The Holy See
back up
Search
riga

PRÉSENTATION DU COMPENDIUM
DU CATÉCHISME DE L'ÉGLISE CATHOLIQUE

DISCOURS DU PAPE BENOÎT XVI
 

Mardi 28 juin 2005

 

Très chers frères et amis,

1. "Puisse-t-il illuminer les yeux de votre coeur pour vous faire voir quelle espérance vous ouvre son appel, quels trésors de gloire renferme son héritage parmi les saints" (Ep 1, 18).

Tel est le voeu que saint Paul élève au Dieu de notre Seigneur Jésus Christ, le Père de la Gloire, dans le passage de l'Epître aux Ephésiens que nous venons d'entendre.

Nous ne rendrons jamais suffisamment grâce à Dieu, notre Père, pour cet immense trésor d'espérance et de gloire que, dans son Fils Jésus Christ, il nous a offert. Notre engagement constant est de nous laisser continuellement illuminer par Lui en vue de connaître toujours plus profondément ce don mystérieux qu'Il nous a fait.

Le Compendium du Catéchisme de l'Eglise catholique, que j'ai aujourd'hui la grande joie de présenter à l'Eglise et au monde, au cours de cette Célébration de prière, peut et doit constituer un instrument privilégié pour nous faire grandir dans la connaissance et dans l'accueil joyeux de ce don divin.

2. Il voit le jour après la publication du Catéchisme de l'Eglise catholique, qui eut lieu en 1992. Depuis s'était faite toujours plus présente et insistante l'exigence d'un catéchisme synthétique, concis, qui contienne uniquement, mais de façon exhaustive, les éléments essentiels et fondamentaux de la foi et de la morale catholique, formulés d'une manière simple, accessible à tous, claire et synthétique. Et c'est justement pour répondre à cette exigence que, ces vingt dernières années, ont été effectuées, dans différentes langues et divers pays, de nombreuses tentatives, plus ou moins réussies, de synthèse de ce Catéchisme, qui ont présenté différents problèmes, portant non seulement sur la fidélité et le respect de la structure de ses contenus, mais également sur la plénitude et l'intégrité de la doctrine catholique.

Par conséquent, se faisait sentir toujours plus la nécessité d'un texte qui fasse autorité, sûr, complet quant aux aspects essentiels de la foi de l'Eglise, en pleine harmonie avec le Catéchisme, approuvé par le Pape et destiné à toute l'Eglise.

3. En octobre 2002, les participants au Congrès catéchétique international s'étaient faits, en particulier, les interprètes de cette exigence largement répandue, présentant une requête explicite en ce sens au serviteur de Dieu Jean-Paul II.

Un peu plus de deux ans se sont écoulés depuis que mon vénérable Prédécesseurs décida, en février 2003, de la préparation de ce Compendium, en reconnaissant qu'il répondait au bien non seulement de l'Eglise universelle et des Eglises particulières, mais également du monde d'aujourd'hui, assoiffé de vérité. Ce furent deux années de travail intense et fructueux, qui a vu la participation de tous les Cardinaux et Présidents des Conférences épiscopales, qui, interpellés sur l'un des derniers projets du Compendium, ont exprimé, à une très large majorité, un avis très positif.

4. Aujourd'hui, à la veille de la solennité des saints Pierre et Paul, à quarante ans de la conclusion du Concile oecuménique Vatican II, j'éprouve une grande joie à remettre ce Compendium, que j'ai approuvé, non seulement à tous les membres de l'Eglise, représentés ici de manière significative, dans ses différentes composantes, par vous tous qui participez à cette rencontre solennelle; mais, à travers vous - vénérés frères Cardinaux, Evêques, prêtres, catéchistes et fidèles laïcs - je désire également remettre en esprit ce Compendium à toute personne de bonne volonté, qui souhaiterait connaître les insondables richesses du ministère salvifique de Jésus Christ.

Il ne s'agit assurément pas d'un nouveau Catéchisme, mais du Compendium qui reflète fidèlement le Catéchisme de l'Eglise catholique, lequel demeure par conséquent à la fois la source, où puiser pour mieux comprendre le Compendium lui-même, et le modèle, qu'il faut sans cesse regarder pour retrouver la présentation harmonieuse et authentique de la foi et l'élaboration des catéchismes locaux. Le Catéchisme de l'Eglise catholique conserve intactes toute son autorité et son importance, et il pourra trouver, dans cette synthèse, un encouragement précieux à être mieux connu et utilisé comme instrument fondamental d'éducation à la foi.

5. Ce Compendium est une annonce renouvelée de l'Evangile aujourd'hui. Egalement par l'intermédiaire de ce texte qui est sûr et fait autorité, la "foi que nous avons reçue de l'Eglise - comme l'affirme également saint Irénée, dont nous célébrons aujourd'hui la mémoire liturgique - nous la conservons avec soin, parce que sous l'action de l'Esprit de Dieu, celle-ci, comme un dépôt de grande valeur, renfermé dans un vase précieux, rajeunit continûment et fait également rajeunir le vase qui le contient" (Irénée de Lyon, Adversus haereses, 1, 10, 2:  Sc 264, 154-160).

