The Holy See
back up
Search
riga

AUDIENCE AUX GENTILSHOMMES DE SA SAINTETÉ

DISCOURS DU PAPE BENOÎT XVI

 Salle Clémentine du Palais Apostolique
Samedi 7 janvier 2006

 

Chers amis,

C'est pour moi un motif de grande joie de vous accueillir ce matin en audience spéciale et de vous saluer avec une vive cordialité. Il s'agit d'une occasion propice pour mieux nous connaître et pour vous manifester mes sentiments reconnaissants pour le service que  vous rendez au Successeur de Pierre. Je vous vois à l'occasion des cérémonies et des rencontres officielles, lorsque je rencontre des chefs d'Etat, des Premiers ministres, des Ambassadeurs et d'autres Autorités. Je vous suis sincèrement reconnaissant pour votre collaboration! Aujourd'hui, vous êtes venus en accompagnant non pas de hautes personnalités politiques, mais vos chères épouses, comme pour une réunion de famille. Je suis heureux de les accueillir elles aussi et de les saluer avec une affection paternelle.

Votre service, chers gentilshommes, est un service d'honneur qui s'insère dans la tradition séculaire de la Maison pontificale. Aujourd'hui, bien sûr, tout apparaît simplifié au sein de celle-ci, mais si par rapport au passé, les rôles et les fonctions ont changé, le but de ceux qui y travaillent demeure identique, c'est-à-dire celui de servir le Successeur de l'Apôtre Pierre. Nous nous rencontrons au terme du temps de Noël, alors que la nouvelle année vient de commencer. Au cours de cette période, notre regard était sans cesse tourné vers le Sauveur venu sur terre. C'est Lui qui, dans la simplicité désarmante de la Nuit Sainte, nous a apporté la richesse de la communion avec sa vie divine elle-même. Il est la lumière qui ne s'éteint jamais, le centre de notre existence, et nous, comme les pasteurs de Bethléem et les Rois Mages, venus d'Orient pour l'adorer, après nous être arrêtés en prière devant la crèche, nous repartons accomplir nos activités quotidiennes, en emportant dans notre coeur la joie d'avoir fait l'expérience de sa présence. Enveloppés par ce grand Mystère, nous commençons avec sérénité et confiance cette nouvelle année sous le signe de l'amour vivifiant de Dieu.

Dans cette perspective, chers amis, j'ai le plaisir de vous souhaiter une année 2006 bénéfique. Dans l'Eglise, chaque tâche est importante, car l'on coopère à la réalisation du Royaume de Dieu. La barque de Pierre, pour pouvoir avancer avec assurance, a besoin de nombreuses tâches cachées qui, avec d'autres plus apparentes, contribuent au déroulement régulier de la navigation. Il est indispensable de ne jamais perdre de vue l'objectif commun, c'est-à-dire le dévouement au Christ et à son oeuvre de salut. Je vous confie, ainsi que vos familles, à Marie, la Mère du Sauveur, pour qu'elle vous accompagne et vous soutienne dans tous les moments de la vie, alors que je vous souhaite de faire toujours davantage l'expérience de la joie de la présence du Christ dans votre existence. Et je vous bénis tous volontiers, en vous assurant d'un souvenir spécial dans ma prière.

 

 

© Copyright 2006 - Libreria Editrice Vaticana

   

top