelle "de mort, il n'y en aura plus, de pleurs, de cris et de peine, il n'y en aura plus, car l'ancien monde s'en est allé" (Ap 21, 4).

Je suis certain qu'avec l'engagement de tous, on peut dès à présent faire front aux nécessités les plus urgentes. La violence du séisme a créé des situations de difficultés singulières. J'ai suivi les développements du phénomène tellurique dévastateur depuis la première secousse du tremblement de terre, qui a également été ressentie au Vatican, et j'ai noté avec satisfaction l'expression d'une vague croissante de solidarité, grâce à laquelle se sont organisés les premiers secours, en vue d'une action toujours plus efficace tant de l'Etat que des institutions ecclésiales, ainsi que des particuliers.

Le Saint-Siège entend s'investir, en union avec les paroisses, les instituts religieux et les groupes laïcs. C'est le temps de l'engagement, en harmonie avec les organismes de l'Etat, qui œuvrent de manière louable. Seule la solidarité peut permettre de surmonter des épreuves aussi douloureuses.

Je confie à la Sainte Vierge les personnes et les familles impliquées dans cette tragédie et, à travers son intercession maternelle, je demande au Seigneur de sécher chaque larme et de panser chaque plaie, tandis que j'envoie à chacun une Bénédiction apostolique réconfortante particulière.

Du Vatican, le 9 avril 2009

BENEDICTUS PP. XVI

 

© Copyright 2009 - Libreria Editrice Vaticana

 

top