C'est la foi de l'Eglise en Jésus Christ que présente le Compendium. En suivant la structure en quatre parties du Catéchisme de l'Eglise catholique, celui-ci présente en effet le Christ professé en tant que Fils Unique du Père, comme parfait Révélateur de la vérité de Dieu et comme Sauveur définitif du monde; le Christ célébré dans les sacrements, comme source et soutien de la vie de l'Eglise; le Christ écouté et suivi dans l'obéissance à ses commandements, comme source de l'existence nouvelle dans la charité et dans la concorde; le Christ imité dans la prière, comme modèle et maître de notre attitude de prière à l'égard du Père.

6. Cette foi est exposée, dans le Compendium sous une forme dialogique. L'on souhaite de cette manière "proposer à nouveau - ainsi que je l'ai écrit dans l'introduction au Compendium - un dialogue idéal entre le maître et le disciple, par une série constante de questions qui attirent le lecteur, l'invitant à avancer dans la découverte d'aspects toujours nouveaux de la vérité de sa foi. Le genre dialogique contribue  aussi  à abréger notablement le texte, le réduisant à l'essentiel, ce qui pourrait favoriser l'assimilation et la mémorisation éventuelle du contenu". La brièveté des réponses favorise la synthèse essentielle et la clarté de la communication.

7. Dans le texte sont également insérées des images au début de chaque partie ou section. Ce choix vise à illustrer le contenu doctrinal du Compendium:  les images, en effet, "proclament le même message que l'Ecriture Sainte transmet à travers la parole, et elles aident à réveiller et à nourrir la foi des croyants" (Compendium, n. 240).

Image et parole s'éclairent ainsi réciproquement. L'art "parle" toujours, au moins implicitement, du divin, de la beauté infinie de Dieu, reflétée dans l'Icône par excellence:  le Christ Seigneur, Image du Dieu invisible.

Les images sacrées, avec leur beauté, sont elles aussi une annonce évangélique et elles expriment la splendeur de la vérité catholique, en montrant l'harmonie suprême entre le bon et le beau, entre la via veritatis et la via pulchritudinis. Tout en témoignant de la tradition séculaire et féconde de l'art chrétien, elles engagent chacun, croyants ou non, à la découverte et à la contemplation de l'attraction inépuisable qu'exerce le mystère de la Rédemption, en donnant un élan toujours nouveau au processus vivant de son inculturation dans le temps.

Les mêmes images se retrouvent dans les différentes traductions du Compendium. Cela sera également un moyen pour identifier facilement et reconnaître ce texte dans les diverses langues:  la foi unique est professée par chaque fidèle dans la multiplicité des contextes ecclésiaux et culturels.

8. Le texte contient également à la fin une Annexe réunissant plusieurs prières communes pour l'Eglise universelle et plusieurs formules catéchétiques de la foi catholique.

Le choix opportun d'ajouter diverses prières à la fin du Compendium invite à retrouver dans l'Eglise une manière commune de prier, non seulement au niveau personnel, mais également au niveau communautaire.

Dans chacune des traductions, la plupart des prières seront également présentées en langue latine. Leur apprentissage, dans cette langue également, facilitera la prière en commun de la part des fidèles chrétiens appartenant à des langues différentes, notamment lorsqu'ils se retrouveront ensemble à l'occasion de circonstances particulières. Comme je l'ai déjà dit, en 1997, lors de la présentation à mon vénéré Prédécesseur de l'édition type latine du Catéchisme de l'Eglise catholique, "dans la multiplicité des langues et des cultures, le latin, véhicule et instrument pendant de si nombreux siècles de la culture chrétienne, garantit justement non seulement la continuité avec nos racines, mais demeure plus que jamais important pour renforcer les liens de l'unité de la foi dans la communion de l'Eglise".

9. Je remercie de tout coeur tous ceux qui ont travaillé à la réalisation de cette oeuvre importante, en particulier les Cardinaux membres de la Commission spéciale, les rédacteurs, les experts:  tous ont collaboré avec beaucoup de dévouement et de compétence. Que le Seigneur Dieu, qui voit toute chose, les récompensent et les bénissent dans son infinie bienveillance.

Puisse ce Compendium, fruit de leurs efforts, mais surtout don que Dieu fait à l'Eglise en ce troisième millénaire, donner un nouvel élan à l'évangélisation et aux catéchèses, dont dépendent "non seulement l'extension géographique et l'augmentation numérique mais aussi, et davantage encore, la croissance intérieure de l'Eglise, sa correspondance avec le dessein de Dieu" (Catéchisme de l'Eglise catholique, n. 7).

Que la Très Sainte Vierge Marie et les saints Apôtres Pierre et Paul soutiennent par leur intercession ce souhait pour le bien de l'Eglise et de l'humanité.

Et je vous donne à tous et de tout coeur ma Bénédiction apostolique.

 

© Copyright 2005 - Libreria Editrice Vaticana

  

top