The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE BENOÎT XVI
AUX ÉVÊQUES DE LA CONFÉRENCE ÉPISCOPALE
DE BOSNIE ET HERZÉGOVINE EN VISITE
 "AD LIMINA APOSTOLORUM"

Vendredi 24 février 2006

 

Vénérés frères dans l'épiscopat!

"Heureux les artisans de paix" (Mt 5, 9). Je vous salue cordialement avec ces paroles de Jésus, au terme de votre visite "ad limina Apostolorum". A travers vous, je désire faire parvenir mon salut également aux fidèles que le divin Maître a confiés à vos soins pastoraux. Je vous remercie, Monsieur le Cardinal Vinko Puljic, des paroles que, également au nom des autres Evêques de Bosnie et Herzégovine, vous avez voulu m'adresser, en exprimant dans le même temps les sentiment de vos communautés respectives.

En m'informant de la situation de vos fidèles, vous avez fait apparaître, à côté des aspects problématiques de leur existence quotidienne, les éléments d'espérance que leur engagement justifie, et les programmes pastoraux que vous êtes en train de mettre en oeuvre. Lors de nos rencontres, j'ai perçu en vous un profond désir de conserver vivante la communion d'intention, pour affronter unis les défis actuels auxquels votre peuple doit faire face. Certes, les difficultés sont nombreuses, mais la confiance dans la Providence divine est grande de votre part, ainsi que celle de de vos prêtres et de vos fidèles. Aujourd'hui, après les tristes années de la récente guerre, vous êtes appelés en tant qu'artisans de paix à renforcer la communion et à diffuser la miséricorde, la compréhension et le pardon au nom du Christ, aussi bien à l'intérieur même des communautés chrétiennes que dans le tissu social complexe de la Bosnie et Herzégovine. Je sais que votre mission n'est pas facile, mais je sais également que vous gardez constamment le regard tourné vers le Christ, qui, ayant aimé les siens jusqu'à la fin, a confié à ses disciples une tâche fondamentale qui résume toutes les autres, celle d'aimer. L'amour, pour être fécond sur le plan spirituel, ne doit pas simplement suivre les lois terrestres, mais se laisser illuminer par la vérité, qui est Dieu, et se traduire en cette mesure supérieure de la justice qui est la miséricorde. Si vous oeuvrez dans cet esprit, vous pourrez poursuivre de manière profitable la mission qui vous a été confiée, en contribuant à guérir les blessures qui sont encore ouvertes et à résoudre les oppositions et les divisions, héritage des années passées.

Animés par l'amour du Christ, vous êtes décidés à ne pas perdre confiance, même face aux problèmes pressants qui vous assaillent. Je me réfère à la situation  des  exilés,  pour lesquels je souhaite que l'on parvienne à la conclusion d'accords opportuns, garantissant  le respect des droits de tous. Je pense, en particulier, à l'égalité nécessaire entre citoyens de différentes religions, à l'urgence de mesures répondant au manque de travail croissant pour les jeunes, à l'atténuation des ten-sions menaçantes entre ethnies, héritage des événements historiques complexes vécus dans vos terres. Le Siège apostolique est proche de vous, comme en témoigne également la récente nomination d'un Nonce résident, qui pourra entretenir un contact permanent avec les diverses instances du pays. Chers et vénérés frères, vous devez vous sentir une partie vivante du Corps mystique du Christ. Vous pouvez compter sur la solidarité concrète et affectueuse, dans la prière, du Saint-Siège et de toute l'Eglise catholique.

Alors que je vous remercie du ministère attentif que vous accomplissez, je voudrais m'arrêter sur certaines préoccupations, que vous avez vous-mêmes exprimées, à propos de plusieurs aspects de la vie de votre diocèse. Il est tout d'abord important que soient accomplis tous les efforts possibles pour que grandisse toujours davantage l'unité du troupeau du Christ:  entre vous, pasteurs légitimes, et les religieux, en particulier ceux qui exercent un ministère pastoral sur le territoire du diocèse; entre le clergé diocésain et les personnes consacrées; enfin, entre tous ceux qui sont au service du peuple chrétien, en surmontant, si nécessaire, les incompréhensions et les difficultés liées aux événements du passé. L'Eglise poursuit donc un unique objectif, celui d'édifier le Royaume de Dieu dans chaque terre et dans le coeur de chaque personne. Aux Successeurs des Apôtres et à leurs collaborateurs est confiée la mission de garder intact l'héritage du Seigneur, en adhérant fidèlement au patrimoine doctrinal et spirituel de l'Eglise dans sa totalité.

Heureux les artisans de paix! Ces paroles s'appliquent non seulement à la mission de l'Eglise vers l'extérieur, mais également aux relations de ses membres en son sein. Les diverses instances ecclésiales, dans leurs articulations légitimes, sont réglementées par des normes canoniques qui sont l'expression d'une expérience séculaire, dont la maturation n'a pas manqué de l'aide d'en-Haut. Il revient à l'Evêque, Père de la communauté qui lui a été confiée par le Christ, de discerner ce qui est bénéfique pour l'édification de l'Eglise du Christ. En ce sens, l'Evêque est le pontife, c'est-à-dire "le constructeur de ponts" entre les diverses exigences de la communauté ecclésiale. Et cela constitue un aspect du ministère épiscopal particulièrement important en ce moment historique, qui voit la Bosnie et Herzégovine reprendre la voie de la collaboration pour édifier son avenir de développement social et de paix.

Vénérés frères, le Successeur de Pierre est à vos côtés et vous assure de son soutien constant. Ces journées que vous avez passées à Rome, les rencontres que vous avez eues avec moi et avec mes collaborateurs de la Curie romaine vous ont permis de constater à quel point notre proximité spirituelle est sincère et fraternelle. Je prie le Seigneur afin que sur vous, sur vos prêtres, sur les religieux et sur les religieuses, ainsi que sur tout le Peuple de votre pays, il déverse l'abondance de ses grâces. Je confie cette prière à l'intercession de Marie, Mère de Dieu et de l'Eglise, afin qu'elle intercède en faveur de tous ses fils. Avec ces sentiments, je vous donne ma Bénédiction, que j'étends de tout coeur à vos communautés et à toutes les personnes de bonne volonté de la bien-aimée Bosnie et Herzégovine.

 

 

© Copyright 2006 - Libreria Editrice Vaticana

    

top