The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE BENOÎT XVI
AUX ÉVÊQUES D
'AFRIQUE DU SUD, DU BOTSWANA,
DU SWAZILAND, DE NAMIBIE ET DU LESOTHO

EN VISITE «AD LIMINA APOSTOLORUM»

Vendredi 10 juin 2005

 

Chers frères Evêques,

1. "Voyez! Qu'il est bon, qu'il est doux d'habiter en frères tous ensemble!" (Ps 133, 1). Dans cet esprit d'harmonie je vous souhaite la bienvenue, Evêques d'Afrique du Sud, du Botswana, du Swaziland, de Namibie et du Lesotho, avec joie et avec affection. A travers vous, j'étends mes salutations cordiales au clergé, aux religieux et aux laïcs dans vos pays. Vous avez reçu la bénédiction d'accomplir en cette année consacrée à l'Eucharistie votre solennelle visite "ad limina Apostolorum". "L'Eucharistie, cœur de la vie chrétienne et source de la mission évangélisatrice de l'Eglise, ne peut que constituer le centre permanent et la source du service pétrinien" (Message à l'occasion de la Missa pro Ecclesia, 20 avril 2005). De même, celle-ci doit toujours se trouver au centre de votre ministère épiscopal et constituer une inspiration pour ceux qui vous assistent dans votre saint devoir.

2. La communion avec le Christ est la source intarissable de tout élément de vie ecclésiale, "en premier lieu la communion entre tous les fidèles, l'engagement d'annoncer et de témoigner l'Evangile, l'ardeur de la charité envers tous, en particulier envers les pauvres et  les  petits"  (ibid.).  Les catholiques constituent une minorité dans votre région. Cela suscite de nombreux défis qui requièrent un grand dévouement de la part de l'Eglise pour s'occuper avec soin de son troupeau et, dans le même temps, pour rester fidèle à son engagement missionnaire. C'est pour cette raison qu'il est essentiel que les Evêques promeuvent l'œuvre cruciale de la catéchèse, afin de garantir que le Peuple de Dieu soit vraiment prêt à témoigner, à travers ses paroles et ses actes, de l'enseignement authentique de l'Evangile. Lorsque je regarde l'Eglise qui est en Afrique, et tout ce qui a été obtenu au cours du siècle dernier, je rends grâce à notre Père céleste pour les nombreux prêtres, religieux et laïcs, hommes et femmes, qui ont consacré leur vie à cette noble tâche. Les Evêques ont la responsabilité particulière de garantir que ces "irremplaçables évangélisateurs" reçoivent la préparation spirituelle, doctrinale et morale nécessaire (cf. Ecclesia in Africa, n. 91).

3. Bien que votre région ait encore davantage besoin de prêtres, nous ne pouvons que rendre grâce à Dieu pour le nombre élevé de vocations au sacerdoce dont vous êtes les témoins dans l'Afrique sub-saharienne. En tant que Pasteurs du troupeau du Christ, vous avez la grande responsabilité de les aider à devenir des hommes de l'Eucharistie. Les prêtres sont appelés à tout quitter et à éprouver une dévotion toujours plus grande à l'égard du Très Saint Sacrement, en conduisant les hommes et les femmes vers ce mystère et la paix que celui-ci renferme en lui (cf. Homélie du Dimanche de Pentecôte 2005). Je vous encourage donc dans vos efforts constants visant à sélectionner consciencieusement les candidats au sacerdoce. Ces jeunes hommes doivent également être formés avec un grand zèle, afin de garantir qu'ils soient prêts aux nombreux défis qu'ils devront affronter, en les aidant à manifester à travers leurs paroles et leurs actes la paix et la joie de Notre Seigneur et Sauveur. Un monde rempli de tentations a besoin de prêtres entièrement consacrés à leur propre mission. En conséquence, il leur est demandé de façon très particulière de s'ouvrir complètement au service des  autres, comme le fit le Christ en accueillant le don du célibat. Les Evêques devraient les assister en faisant en sorte que ce don ne devienne jamais un fardeau, mais reste toujours une source de vie. Une façon d'atteindre cet objectif est de réunir les ministres de la parole et des Sacrements, afin qu'ils reçoivent une formation permanente et participent à des retraites et à des journées de recueillement.

4. La vie familiale a toujours été un élément unificateur de la société africaine. En effet, c'est au sein même de l'"Eglise domestique", "construite sur les bases culturelles solides et les riches valeurs de la tradition familiale africaine" que les enfants peuvent apprendre le caractère central de l'Eucharistie dans la vie chrétienne (cf. Ecclesia in Africa, n. 92). Il est très préoccupant que le tissu de la vie africaine, sa source même d'espérance et de stabilité, soit menacée par le divorce, par l'avortement, par la prostitution, par le trafic d'êtres humains et par une mentalité en faveur de la contraception, qui contribuent à l'effondrement de la morale sexuelle. Chers frères Evêques, je partage votre profonde préoccupation pour les ravages causés par le virus du SIDA et par les maladies qui y sont liées. Je prie en particulier pour les veuves, pour les orphelins, pour les jeunes mères et pour les personnes dont la vie a été détruite par cette cruelle épidémie. Je vous exhorte à poursuivre vos efforts pour combattre ce virus qui non seulement est meurtrier, mais menace sérieusement la stabilité économique et sociale du continent. L'Eglise catholique a toujours été en première ligne dans la prévention et dans le soin de cette maladie. L'enseignement traditionnel de l'Eglise a démontré être la seule façon intrinsèquement sûre pour prévenir la diffusion du SIDA. C'est pourquoi "l'affection, la joie, le bonheur et la paix apportés par le mariage chrétien et la fidélité, ainsi que la sécurité que donne la chasteté, doivent être continuellement présentés aux fidèles, spécialement aux jeunes" (Ecclesia in Africa, n. 116).

5. Chers frères, alors que vous continuez à célébrer une année consacrée à la Sainte Eucharistie, je prie afin que vous soyez soutenus par la promesse du Seigneur "Je suis avec vous pour toujours" (Mt 28, 19). Que votre témoignage d'hommes pleins d'espérance eucharistique aide vos troupeaux à parvenir à une reconnaissance toujours plus grande de ce mystère. Je donne de tout cœur à chacun de vous, et à ceux qui sont confiés à votre sollicitude pastorale, ma Bénédiction apostolique.

 

© Copyright 2005 - Libreria Editrice Vaticana

 

top