The Holy See
back up
Search
riga

PROJECTION DU FILM "KAROL, UN PAPE RESTÉ HOMME"

DISCOURS DU PAPE BENOÎT XVI
AU TERME DE LA PROJECTION DU FILM

Salle Paul VI
Jeudi 30 mars 2006

Messieurs les Cardinaux,
chers frères dans l'épiscopat et le sacerdoce,
Mesdames et Messieurs!

Alors que demeurent imprimées dans notre esprit et dans notre coeur les images de ce film intéressant retraçant le Pontificat de Jean-Paul II, j'adresse une pensée cordiale à tous ceux qui ont contribué à la réalisation du téléfilm intitulé de manière significative "Karol, un Pape resté homme". Ce soir, nous avons revécu les émotions éprouvées au mois de mai de l'année dernière, lorsque, très peu de temps après la disparition du bien-aimé Souverain Pontife, nous avons assisté, dans cette même salle, à la projection de la première partie du film. Je suis reconnaissant au réalisateur et scénariste, Giacomo Battiato, et à ses collaborateurs qui, avec une savante maestria, ont retracé pour nous les moments centraux du ministère apostolique de mon vénéré Prédécesseur; j'adresse mes sincères remerciements au protagoniste principal qui, tenant le premier rôle, a donné vie à son visage, l'acteur Piotr Adamczyk, ainsi qu'aux autres interprètes; je désire exprimer ma sincère reconnaissance au producteur Pietro Valsecchi et aux responsables ici présents des Maisons de production Taodue et Mediaset.

Avec cette seconde partie du téléfilm se conclut le récit de la vie terrestre du bien-aimé Souverain Pontife. Nous avons réécouté l'appel initial de son Pontificat, qui a retenti si souvent au cours des ans:  "Ouvrez les portes au Christ! N'ayez pas peur!". Au fil des images nous avons vu un Pape plongé dans le contact avec Dieu et précisément pour cette raison toujours sensible aux attentes des hommes. Le film nous a fait idéalement reparcourir ses voyages apostoliques partout dans le monde; il nous a permis de revivre ses rencontres avec de si nombreuses personnes, avec les grands de la terre et avec les simples citoyens, avec des personnages illustres et des inconnus. Parmi tous ceux-ci, il faut mentionner de façon spéciale le baiser à Mère Teresa de Calcutta, liée à Jean-Paul II par une profonde harmonie spirituelle. Pétrifiés, comme si nous étions présents, nous avons réentendu les coups de feu du tragique attentat sur la Place Saint-Pierre du 13 mai 1981. A travers tout cela est apparue la figure d'un inlassable prophète d'espérance et de paix, qui a parcouru les sentiers de la planète pour communiquer l'Evangile à tous. Ses paroles vibrantes pour condamner l'oppression des régimes totalitaires, la violence homicide et la guerre nous sont revenues à l'esprit; des paroles empreintes de réconfort et d'espérance pour manifester sa proximité aux parents des victimes des conflits et des attentats dramatiques, comme celui contre les Tours jumelles de New York; des paroles d'encouragement et de dénonciation contre la société de consommation et la culture hédoniste, visant à construire un bien-être uniquement matériel qui ne peut pas satisfaire les attentes profondes du coeur humain.

Voici les sentiments qui naissent spontanément du coeur, ce soir, et que j'ai voulu partager avec vous, chers frères et soeurs, en reparcourant, aidés par les séquences de ce film, les phases du Pontificat de l'inoubliable Jean-Paul II. Que le bien-aimé Souverain Pontife nous accompagne de là-haut et obtienne pour nous du Seigneur la grâce d'être, comme lui, toujours fidèles à notre mission. A vous tous ici présents et aux personnes qui vous sont chères, je donne ma Bénédiction.

 

© Copyright 2006 - Libreria Editrice Vaticana

   

top