The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE BENOÎT XVI
AUX ÉVÊQUES DE LA CONFÉRENCE ÉPISCOPALE CROATE
EN VISITE "AD LIMINA APOSTOLORUM"

Jeudi 6 juillet 2006

 

Monsieur le Cardinal,
Vénérés Frères dans l'épiscopat!

C'est avec une grande joie que je vous souhaite une cordiale bienvenue dans la maison de Pierre, en reprenant les paroles de l'Apôtre Paul: "Je rends toujours grâce à mon Dieu quand je fais mention de vous:  chaque fois que je prie pour vous tous, c'est toujours avec joie, à cause de ce que vous avez fait pour l'Evangile en  communion  avec moi" (Ph 1, 3-5). Votre engagement dans l'annonce de la Bonne Nouvelle, dans un esprit de communion ecclésiale convaincue, est également confirmé par votre visite "ad limina", à travers laquelle vous désirez témoigner de l'adhésion sincère de l'Eglise qui est en Croatie à la Chaire de Pierre. Je suis reconnaissant à Monsieur le Cardinal Josip Bozanic qui, en tant que Président de la Conférence épiscopale croate, m'a adressé des paroles de salut, se faisant l'interprète de vous tous et du troupeau que Dieu a confié à chacun.

Les rencontres fraternelles et les entretiens fructueux de ces jours derniers, au cours desquels vous avez partagé avec moi les résultats positifs et les espérances de vos diocèses, ainsi que leurs difficultés et leurs inquiétudes, ont été l'occasion de me faire mieux connaître la situation de l'Eglise dans vos régions. Vous êtes fiers, à juste titre, de quatorze siècles d'héritage chrétien et de la foi de votre peuple, mais vous  êtes  dans le même temps bien conscients que faire le choix de Dieu n'est pas seulement le fruit d'un passé, mais constitue un acte personnel qui engage chaque individu devant Dieu, quelle que soit la génération à laquelle il appartient. Pour permettre aux âmes dont vous avez soin une connaissance plus approfondie de Jésus Christ et une rencontre personnelle avec Lui, vous avez préparé de nombreux projets pastoraux, qui témoignent de votre profond engagement et qui justifient l'espérance et l'optimisme. Vos initiatives pour une solide préparation aux Sacrements et pour une participation appropriée à la liturgie sont particulièrement importantes.

J'ai également observé l'engagement pour la formation religieuse et pour une catéchèse de qualité, tant dans les écoles que dans les paroisses. Comment ne pas remarquer, ensuite, l'attention aux dévotions traditionnelles et aux fréquents pèlerinages, en particulier aux sanctuaires mariaux? Il faut également mentionner l'ouverture prudente aux nouvelles impulsions de l'Esprit, qui distribue ses charismes et rend prêt à assumer des responsabilités et des charges, utiles au renouveau et au plus grand développement de l'Eglise. Je souhaite de tout coeur que, ayant confiance dans la promesse du Seigneur de rester toujours présent parmi nous, vous continuiez à marcher avec vos populations sur la voie d'une adhésion cohérente à l'Evangile du Christ.

Votre pays, la Croatie, vit depuis toujours dans le cadre de la civilisation européenne, c'est pourquoi il désire à juste titre être reconnu en tant que partie de l'Union européenne. Son désir est de coopérer, à travers son entrée dans cette Institution, au bien de tous les habitants du Continent.

La nation pourra ainsi entrer en relation, avec des sentiments de respect et de dialogue, avec les autres peuples européens en apportant la contribution de sa culture et de ses traditions, dans la recherche commune de la pleine vérité sur l'homme. Il est en effet essentiel que l'édification de la maison commune européenne soit toujours fondée sur la vérité de l'homme, en s'appuyant donc sur l'affirmation du droit de chacun à la vie, de la conception jusqu'à la mort naturelle; sur la reconnaissance de la composante spirituelle de l'être humain, dans laquelle s'enracine sa dignité inaliénable; sur le respect des choix religieux de chacun, dans lesquels apparaît l'irrépressible ouverture au transcendant. A propos de ces valeurs, il est possible de trouver également le consensus de ceux qui, bien que n'adhérant pas à l'Eglise catholique, acceptent la voix de la raison, sensibles aux indications de la loi naturelle. Je sais que vous êtes actuellement engagés dans cette perspective, avec vos prêtres et vos fidèles. En vous encourageant à persévérer, je vous assure du soutien du Saint-Siège, qui a toujours considéré la Croatie avec estime et affection. Les liens entre le Siège apostolique et votre nation, déjà solides par le passé, ont continué à se renforcer, comme le démontre également la récente approbation des Accords bilatéraux. Le Saint-Siège, également à l'avenir, sera à vos côtés et suivra et soutiendra avec attention les efforts de votre peuple sur la voie du progrès authentique.

