The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE BENOÎT XVI
À S.E. M.
JÜRI SEILENTHAL,
NOUVEL AMBASSADEUR D'ESTONIE
PRÈS LE SAINT-SIÈGE*

Vendredi 1er juin 2007

 

Monsieur l'Ambassadeur,

Je suis très heureux de vous accueillir au Vatican et d'accepter les Lettres qui vous accréditent comme Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République d'Estonie près le Saint-Siège. Je vous remercie pour les salutations cordiales que vous m'avez présentées de la part du Président, S.E. M. Ilves, et je vous prie de bien vouloir lui transmettre, en retour, mes salutations respectueuses, ainsi que mes meilleurs vœux dans la prière pour la prospérité et le bien-être du peuple estonien.

Au cours des dernières années, tout en accomplissant la tâche exigeante de la réforme sociale et économique dans son pays, l'Estonie s'est également efforcée de renforcer ses liens avec l'Europe et la Communauté internationale. L'adhésion de votre nation à l'Union européenne représente, comme Votre Excellence l'a souligné, non seulement une reprise des liens qui remontent à plusieurs siècles, mais également la réaffirmation d'un grand héritage politique et spirituel qui a façonné l'âme de votre nation. Aujourd'hui, l'Europe, soumise à un processus de rapide transformation, a accompli des progrès significatifs pour édifier une maison commune caractérisée par une solide croissance économique, le développement de nouveaux modèles d'unité qui respectent les différences, et un dévouement à la coopération pour la cause de la justice et de la paix. L'Estonie peut apporter une grande contribution à l'Europe de demain, en particulier grâce à sa prise de conscience durement acquise de la valeur de la liberté et des sacrifices que la liberté comporte.

La grande révolution qui a balayé l'Europe de l'Est dans la dernière décennie du siècle dernier, a témoigné en réalité de l'aspiration innée et irrépressible à la liberté présente au sein des personnes et des peuples, ainsi que du lien inséparable entre la liberté authentique et la recherche de la vérité, le respect de la dignité transcendante de chaque personne humaine, et l'engagement au respect et à la solidarité réciproques. Ces valeurs, qui représentent un héritage précieux de l'histoire millénaire de l'Estonie, doivent être constamment redécouvertes et trouver une expression concrète dans tous les domaines de la vie politique et sociale, dans la conviction qu'elles peuvent assurer la vision clairvoyante et susciter les énergies spirituelles nécessaires à la création d'un avenir d'espérance. Ces dernières années, votre nation a fait l'expérience directe du défi de façonner une société qui soit véritablement libre, mais tout en restant fidèle aux traditions qui l'ont définie. L'Europe a besoin de ce témoignage, qui aidera certainement le continent tout entier à "reconnaître et retrouver, dans une fidélité créatrice, les valeurs fondamentales, pour la formation desquelles le message chrétien a apporté une contribution déterminante" (cf. Ecclesia in Europa, n. 109) et constitue un élément inaliénable de sa véritable identité.

Votre Excellence, je vous suis reconnaissant pour vos aimables paroles sur l'Eglise qui est en Estonie, et je vous assure que les catholiques de votre nation désirent jouer leur rôle, dans un esprit de coopération respectueuse avec les autres croyants, dans la vie de la nation. L'Eglise propose son enseignement dans la conviction que la vérité de l'Evangile apporte une lumière sur la réalité de la situation humaine ainsi que la sagesse nécessaire aux personnes et aux communautés en vue de discerner et de répondre aux exigences de la loi morale qui garantit les bases nécessaires et durables à des relations justes et harmonieuses au sein de la société. De façon particulière, l'Eglise s'engage dans la promotion de la sainteté du mariage, dans le rôle et la mission fondamentaux de la famille, dans l'éducation des enfants et le respect pour le don divin de la vie, de sa conception à sa mort naturelle. Etant donné que la santé de toute société dépend en grande partie de la santé de ses familles (cf. Sacramentum caritatis, n. 29), je suis certain que ce témoignage contribuera à consolider la famille et la vie de la communauté et, grâce à des politiques sociales sages et clairvoyantes, contribuera à revitaliser la longue histoire en Estonie de familles fortes et unies. Car c'est dans la famille, par dessus tout, que les jeunes sont formés à la bonté, à la générosité, au pardon, et à la sollicitude fraternelle pour les autres, et qu'ils reçoivent un sens de responsabilité personnelle pour édifier un monde de liberté, de solidarité et d'espérance.

Avec ces sentiments, je vous assure, Monsieur l'Ambassadeur, de mes meilleurs vœux dans la prière pour la mission que vous assumez à présent au service de votre nation, et de la disponibilité constante des bureaux du Saint-Siège dans l'accomplissement de vos fonctions. Sur vous et sur votre famille, ainsi que sur tout le bien-aimé peuple estonien, j'invoque cordialement les Bénédictions divines de joie et de paix.


*L'Osservatore Romano. Edition hebdomadaire en langue française n.24 p.6.

 

© Copyright 2007 - Libreria Editrice Vaticana

 

top