The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE BENOT XVI
PENDANT LA CLBRATION MARIALE

POUR LA CONCLUSION DU MOIS DE MAI AU VATICAN

Grotte de Lourdes dans les Jardins du Vatican
Mercredi 31 mai 2006

 

Chers frères et soeurs,

J'ai la joie de m'unir à vous au terme de cette suggestive rencontre de prière mariale. Nous concluons ainsi, devant la Grotte de Lourdes, dans les jardins du Vatican, le mois de mai, caractérisé cette année par l'accueil de l'image de la Vierge de Fatima Place Saint-Pierre, à l'occasion du 25 anniversaire de l'attentat contre le bien-aimé Pape Jean-Paul II, et marqué également par le voyage apostolique que le Seigneur m'a donné d'accomplir en Pologne, où j'ai pu visiter les lieux chers à mon grand prédécesseur. De ce pèlerinage, dont j'ai parlé ce matin au cours de l'Audience générale, il me revient en esprit de façon particulière l'arrêt au sanctuaire de Jasna Góra, à Czestochowa, où j'ai compris encore plus combien notre Avocate céleste accompagne le chemin de ses fils, et ne reste pas sourde aux supplications qui Lui sont adressées avec humilité et confiance. Je désire lui rendre grâce une fois de plus avec vous pour m'avoir accompagné au cours de ma visite dans la chère terre de Pologne. Je voudrais également exprimer à Marie ma gratitude pour le soutien qu'elle m'offre dans mon service quotidien à l'Eglise. Je sais que je peux compter sur son aide en toute situation; je sais même qu'elle devance avec son instinct maternel toutes les nécessités de ses fils et qu'elle intervient de façon efficace pour les soutenir:  telle est l'expérience du peuple chrétien depuis ses premiers pas à Jérusalem.

En la fête de la Visitation de ce jour, comme dans toutes les pages de l'Evangile, nous voyons Marie docile aux desseins divins et dans une attitude d'amour prévoyant pour ses frères. En effet, l'humble jeune fille de Nazareth, encore surprise de ce que lui a annoncé l'ange Gabriel - c'est-à-dire qu'elle sera la Mère du Messie promis - apprend que sa parente âgée, Elisabeth, attend elle aussi un enfant dans sa vieillesse. Sans hésiter, elle se met en chemin, souligne l'évangéliste (cf. Lc 1, 39), pour arriver "en hâte" à la maison de sa cousine et se mettre à sa disposition dans un moment de nécessité particulière. Comment ne pas remarquer que, dans la rencontre entre la jeune Marie et Elisabeth, désormais âgée, le protagoniste caché est Jésus? Marie le porte dans son sein comme dans un tabernacle sacré et l'offre comme le don le plus grand à Zacharie, à son épouse Elisabeth et également à l'enfant qui se développe dans le sein de celle-ci. "Dès l'instant - dit la mère de Jean-Baptiste - où ta salutation a frappé mes oreilles, l'enfant a tressailli d'allégresse en mon sein" (Lc 1, 44). Là où arrive Marie, Jésus est présent. Celui qui ouvre son coeur à la Mère rencontre et accueille le Fils et il est envahi par sa joie. Jamais la véritable dévotion mariale ne dissimule ni ne diminue la foi et l'amour pour Jésus Christ notre Sauveur, unique médiateur entre Dieu et les hommes. Au contraire, se confier à la Vierge représente une voie privilégiée, vécue par de nombreux saints, pour se placer à la suite du Seigneur de façon plus fidèle. Confions-nous donc à Elle avec un abandon filial!

Avec ces sentiments, je salue cordialement chacun de vous, Messieurs les Cardinaux, vénérés frères dans l'Episcopat et dans le sacerdoce, et vous aussi, chers religieux et religieuses, et chers fidèles laïcs, qui n'avez pas voulu manquer ce rendez-vous annuel de la fin du mois de mai. Je voudrais recommander à votre prière en particulier la Veillée, qui se tiendra dans la soirée de samedi prochain Place Saint-Pierre, avec les Mouvements et les Communautés nouvelles de laïcs, des réalités prometteuses qui ont fleuri dans l'Eglise après le Concile Vatican II. Que l'intercession maternelle de la Reine des Saints obtienne pour tous les disciples du Christ le don d'une foi solide et d'un témoignage évangélique invincible. Je vous donne à tous ma Bénédiction, que j'étends volontiers aux personnes qui vous sont chères, en particulier aux malades, aux personnes âgées, et à tous ceux qui sont en difficulté.

 

Copyright 2006 - Libreria Editrice Vaticana

 

top