Il faut toutefois se rendre compte que les parcours vers des objectifs bons et souhaitables ne sont pas exempts des menaces des courants culturels actuels, tels que la sécularisation et le relativisme. Il est donc nécessaire d'annoncer inlassablement les valeurs évangéliques, afin que les fidèles puissent éviter ces dangers. En suivant l'exemple et les enseignements des grandes figures de vos Eglises particulières - je pen-se en particulier au bienheureux Alojzije Stepinac, Evêque et martyr - n'ayez pas peur de leur indiquer ce que l'Evangile enseigne, en les mettant en garde contre ce qui est contraire à celui-ci, afin que vos communautés soient un exemple pour la société tout entière à poursuivre le bien commun et à être attentif à l'égard des plus indigents. En ce moment, ma pensée se tourne vers les familles nombreuses, vers ceux qui, malgré leur dur travail, vivent dans une situation de précarité, les chômeurs, les personnes âgées et les malades. Votre pays subit encore malheureusement les effets du récent conflit, dont on constate les effets négatifs non seulement sur l'économie, mais également sur les âmes des habitants, qui ressentent parfois le poids de cet héritage. Soyez toujours des annonciateurs de réconciliation et des artisans de paix entre les citoyens de votre pays, en les encourageant sur la voie de la réconciliation chrétienne: le pardon libère tout d'abord celui qui a le courage de l'accorder.

Vénérés frères, les défis pastoraux sont nombreux et l'époque à laquelle nous vivons n'est pas privée de difficultés. Toutefois, nous sommes certains de l'aide d'en Haut. C'est à cet égard que le service de l'Evêque apparaît encore plus important. Pour donner à tous un témoignage crédible, il ne doit penser à rien d'autre qu'au service du Christ. Soyez donc généreux en servant l'Eglise et votre peuple, persévérants dans la prière et pleins de zèle dans l'annonce. Suivez avec une attention particulière la formation des prêtres, vos collaborateurs; promouvez les vocations sacerdotales et veillez attentivement sur vos séminaristes. Je vous exhorte à guider dans l'amour et dans un esprit de collaboration réciproque les communautés religieuses et les mouvements, tant de vie consacrée que laïcs. Continuez à promouvoir dans les familles l'amour fidèle, l'harmonie et la prière quotidienne, en les encourageant à une généreuse ouverture à la vie. Comment ne pas voir, ensuite, l'importance de la présence des catholiques dans la vie publique, ainsi que dans les moyens de communication? Il dépend également d'eux de faire en sorte que l'on puisse toujours entendre une voix de vérité sur les problèmes du moment. Je prie afin  que  chacun  sache oeuvrer pour la gloire de Dieu et en faveur des hommes, de façon à ce que partout retentisse l'action de grâce au Dispensateur de tout bien, selon les paroles de l'Apôtre:  "Gloire à celui qui a le pouvoir de réaliser en nous par sa puissance infiniment plus que nous ne pouvons demander ou même imaginer, gloire à lui dans l'Eglise et dans le Christ Jésus pour toutes les générations, dans les siècles des siècles!" (Ep 3, 20-21).

Vénérés frères, soyez certains de mon soutien et de ma prière pour l'oeuvre que Dieu vous a confiée en faveur de vos communautés. Votre visite "ad limina" a révélé que vous êtes "un seul coeur et une seule âme" avec vos fidèles et que vous cultivez un profond sens de communion  avec le Successeur de Pierre et donc avec l'Eglise universelle. En invoquant sur vous et sur votre ministère l'intercession de Marie, la Vierge du Grand Voeu baptismal croate, je vous donne de tout coeur ma Bénédiction, ainsi qu'à vos prêtres, aux personnes consacrées et au peuple croate tout entier. Loués soient Jésus et Marie!

 

© Copyright 2006 - Libreria Editrice Vaticana

    

top