The Holy See
back up
Search
riga

PAROLES DU PAPE BENOT XVI
L'ISSUE DU CONCERT EN SON HONNEUR
DE L'ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE MUNICH

Aula Paul VI
Jeudi 20 octobre 2005

 

Messieurs les Cardinaux,
vénérés Frères dans l'épiscopat et dans le sacerdoce,
Mesdames et messieurs,

Au terme de ce concert, je désire saluer cordialement tous ceux qui l'ont préparé et exécuté, ainsi que ceux qui ont honoré de leur présence cette grande manifestation artistique et musicale. Je voudrais exprimer ma profonde reconnaissance à tous ceux qui nous ont offert ce don, apprécié par tous.

Je remercie avant tout M. Christian Thielemann, Directeur général, ainsi que tous les membres de l'Orchestre philharmonique de Munich, dont la maestria musicale est toujours une source d'enthousiasme renouvelé. J'exprime également mes remerciements à l'Athestis Chorus, formé par des chanteurs professionnels constamment sélectionnées sur la base du répertoire à exécuter, de façon à toujours répondre aux attentes les plus exigeantes de qualité musicale. Je remercie enfin de tout coeur les Regensburger Domspatzen, et leur Directeur, le Maître du Choeur de la Cathédrale, Roland Büchner. Je suis fier et reconnaissant que ce magnifique choeur, qui s'enorgueillit d'une tradition millénaire ininterrompue, ait été guidé pendant trente ans avec passion par mon frère Georg, et qu'à présent, sous la direction de Roland Büchner, il se trouve à nouveau entre d'excellentes mains. Ma gratitude s'étend également à ceux qui ont contribué à l'organisation et à la réalisation de cet important événement musical, retransmis par le Bayerischer et par le Saarländischer Rundfunk, en collaboration avec la Columbia Artists et Unitel.

En interprétant une vaste gamme d'auteurs, allant de Palestrina à Richard Wagner, de Wolfgang Amadeus Mozart à Giuseppe Verdi et Hans Pfitzner, vous nous avez fait prendre conscience de l'ampleur de la créativité musicale, qui, en définitive, a toujours été nourrie par les racines chrétienne de l'Europe. Même si Wagner, Pfitzner et Verdi nous conduisent dans de nouveaux domaines de l'expérience de la réalité, le fondement commun de l'esprit européen formé par le christianisme reste toutefois toujours présent et efficace. Dans ce concert également, nous avons pu une fois de plus faire l'expérience de la façon dont une musique de haut niveau nous purifie et nous élève, et nous fait ressentir en définitive la grandeur et la beauté de Dieu.

Et précisément pour nous avoir aidés, nous aussi, à élever notre esprit vers Dieu, je renouvelle au nom des personnes présentes mon remerciement cordial aux membres talentueux de l'orchestre,  aux membres du choeur, ainsi qu'aux personnes qui ont conçu et réalisé cette soirée. Je forme des voeux afin que l'harmonie du chant et de la musique, qui ne connaît pas de barrières sociales ni religieuses, représente une invitation constante pour les croyants et pour toutes les personnes de bonne volonté, à rechercher ensemble le langage universel de l'amour, qui rend les hommes capables de construire un monde de justice et de solidarité, d'espérance et de paix. Avec ces voeux, j'invoque sur chacun l'assistance divine, tandis que je vous bénis de tout coeur, vous tous ici présents, ainsi que tous ceux qui suivent ce concert à la radio et la télévision.

 

Copyright 2005 - Libreria Editrice Vaticana

    

top