The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE BENOÎT XVI
A
UX MEMBRES DU CERCLE DE SAINT-PIERRE

Jeudi 7 juillet 2005

 

Chers amis!

Je suis heureux de vous accueillir et je vous salue de tout cœur. J'étends ma pensée cordiale à vos familles et à tous ceux qui collaborent avec vous dans les diverses activités du Cercle de Saint-Pierre. Je salue en particulier votre Président, le Marquis Marcello Sacchetti, que je remercie des aimables paroles qu'il m'a adressées en votre nom à tous, ainsi que votre Assistant spirituel, Mgr Franco Camaldo, récemment nommé à cette fonction. La mission que vous accomplissez avec un engagement admirable est précieuse. Outre le service liturgique, vous vous préoccupez d'aller à la rencontre des pauvres et d'apporter un réconfort aux malades et aux personnes qui souffrent. Ce faisant, vous imitez le "bon Samaritain" et vous témoignez de façon concrète de l'élan missionnaire et de l'amour évangélique, qui doit distinguer tout authentique disciple du Christ. Comme chaque année, vous êtes venus aujourd'hui remettre au Pape le denier de Saint-Pierre, qui constitue un signe supplémentaire de votre ouverture généreuse aux frères en difficulté. Celui-ci représente, dans le même temps, une participation significative à l'effort du Siège apostolique en vue de répondre aux urgences croissantes de l'Eglise, en particulier dans les pays les plus pauvres.

Chers frères et soeurs, c'est la première fois que je vous rencontre depuis que Dieu m'a appelé à accomplir dans l'Eglise le ministère pétrinien, mais je connais bien et depuis longtemps votre service animé par une fidélité convaincue et une adhésion docile au Successeur de Pierre. Je vous demande de m'accompagner avant tout par la prière. Faites de la prière la nourriture quotidienne de votre vie, à travers des arrêts fréquents de méditation et d'écoute de la Parole de Dieu et à travers la participation active à la Messe. Il est important que l'existence du chrétien soit centrée sur l'Eucharistie. C'est ce à quoi nous invite l'Année de l'Eucharistie qui, par la volonté de mon bien-aimé prédécesseur, le Serviteur de Dieu Jean-Paul II, est célébrée dans chaque communauté ecclésiale. En effet, nous ne devons jamais oublier que le secret de l'efficacité de chacun de nos projets est le Christ et que notre vie doit être imprégnée de son action de renouveau. Nous devons placer sous son regard toutes les attentes et les nécessités du monde; chers amis, c'est à Jésus en particulier, que nous adorons dans l'Eucharistie, qu'il faut présenter les souffrances des malades auxquels vous rendez visite, la solitude des jeunes et des personnes âgées que vous rencontrez,  les peurs, les espérances et les perspectives de l'existence tout entière. Ainsi, dans cette attitude intérieure, il sera plus facile pour vous de réaliser votre vocation chrétienne et d'aller au-devant de ceux qui vivent dans des conditions difficiles ou d'abandon, en témoignant de la présence réconfortante du Christ.

Chers amis, en vous exprimant ma reconnaissance pour le service que vous apportez à l'Eglise, je vous confie, ainsi que vos familles, à la protection céleste de la Vierge Marie et de vos saints protecteurs. Pour ma part, j'assure chacun de vous ici présents de ma prière, ainsi que tous ceux qui travaillent à vos côtés dans les diverses initiatives et tous ceux que vos rencontrez dans votre apostolat. Je donne avec affection à tous une Bénédiction apostolique particulière.

 

© Copyright 2005 - Libreria Editrice Vaticana

 

top