The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE BENOÎT XVI
AUX ÉVÊQUES DU BURUNDI
EN VISITE «AD LIMINA APOSTOLORUM»

Samedi 28 mai 2005

Chers Frères dans l'Épiscopat,

Je vous accueille avec une grande joie, vous les Pasteurs de l'Église au Burundi, venus en pèlerinage à Rome pour vous recueillir sur le tombeau des Apôtres, et pour rencontrer le Successeur de Pierre et ses collaborateurs. Je souhaite que cette expérience de communion dans la charité vous encourage dans votre mission de serviteurs de l'Évangile du Christ, pour l'espérance du monde. J'exprime ma gratitude à Mgr Jean Ntagwarara, Évêque de Bubanza, Président de votre Conférence épiscopale, pour les aimables paroles qu'il vient d'exprimer en votre nom. Elles manifestent la vitalité spirituelle et missionnaire de vos communautés diocésaines, auxquelles j'adresse, ainsi qu'à tous les Burundais, mes affectueuses salutations. Avec vous, je souhaite aussi faire mémoire de Mgr Michael A. Courtney, qui a été fidèle jusqu'au don de sa vie à la mission que le Saint-Père lui avait confiée au service de votre cher pays et de l'Église locale.

Dans vos rapports quinquennaux, vous faites apparaître la part active que l'Église catholique prend à la promotion de la paix et de la réconciliation dans le pays, spécialement en cette période d'échéances électorales. Les souffrances endurées à l'occasion des heures sombres de la guerre, au cours de laquelle, il faut le redire, de nombreux chrétiens ont témoigné de manière héroïque de leur foi, n'ont pas éteint le désir de travailler à la fraternité et à l'unité entre tous, à la suite du Christ et en son nom. Je souhaite que le plan d'action pastorale élaboré à cet effet, ainsi que les synodes diocésains qui le mettront en œuvre localement, contribuent à annoncer l'Évangile, à guérir les mémoires et les cœurs, à favoriser la solidarité entre tous les Burundais, en proscrivant l'esprit de vengeance et de ressentiment, et en invitant sans se lasser au pardon et à la réconciliation.

Nous célébrons cette année le dixième anniversaire de l'exhortation apostolique post-synodale Ecclesia in Africa, promulguée par mon prédécesseur le Pape Jean-Paul II. Puisse-t-elle demeurer la charte de votre engagement dans la mission qui vous est confiée, en communion avec les autres Église locales ! Je vous encourage en particulier à porter une attention renouvelée à tous les fidèles, afin qu'il vivent toujours plus intensément les exigences de leur Baptême. Beaucoup connaissent la grande pauvreté et la détresse intérieure, et sont tentés de retourner à des pratiques anciennes non purifiées par l'Esprit du Seigneur ou de se tourner vers les sectes. Prenez soin d'eux, en dispensant une solide formation chrétienne, sans négliger les efforts d'inculturation, notamment dans le domaine de la traduction de la Bible et des textes du Magistère. Cela permettra d'"assimiler toujours mieux le message évangélique, restant cependant fidèles à toutes les valeurs africaines authentiques" (Ecclesia in Africa, n. 78).

Au terme de notre rencontre, chers Frères dans l'Épiscopat, l'occasion m'est donnée de rendre grâce pour les efforts apostoliques déployés, souvent dans des conditions difficiles, par les prêtres, les religieux et les religieuses de vos diocèses, autochtones ou venus d'ailleurs. Je n'oublie pas les catéchistes, précieux auxiliaires de l'apostolat, ainsi que tous les fidèles qui participent au développement de l'homme et de la société, dans le cadre des œuvres de l'Église pour la promotion sociale, pour le service dans le monde de l'éducation et de la santé. En invoquant sur vous tous, ainsi que sur vos diocésains, l'Esprit qui rend ferme dans la foi, qui ravive l'espérance et qui soutient la charité, je vous accorde bien volontiers une affectueuse Bénédiction apostolique.

 

Copyright © Libreria Editrice Vaticana

top