The Holy See
back up
Search
riga

MESSAGE DU PAPE BENOÎT XVI
POUR LA CAMPAGNE DE FRATERNITÉ ŒCUMENIQUE 2010
AU BRÉSIL

 

A mon vénéré frère
D. Geraldo Lyrio Rocha
Président de la cnbb
et archevêque de Mariana (mg)

Avec le mercredi des cendres revient ce temps favorable de salut qu'est le carême, avec son appel insistant:  "Laissez-vous réconcilier avec Dieu" (2 Co 5, 20); un cri qui doit retentir sur les lèvres de ceux qui annoncent la Parole de Dieu:  "Je chargerai mes ministres de leur annoncer que je suis toujours prêt à les recevoir, que ma miséricorde est infinie" (Lettre pour l'indiction d'une Année sacerdotale, 16 juin 2009). Ces sentiments divins furent confiés au saint Curé d'Ars, qui, à son époque, sut transformer le cœur et la vie de nombreuses personnes, car il réussit à leur faire ressentir l'amour miséricordieux du Seigneur.

Je souhaite le même succès aux Eglises et aux communautés ecclésiales au Brésil qui, cette année, ont décidé d'unir leurs efforts pour réconcilier les personnes avec Dieu, en les aidant à se libérer de l'esclavage de l'argent. En effet, comme le rappelle la Campagne de fraternité œcuménique 2010, en citant les paroles de Jésus:  "vous ne pouvez pas servir Dieu et l'argent". Me réjouissant pour cette intention de conversion, je rappelle que l'esclavage de l'argent et l'injustice ont leur "origine dans le cœur humain où l'on y découvre les fondements d'une mystérieuse complicité avec le mal" (Message pour le carême 2010, 30 octobre 2009). C'est pourquoi, je vous encourage à persévérer dans le témoignage de l'amour de Dieu qui s'est fait homme, de l'homme qui a reçu la grâce de la vie de Dieu, de l'unique Bien qui peut combler le cœur des personnes, car "l'homme a, en fait, essentiellement besoin de vivre de Dieu, parce que ce qui lui est dû dépasse infiniment le pain" (ibid.). Vous réussirez ainsi à faire face au "désert intérieur" dont j'ai parlé au début de mon ministère pétrinien, en invitant l'Eglise, dans son ensemble, à "se mettre en route pour conduire les hommes hors du désert, vers le lieu de la vie, vers l'amitié avec le Fils de Dieu, vers Celui qui nous donne la vie, la vie en plénitude (...) Nous existons pour montrer Dieu aux hommes. Seulement là où on voit Dieu commence véritablement la vie" (Homélie du 24 avril 2005). S'il est vrai que "ce que dit la bouche, c'est ce qui déborde du cœur" (Mt 12, 34), vous pouvez connaître votre cœur à partir de vos paroles. "Réconciliez-vous avec Dieu", de manière à ce que vos paroles servent surtout pour parler de Dieu et à Dieu.

En implorant les plus grandes Bénédictions de Dieu sur la Campagne de fraternité œcuménique 2010, je saisis l'occasion pour envoyer à mes frères et amis du Brésil un salut cordial, avec des souhaits de tout bien en Jésus Christ, unique Sauveur de tous.

Du Vatican, le 8 février 2010

 

BENEDICTUS PP. XVI

 

© Copyright 2010 - Libreria Editrice Vaticana

 

top