The Holy See
back up
Search
riga

CONCERT OFFERT PAR LA VILLE DE ROME
EN HONNEUR DU SAINT-PRE
L'OCCASION DU 2759 "NOL DE ROME"

DISCOURS DU PAPE BENOT XVI
 

Auditorium-Parc de la Musique
Vendredi 21 avril 2006

 

Monsieur le Président de la République et éminentes Autorités,
Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs!

J'ai accueilli avec une grande joie l'invitation à assister à ce concert dans le nouvel Auditorium et je me sens le devoir d'adresser un vif remerciement à Monsieur le Maire, qui s'est fait le promoteur de l'initiative. Alors que je le salue cordialement, je lui manifeste également ma sincère gratitude pour les paroles courtoises qu'il m'a adressées au nom de toutes les personnes présentes. Mon salut cordial va ensuite au Président de la République italienne, qui me fait l'honneur d'être présent, avec les autres Autorités ici réunies. J'adresse enfin un remerciement particulier au Professeur Bruno Cagli, Surintendant de l'Académie nationale de "Santa Cecilia", à l'orchestre et au choeur dirigé par le Maître Vladimir Jurowski et à Laura Aikin, soprano, qui ont interprété les célèbres partitions et arias de ce génie musical que fut Wolfgang Amadeus Mozart. J'ai accepté très volontiers de participer à la manifestation de ce soir, que diverses raisons concourent à rendre à la fois solennelle et familiale.

On célèbre précisément aujourd'hui le "Noël de Rome", en souvenir de l'anniversaire traditionnel de la fondation de l'Urbs, événement historique qui, nous ramenant en pensées aux origines de la Ville, devient l'occasion propice pour mieux comprendre la vocation de Rome à être un phare de civilisation et de spiritualité pour le monde entier. Grâce à la rencontre entre ses traditions et le christianisme, Rome a accompli au cours des siècles une mission particulière, et elle continue aujourd'hui encore à être un pôle d'attraction important pour les nombreux visiteurs attirés par un aussi riche patrimoine artistique, en grande partie lié à l'histoire chrétienne de la Ville.

Le concert de ce soir désire ensuite rappeler le premier anniversaire de mon Pontificat. Depuis un an la communauté catholique de Rome, après la mort du bien-aimé et inoubliable Pape Jean-Paul II, a été confiée, de manière surprenante je dois le dire, par la Providence à mes soins pastoraux. J'ai pu moi-même faire l'expérience dès la première rencontre avec les  fidèles rassemblés Place Saint-Pierre, le soir du 19 avril de l'année dernière, de combien le peuple romain est généreux, ouvert et accueillant. D'autres occasions m'ont ensuite permis de rencontrer encore cette chaleur humaine et spirituelle particulière. Comment ne pas rappeler, par exemple, la rencontre avec tant de personnes qui se renouvelle chaque dimanche lors du traditionnel rendez-vous de la prière de midi? Je saisis également cette opportunité pour remercier de la cordialité dont je me sens entouré et que je manifeste moi aussi en retour.

Je voudrais ce soir adresser un sincère remerciement à toute la communauté de la ville, qui a voulu unir le souvenir du "Noël de Rome" à celui de l'anniversaire de mon élection comme Evêque de Rome. Je vous remercie de ce geste que j'apprécie vivement. Je vous remercie également du choix du programme musical tiré des oeuvres de Mozart, grand compositeur qui a laissé un signe indélébile dans l'histoire. On fête cette année le 250 anniversaire de sa naissance et pour cette raison différentes initiatives sont programmées tout au long de 2006, qui est à juste titre également appelée "Année Mozart". Les compositions interprétées par l'orchestre et le choeur de l'Académie nationale de "Santa Cecilia" sont des pièces du répertoire de Mozart, merveilleux et très célèbres, dont certains possèdent un grand souffle religieux. L'"Ave verum", par exemple, qui est souvent chanté dans les célébrations liturgiques, est un motet aux paroles riches de théologie et possède un accompagnement musical qui touche le coeur et invite à la prière. Ainsi la musique, élevant l'âme à la contemplation, nous aide à saisir également les nuances les plus profondes du génie humain, dans lequel se reflte quelque chose de la beauté sans égale du Créateur de l'Univers.

Je remercie encore une fois ceux qui à divers titres ont rendu possible la manifestation d'aujourd'hui d'une haute valeur artistique, en particulier les interprètes, les musiciens et ceux qui travaillent dans cet Auditorium. J'assure chacun de mon souvenir dans la prière, confirmé par une Bénédiction spéciale que je donne à présent volontiers à chacun, l'étendant à toute la chère ville de Rome.

 

Copyright 2006 - Libreria Editrice Vaticana

 

top