The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE BENOÎT XVI
À UNE DÉLÉGATION DE L’"INTERNATIONAL JEWISH COMMITTEE
ON INTERRELIGIOUS CONSULTATIONS"

Jeudi 9 juin 2005

 

Eminents hôtes,
Chers amis,

Je suis heureux d'accueillir au Vatican une délégation de l'International Jewish Committee on Interreligious Consultations.

Notre rencontre a lieu en cette année qui marque le 40 anniversaire de la Déclaration Nostra aetate du Concile Vatican II, dont l'enseignement a servi, depuis, de base pour les relations de l'Eglise avec le peuple juif. Le Concile a affirmé la conviction de l'Eglise selon laquelle, dans le mystère de l'élection divine, les origines de sa foi peuvent déjà se trouver chez Abraham, Moïse et les prophètes. Sur la base de ce patrimoine spirituel et de l'enseignement de l'Evangile, elle a appelé à une plus grande compréhension et estime mutuelles entre les chrétiens et les juifs et a déploré toute sorte de haine, de persécution et d'antisémitisme (cf. Nostra aetate, n. 4). Au tout début de mon Pontificat, je désire vous affirmer que l'Eglise demeure fermement engagée, dans sa catéchèse et dans chaque aspect de sa vie, à appliquer cet enseignement décisif.

Au cours des années qui ont suivi le Concile, mes prédécesseurs, le Pape Paul VI et, de façon particulière, le Pape Jean-Paul II, ont accompli des pas importants vers l'amélioration des relations avec le peuple juif. J'ai l'intention de poursuivre sur ce chemin. L'histoire des relations entre nos deux communautés a été difficile et parfois douloureuse, mais je suis convaincu que le "patrimoine spirituel" préservé par les chrétiens et les juifs constitue en lui-même la source de la sagesse et de l'inspiration capable de nous guider vers un "avenir d'espérance" conformément au dessein divin (cf. Jr 29, 11). Dans le même temps, rappeler le passé demeure pour les deux communautés un impératif moral et une source de purification dans nos efforts en vue de prier et d'oeuvrer pour la réconciliation, la justice, le respect de la dignité humaine et pour la paix qui est, en définitive, un don du Seigneur lui-même. De par sa nature même, cet impératif doit comporter une réflexion permanente sur les profondes questions historiques, morales et théologiques soulevées par l'expérience de la Shoah.

Au cours des trente-cinq dernières années, l'International Jewish Committee on Interreligious Consultations a rencontré à dix-huit reprises des délégations de la Commission du Saint-Siège pour les Rapports religieux avec le Judaïsme, dont la plus récente fut la Rencontre à Buenos Aires, en juillet 2004, consacrée au thème "Justice et charité".

Je rends grâce au Seigneur pour les progrès qui ont été accomplis au cours de ces années, et je vous encourage à persévérer dans votre travail important, jetant les bases pour un dialogue permanent et l'édification d'un monde réconcilié, un monde toujours plus en harmonie avec la volonté du Créateur. Sur vous tous et sur tous ceux qui vous sont chers, j'invoque cordialement les Bénédictions divines de sagesse, de force et de paix.

 

© Copyright 2005 - Libreria Editrice Vaticana

    

top