The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE BENOÎT XVI
À SA BÉATITUDE EMMANUEL III DELLY ET
AUX MEMBRES DU SYNODE DES ÉVÊQUES CHALDÉENS

Samedi 12 novembre 2005

 

Béatitude,
Vénérés et chers frères!

En vous saluant cordialement, je vous remercie de votre visite qui me permet de faire parvenir, à travers vous, une parole de fervent encouragement à vos communautés et à tous les citoyens de l'Irak. Ma parole de solidarité s'accompagne de l'assurance de mon souvenir dans la prière, afin que votre bien-aimé pays, malgré la difficile situation actuelle, sache ne pas se décourager et poursuivre sa route vers la réconciliation et la paix.

Au cours de votre séjour à Rome, vous avez célébré un Synode spécial, au cours duquel vous avez mené à bien le projet de révision des textes de la Divine liturgie en rite syro-oriental, préparant une réforme qui devrait permettre un nouvel élan de dévotion dans vos communautés. Ce travail a exigé des années d'études et des décisions quelquefois difficiles, mais il s'est agi d'une période au cours de laquelle l'Eglise chaldéenne a pu réfléchir plus à fond sur le grand don de l'Eucharistie.

Un autre domaine important sur lequel votre attention s'est concentrée a été l'analyse du projet du Droit particulier, qui devrait réglementer la vie interne de votre communauté. Une discipline canonique appropriée est nécessaire pour le déroulement ordonné de la mission que le Christ vous a confiée. Dans l'esprit synodal qui caractérise le gouvernement de l'Eglise chaldéenne, vous avez fait l'expérience d'une période d'intense communion, en gardant toujours à l'esprit le bien suprême de la salus animarum.

A présent, en retournant dans vos sièges respectifs, vous êtes affermis par cette expérience de communion vécue auprès des tombes des Apôtres Pierre et Paul. C'est une communion qui trouve une expression particulière ici, aujourd'hui, en élevant au Seigneur avec le Successeur de Pierre la prière commune de gratitude.

Très chers amis, je vous exhorte à poursuivre votre engagement pastoral et votre ministère d'espérance pour toute la nation irakienne. En confiant chacune de vos communautés à la douce protection de la Mère de Dieu, je vous donne bien volontiers, ainsi qu'à vos prêtres, aux religieux, aux religieuses et à tous les fidèles, la Bénédiction apostolique, gage de paix et de réconfort du Ciel.

 

 

© Copyright 2005 - Libreria Editrice Vaticana

 

top