The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE BENOÎT XVI
AUX ÉVÊQUES AMIS DU MOUVEMENT DES FOCOLARI
ET DE LA COMMUNAUTÉ DE SANT'EGIDIO

Salle Clémentine
Jeudi 8 février 2007

 

Vénérés frères dans l'épiscopat!

Je suis heureux de vous accueillir à l'occasion de cette audience particulière et je vous salue tous cordialement, vous qui venez de divers pays du monde. J'adresse également une pensée particulière à ceux qui sont ici avec nous et qui appartiennent à d'autres Eglises. Certains d'entre vous participent à la rencontre annuelle des Evêques amis du Mouvement des "Focolari", qui a pour thème:  "Le Christ crucifié et abandonné, lumière dans la nuit culturelle". Je saisis volontiers cette occasion pour adresser à Chiara Lubich mes vœux et ma Bénédiction, que j'étends à tous les membres du Mouvement qu'elle a fondé. D'autres prennent part au IX Congrès des Evêques amis de la Communauté de Saint'Egidio, qui affronte un sujet plus que jamais actuel:  "La mondialisation de l'amour". Je salue Mgr Vincenzo Paglia, et avec lui le professeur Andrea Riccardi et toute la communauté qui, à l'occasion de l'anniversaire de sa fondation, se réunira ce soir dans la Basilique Saint-Jean-de-Latran pour une Célébration eucharistique solennelle.

Je n'ai pas ici tous vos noms, mais je salue naturellement tous les chers frères, Evêques, Cardinaux, et tous les chers frères de l'Eglise orthodoxe, et chacun de vous de tout cœur.

Chers frères dans l'épiscopat, je voudrais vous dire tout d'abord que votre proximité à l'égard de ces deux Mouvements, tout en soulignant la vitalité de ces nouvelles associations de fidèles, manifeste également cette communion entre les charismes qui constitue un "signe des temps" caractéristique. Il me semble que ces rencontres des charismes de l'unité de l'Eglise dans ces diversité des dons est un signe extrêmement  encourageant  et  important. L'Exhortation post-synodale Pastores gregis rappelle que "les rapports mutuels entre les Evêques vont bien au-delà de leurs rencontres institutionnelles" (n. 59). C'est ce qu'il advient également lors des Congrès comme les vôtres, où l'on fait l'expérience non seulement de la collégialité, mais également d'une fraternité épiscopale qui tire du partage des idéaux promus par les Mouvements un élan afin de rendre plus intense la communion des cœurs, plus fort le soutien réciproque et mieux partagé l'engagement à montrer l'Eglise comme un lieu de prière et de charité, comme une maison de miséricorde et de paix. Mon vénéré prédécesseur, Jean-Paul II, a présenté les Mouvements et les Communautés nouvelles apparus ces dernières années come un don providentiel de l'Esprit Saint à l'Eglise pour répondre de manière efficace aux défis de notre époque. Et vous savez que j'en suis également convaincu. Lorsque j'étais encore professeur, puis Cardinal, j'ai eu l'occasion d'exprimer cette conviction personnelle que les Mouvements sont réellement un don de l'Esprit Saint à l'Eglise. Et c'est précisément dans la rencontre des charismes qu'ils montrent également la richesse des dons et de l'unité dans la foi.

Comment oublier par exemple l'extraordinaire Veillée de Pentecôte de l'année dernière, qui a vu la participation de nombreux mouvements et associations ecclésiales? Je conserve encore le souvenir de l'émotion éprouvée en participant Place Saint-Pierre à une expérience spirituelle aussi intense. Je vous répète ce que j'ai dit alors aux fidèles venus de toutes les régions du monde:  que le caractère multiforme et l'unité des charismes et des ministères sont inséparables dans la vie de l'Eglise. L'Esprit Saint veut la pluralité des formes des Mouvements au service de l'unique Corps qui est justement l'Eglise. Et il réalise cela à travers le ministère de ceux qu'il a placés pour diriger l'Eglise de Dieu:  les Evêques en communion avec le Successeur de Pierre. Cette unité et multiplicité, qui sont dans le peuple de Dieu, se manifestent également d'une certaine manière aujourd'hui, puisque sont réunis autour du Pape de nombreux Evêques qui sont proches de deux Mouvements ecclésiaux différents, caractérisés par une forte dimension missionnaire. Dans le riche monde occidental où, même si est présente une culture relativiste, ne manque pas non plus dans le même temps un large désir de spiritualité, vos Mouvements témoignent de la joie de la foi et de la beauté d'être chrétiens dans une grande ouverture œcuménique. Dans les vastes régions en difficulté de la terre, ils transmettent le message de la solidarité et ils se font proches des pauvres et des faibles à travers cet amour, humain et divin, que j'ai voulu reproposer à l'attention de tous dans l'Encyclique Deus caritas est. De la communion entre les Evêques et les Mouvements peut en effet naître un élan précieux pour un engagement renouvelé de l'Eglise au service de l'annonce et du témoignage de l'Evangile de l'espérance et de la charité partout à travers le monde.

Le Mouvement des "Focolari", en partant justement du cœur de sa spiritualité, c'est-à-dire de Jésus crucifié et abandonné, souligne le charisme et le service de l'unité, qui se réalise dans les divers milieux sociaux et culturels, comme par exemple le milieu économique avec l'"économie de la communion", et à travers les voies de l'œcuménisme et du dialogue interreligieux. La Communauté de Sant'Egidio, en mettant au centre de son existence la prière et la liturgie, veut être proche de ceux qui vivent des situations de difficultés et de marginalisation sociale. Pour le chrétien, même s'il est éloigné, l'homme n'est jamais un étranger. Ensemble, il est possible d'affronter avec un élan plus fort les défis qui nous interpellent de manière pressante en ce début de troisième millénaire:  je pense en premier lieu à la recherche de la justice et de la paix et à l'urgence de construire un monde plus fraternel et solidaire, précisément à partir des pays dont proviennent un certain nombre d'entre vous, et qui sont frappés par des conflits sanguinaires. Je fais référence en particulier à l'Afrique, un continent que je porte dans mon cœur et dont j'espère qu'il pourra connaître une période de paix stable et de développement véritable. Le prochain Synode des Evêques africains sera assurément un moment propice pour montrer le grand amour que Dieu porte aux bien-aimées populations africaines.

Chers amis, la fraternité originale qui existe entre vous et les Mouvements dont vous êtes les amis vous pousse à porter ensemble "les fardeaux les uns des autres" (Ga 6, 2), comme l'Apôtre le recommande, surtout en ce qui concerne l'évangélisation, l'amour pour les pauvres et la cause de la paix. Que le Seigneur rende toujours plus fécondes vos initiatives spirituelles et apostoliques. Je vous accompagne par la prière et je vous donne volontiers la Bénédiction apostolique à vous ici présents, au Mouvement des "Focolari" et à la Communauté de Sant'Egidio, ainsi qu'aux fidèles confiés à vos soins pastoraux.

 

© Copyright 2007 - Libreria Editrice Vaticana

   

top