The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE BENOÎT XVI
AUX PARTICIPANTS À LA RÉUNION
DES OEUVRES POUR L'AIDE AUX ÉGLISES ORIENTALES

Jeudi 23 juin 2005

Votre Béatitude,
Vénérés frères dans l'épiscopat et dans le sacerdoce,
chers membres et amis de la R.O.A.C.O.!

C'est pour moi un plaisir de vous accueillir aujourd'hui, vous tous qui êtes réunis à Rome pour l'assemblée annuelle de la R.O.A.C.O. (Réunion des Oeuvres pour l'Aide aux Eglises orientales). J'adresse à chacun une cordiale bienvenue. Je salue le Cardinal Ignace Moussa Daoud, Préfet de la Congrégation pour les Eglises orientales, avec le Secrétaire, Mgr Antonio Maria Vegliò, et les collaborateurs du dicastère. J'adresse un salut particulier à l'Archevêque majeur de Lviv, le Cardinal Lubomyr Husar, et à tous ceux qui prennent part à la R.O.A.C.O. en raison de l'attention réservée à leurs territoires, communautés et institutions.

Dès le début de l'annonce chrétienne, les communautés chrétiennes dans le besoin et les communautés pauvres ont bénéficié de formes de soutien de la part de celles plus riches. A l'époque actuelle, souvent marquée par l'individualisme, il apparaît encore plus nécessaire que les chrétiens offrent le témoignage d'une solidarité qui franchisse les frontières, pour édifier un monde dans lequel tous se sentent accueillis et respectés. Ceux qui accomplissent cette mission de façon personnelle diffusent un amour authentique, un amour qui libère le coeur et apporte partout la joie "que personne ne pourra jamais ôter" car elle vient du Seigneur. Je voudrais vous remercier, chers amis de la R.O.A.C.O., pour ce que vous faites en faveur des frères en difficulté et en particulier pour les efforts que vous accomplissez en vue de rendre tangible la charité qui lie les chrétiens de tradition latine et ceux de tradition orientale. Intensifier ces liens signifie rendre un service très précieux à l'Eglise universelle. Continuez donc dans cet engagement admirable, et élargissez même encore davantage les perspectives de votre action.

Ces jours-ci, vous avez examiné en particulier la situation de l'Eglise grecque-catholique en Ukraine, dont le développement constant, après le triste hiver du régime communiste, est un motif de joie et d'espérance, notamment parce que l'antique et noble héritage spirituel dont la communauté grecque-catholique est le gardien constitue un véritable trésor pour le progrès de tout le peuple ukrainien. Je vous dis donc:  soutenez son chemin ecclésial et favorisez tout ce qui est bénéfique à la réconciliation et à la fraternité entre les chrétiens de la bien-aimée Ukraine.

Au cours de vos travaux, vous vous êtes arrêtés, en outre, sur la formation des prêtres, séminaristes et religieux appartenant aux diverses Eglises orientales catholiques, poursuivant leurs études à Rome et dans leurs pays d'origine. La présence auprès du Siège de Pierre d'environ cinq cents étudiants orientaux des Eglises catholiques constitue une opportunité à valoriser. Dans le même temps, vous considérez à juste titre qu'il faut développer avec le plus grand soin les Institutions de formation oeuvrant  dans les Eglises catholiques elles-mêmes:  à côté du soutien matériel, il faut donc encourager l'action de formation, qui, d'une part, approfondit la tradition locale authentique, tenant compte comme il se doit du progrès organique des Eglises orientales (cf. Orientalium Ecclesiarum, n. 6) et, de l'autre, réalise l'authentique mise à jour prévue par le Concile Vatican II, qui s'est conclu il y a précisément quarante ans. Chers membres de la R.O.A.C.O., Jérusalem et la Terre Sainte, envers laquelle tous les chrétiens ont une dette inoubliable (cf. Rm 12, 27), jouissent toujours de votre sollicitude louable. Certains signes positifs, qui nous parviennent ces derniers mois, rendent plus solide l'espérance que vienne bientôt le jour de la réconciliation entre les diverses communautés oeuvrant en Terre Sainte; et c'est pour cela que nous ne cessons de prier avec confiance.

En conclusion, je voudrais vous renouveler l'expression de ma gratitude pour le travail louable que vous accomplissez. Que vous accompagnent, dans votre activité quotidienne, l'assistance divine constante et la protection maternelle de la Vierge Marie, Mère de l'Eglise. Tandis que je vous assure d'un souvenir spécial dans la prière, je donne de tout coeur à tous la Bénédiction apostolique, que j'étends  volontiers aux Organismes ecclésiaux que vous représentez et à vos familles.

 

 

© Copyright 2005 - Libreria Editrice Vaticana

  

top