The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE BENOÎT XVI
AUX NOUVEAUX CARDINAUX, À LEURS FAMILLES
ET AUX PÈLERINS VENUS POUR LE CONSISTOIRE

Salle Paul VI
Lundi 27 mars 2006

 

Messieurs les Cardinaux,
chers frères dans l'épiscopat et dans le sacerdoce,
chers amis!

Après  la célébration solennelle du Consistoire, qui nous a offert la possibilité de vivre des moments de prière et d'intense fraternité, je suis heureux de vous rencontrer aujourd'hui également. Avec une âme reconnaissante au Seigneur pour cet heureux événement, nous lui demandons de soutenir les nouveaux Cardinaux et de les protéger dans l'accomplissement des divers ministères dont ils ont la charge au sein de l'Eglise. A Jésus, Bon Pasteur, nous demandons en particulier de continuer de les accompagner par sa grâce. A vous tous ici présents, parents et fidèles venus pour partager avec les nouveaux Cardinaux ces jours de fête, j'adresse mon salut le plus cordial.

Je vous salue avant tout, vénérés Cardinaux italiens. Je vous salue, Monsieur le Cardinal Agostino Vallini, Préfet du Tribunal suprême de la Signature apostolique; je vous salue, Monsieur le Cardinal Carlo Caffarra, Archevêque de Bologne; je vous salue, Monsieur le Cardinal Andrea Cordero Lanza di Montezemolo, Archiprêtre de la Basilique Saint-Paul-hors-les-Murs. Vénérés frères, vous êtes entourés aujourd'hui de tant de personnes chères, dont la présence, outre un signe d'amitié et d'affection, représente également une manifestation visible de la communion féconde de bien qui anime l'Eglise. Que le Seigneur fasse de chacun de vous des témoins toujours plus généreux de son amour.

Je salue cordialement le nouveau Cardinal Albert Vanhoye, ainsi que ses confrères jésuites, ses proches et tous les francophones, venus à l'occasion du Consistoire où j'ai aussi créé Cardinal Monseigneur Jean-Pierre Ricard, Archevêque de Bordeaux et Président apprécié de la Conférence des Evêques de France. Je rends grâce pour le travail exégétique fécond du Cardinal Vanhoye, qui s'est attaché à scruter la Parole de Dieu et à transmettre avec patience son savoir à de nombreuses générations de jeunes, leur donnant ainsi les moyens de vivre de l'Evangile et d'en être les témoins. Puissiez-vous tous prendre régulièrement le temps de vous nourrir de l'Ecriture.

J'adresse de chaleureuses salutations aux nouveaux Cardinaux de langue anglaise:  le Cardinal William Levada, Préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi; le Cardinal Gaudencio Rosales, Archevêque de Manille, Philippines; le Cardinal Nicholas Cheong Jinsuk, Archevêque de Séoul, Corée; le Cardinal Sean O'Malley, o.f.m. cap., Archevêque de Boston, Etats-Unis d'Amérique; le Cardinal Joseph Zen Ze-kiun, s.d.b, Evêque de Hong Kong, Chine; et le Cardinal Peter Dery, Archevêque émérite de Tamale, Ghana. Vénérés et chers frères, en vous renouvelant mes salutations fraternelles et en vous offrant mes prières ferventes pour la mission qui vous a été confiée au service de l'Eglise universelle, je vous confie une nouvelle fois à la protection de Marie, Mère de l'Eglise.

Je souhaite également saluer les membres de la famille et les amis de nos nouveaux Cardinaux, ainsi que les fidèles laïcs qui les ont accompagnés à Rome pour les célébrations solennelles de vendredi et samedi derniers. Je suis certain que votre séjour ici dans la Ville éternelle approfondira votre amour de l'Eglise et renforcera votre foi dans Jésus Christ, notre Sauveur et Seigneur! Je vous encourage à continuer de prier pour nos Cardinaux et de les soutenir grâce à votre amour et votre affection. Que Dieu vous bénisse tous!

Je salue les nouveaux Cardinaux de langue espagnole, ainsi que tous les fidèles d'Amérique latine et d'Espagne qui les accompagnent. Je salue en particulier les membres de leurs familles, les frères Evêques, prêtres, religieux et séminaristes, en particulier ceux du Séminaire de Tolède.

Le Venezuela se réjouit pour le Cardinal Jorge Liberato Urosa Savino, Archevêque de Caracas, accompagné également de sa mère âgée. Que ce soit à Valence ou à présent dans la capitale, il a mené à bien de nombreuses initiatives pastorales pour le bien de sa chère nation.

L'Espagne s'honore du Cardinal Antonio Cañizares Llovera, Archevêque de Tolède, qui a accompli précédemment un ministère fécond à Avila et à Grenade, apportant la preuve d'un don de soi permanent aux communautés ecclésiales respectives.

Vos peuples se distinguent par la fidélité au Successeur de Pierre et par leur dévotion à la Vierge Marie. Qu'Elle soit toujours l'étoile qui guide vos Eglises particulières dans le devoir d'évangélisation!

Je salue le cher Cardinal Stanislaw Dziwisz, sa famille, ses amis et ses hôtes. Avec vous, j'exprime au nouveau Cardinal la gratitude pour toutes les années passées aux côtés de Jean-Paul II et pour tout ce que ce service a apporté à l'Eglise universelle. Je prie afin que son futur ministère soit également fructueux. Je vous bénis de tout coeur, vous tous ici présents.

J'adresse une cordiale bienvenue au Cardinal Franc Rodé, à ses concitoyens et à ses amis, en particulier aux fidèles de l'archidiocèse de Ljubljana, dont il était encore récemment le pasteur. Je suis heureux de constater que l'Eglise qui est en Slovénie offre également sa contribution à la mission du Siège apostolique, en la personne du nouveau Cardinal. Sa charge de Préfet de la Congrégation pour les Instituts de Vie consacrée et les Sociétés de Vie apostolique est d'une grande importance. Continuez à l'accompagner dans ce service par votre prière, afin que l'Eglise puisse progresser toujours plus sur le chemin de la sainteté!

Chers frères, merci encore pour votre visite! En vous renouvelant, Messieurs les Cardinaux, mon salut fraternel, je désire vous assurer que je continuerai à vous accompagner de ma prière. Pour ma part, je sais que je peux toujours compter sur votre collaboration, dont je ressens le besoin. Les rencontres de l'ensemble du Collège cardinalice avec le Successeur de Pierre, comme cela a été le cas également jeudi dernier, continueront d'être des occasions privilégiées pour chercher ensemble à mieux servir l'Eglise, que le Christ a confiée à nos soins.

Que la Vierge Marie, Mère de l'Eglise, et que les saints Pierre et Paul veillent sur chacun de vous et sur votre travail quotidien. Avec ces sentiments, je vous donne de tout coeur ma Bénédiction apostolique, que j'étends volontiers à tous ceux qui vous entourent avec tant de joie et d'affection.

 

 

© Copyright 2006 - Libreria Editrice Vaticana

   

top