The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE BENOT XVI
L'OCCASION DE L'AVANT-PREMIRE DU FILM
"JEAN-PAUL II"

Jeudi 17 novembre 2005

Messieurs les Cardinaux,
chers frères dans l'épiscopat et dans le sacerdoce,
Mesdames et Messieurs!

Je suis heureux d'adresser à tous ma pensée affectueuse, au terme de l'avant-première mondiale du film sur le Pape Jean-Paul II, réalisé par "Lux Vide" et par la RAI en collaboration avec d'autres chaînes de télévision européennes et la CBS des Etats-Unis d'Amérique. Je remercie le Directeur de la RAI et le Président de "Lux Vide", ainsi que les représentants des autres sociétés de production, qui nous ont offert la projection d'aujourd'hui extrêmement impressionnante. J'étends ma gratitude aux interprètes et à tous ceux qui, de diverses manières, ont collaboré à la réalisation de ce long-métrage qui rend hommage à la mémoire de mon illustre et bien-aimé prédécesseur. J'adresse également un salut cordial à tous ceux qui ont voulu prendre part à cette soirée.

Dans le contexte médiatique actuel, l'oeuvre que nous venons de voir rend un service important, en conjuguant les exigences de la vulgarisation avec celles de l'approfondissement. En effet, tout en répondant à une demande diffuse dans l'opinion publique, elle offre une reconstitution historique et biographique qui, même dans les limites du canal de communication, contribue à offrir aux personnes une meilleure connaissance et une conscience plus profonde, en encourageant également des réflexions et quelquefois de profondes interrogations. Le film débute par l'attentat sur la Place Saint-Pierre et, après une ample rétrospective sur les années en Pologne, se poursuit avec le long pontificat. Cela m'a rappelé ce que Jean-Paul II écrivait dans son testament, à propos de l'attentat du 13 mai 1981: "la Divine Providence m'a sauvé de façon miraculeuse de la mort. Celui qui est l'unique Seigneur de la vie et de la mort Lui-même a prolongé cette vie, d'une certaine façon, il me l'a donnée à nouveau. Depuis ce moment, elle appartient encore davantage à Lui" (Testament du Saint-Père Jean-Paul II, 17.III.2000). La vision de ce film a renouvelé en moi, et je pense en tous ceux qui ont eu le don de le connaître, un sentiment de profonde gratitude à Dieu pour avoir offert à son Eglise et au monde un Pape d'une stature humaine et spirituelle aussi élevée.

Toutefois, au-delà de tout jugement particulier, je trouve que ce film constitue une confirmation supplémentaire, parmi tant d'autres, de l'amour que les personnes nourrissent, que nous nourrissons tous pour le Pape Wojtyla et du profond désir de se souvenir, de le revoir, de le sentir proche. Au-delà des aspects les plus superficiels et émotifs de ce phénomène, on y trouve assurément une intime dimension spirituelle, qu'ici, au Vatican, nous constatons chaque jour, en voyant la foule des pèlerins qui vont prier, ou même rendre seulement un rapide hommage, sur sa tombe dans les Grottes vaticanes. Ce lien affectif et spirituel avec Jean-Paul II, qui s'est extrêmement resserré au cours des jours de son agonie et de sa mort, ne s'est pas interrompu. Il ne s'est plus délié, parce que c'est un lien entre les âmes: entre la grande âme du Pape et celles des innombrables croyants; entre son coeur de père et les coeurs des innombrables hommes et femmes de bonne volonté qui, en lui, ont reconnu l'ami, le défenseur de l'homme, de la vérité, de la justice, de la liberté, de la paix. Partout dans le monde, de très nombreuses personnes ont surtout admiré en lui le témoin de Dieu cohérent et généreux.

Avec ces sentiments, je forme les meilleurs voeux pour la diffusion du film et je donne de tout coeur à chacun de vous ici présents et aux personnes qui vous sont chères la Bénédiction apostolique.

Copyright 2005 - Libreria Editrice Vaticana

 

top