The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE BENOÎT XVI
AUX "SEDIARI" PONTIFIC
AUX

Salle du Consistoire
Vendredi 13 janvier 2006

 

Chers amis,

Je suis heureux de vous accueillir et j'adresse à chacun de vous mon salut cordial, que j'étends à vos chères épouses, avec mes voeux de toutes sortes de biens pour l'année qui vient de commencer. J'ai l'occasion de vous voir presque quotidiennement dans l'accomplissement de mon ministère, en particulier lorsque je reçois des personnalités et des groupes. La rencontre d'aujourd'hui constitue cependant l'occasion propice de vous rencontrer tous ensemble, dans une atmosphère familiale, pour vous exprimer ma satisfaction et ma reconnaissance pour la contribution que vous apportez au bon déroulement des audiences et des célébrations pontificales. Zèle, courtoisie et discrétion sont les traits qui doivent vous caractériser dans votre travail, en manifestant concrètement votre amour pour l'Eglise et votre dévouement au Successeur de Pierre.

La charge de "Sediario" pontifical est une charge ancienne, qui a évolué au cours des siècles selon diverses modalités, liées aux usages et aux nécessités des temps, et qui s'est consolidée avec l'affirmation du rôle particulier de l'Eglise de Rome et de son Evêque. Comme le nom lui-même le rappelle, votre tâche est liée depuis toujours au Siège de Pierre. On retrouve en effet des traces du Collège des "Sediari" dès le XIV siècle. Ils furent chargés de différentes fonctions, sous la direction du Préfet des Sacrés Palais apostoliques ou du Majordome, des fonctions qui, bien que sous des formes différentes, perdurent encore largement aujourd'hui.

Chers amis, tout cela doit vous conduire à voir dans votre activité, au-delà de ses aspects transitoires et passagers, la valeur du lien avec le Siège de Pierre. Votre travail s'inscrit donc dans un contexte où tout doit parler à tous de l'Eglise du Christ, et doit le faire de manière cohérente, en imitant celui qui "n'est pas venu pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour une multitude" (Mc 10, 45). C'est dans cette optique que doivent être envisagées les récentes réformes accomplies par mes vénérés Prédécesseurs, en particulier le Pape Paul VI, à qui revint la mise en oeuvre des nouvelles instances conciliaires. Le cérémonial a été simplifié, pour le ramener à une plus grande sobriété, davantage en harmonie avec le message chrétien et les exigences des temps.

Chers amis, mon souhait est que vous puissez toujours être, au Vatican comme chez vous, dans votre paroisse et dans chaque milieu, des personnes serviables et attentives à votre prochain. Il s'agit d'un enseignement précieux pour vos enfants et vos petits-enfants, qui apprendront à partir de votre exemple comment le fait d'être au service du Saint-Siège comporte tout d'abord une mentalité et un style de vie chrétiens. Dans l'atmosphère familiale de notre rencontre, je désire vous assurer d'une prière spéciale pour vos intentions et pour celles de vos proches, en invoquant sur tous la protection maternelle de la Très Sainte Vierge Marie et de saint Pierre. Que le Seigneur vous aide toujours à accomplir votre travail dans un esprit de foi et d'amour sincère pour l'Eglise. A vous tous ici présents, et à vos proches, je donne de tout coeur la Bénédiction apostolique.

 

 

© Copyright 2006 - Libreria Editrice Vaticana

 

top